mardi 30 novembre 2010

"LE DRAME, C'EST DE PENSER QUE LE TASER N'EST PAS MORTEL"

La mort lundi soir d’un Homme de 38 ans atteint par deux décharges du pistolet à impulsions électriques Taser lors d'une intervention de police a relancé en France le débat sur cette arme, mais son interdiction est pour l'instant exclue par les autorités.
L'intervention de lundi s'est déroulée à Colombes (Hauts-de-Seine), où les policiers avaient été appelés pour mettre fin à une dispute entre deux hommes. Un des deux, Malien en situation irrégulière et auteur présumé de l'agression, s'est, selon le récit des policiers, enfui au 12e étage de l'immeuble où les policiers ont fait usage du Taser.
D'après les premiers éléments de deux enquêtes conjointes, [...]

lundi 29 novembre 2010

29 Novembre, début de la 26eme campagne d'hiver des Restos du Cœur.

Comment une association créée par Coluche pour aider temporairement des personnes en difficulté est-elle devenue une institution qui pallie pour la 26 fois les carences de plus en plus visibles de la solidarité nationale?
Quelques chiffres donnés par les Restos du Coeur
103 millions de repas distribués en 2009-2010.
58000 bénévoles, passé de 4500 au début à aujourd'hui,
830 000 personnes ( + 20% en 2 ans ) aidées
Cet hiver 2010 8 à 10 % de personnes supplémentaires à aider en 2011.
1 bénéficiaire sur 5 est un travailleur pauvre,
53 % sont des familles mono parentales

Syndicat de la Magistrature: "Etrangers, sujets de non-droit(s)"

Le Syndicat de la Magistrature dans un communiqué du 28 Novembre s’élève une fois de plus contre l’activation de la xénophobie décomplexée.
Motion 3 adoptée à l’unanimité le dimanche 28 novembre 2010 par le congrès du Syndicat de la magistrature.

Etrangers, sujets de non-droit (s)
L’année 2010 restera marquée par la multiplication des symptômes d’un véritable racisme d’Etat.
Promptement réinstallé dans le rôle du bouc émissaire au moment où les sondages devenaient catastrophiques pour la majorité, l’étranger a été désigné comme la cible d’une vindicte méthodiquement orchestrée par le pouvoir.
Cette activation de la xénophobie décomplexée s’est manifestée tout au long du débat sur l’identité nationale.
Elle a culminé avec l’insupportable discours de Grenoble, associant immigration et délinquance et inaugurant une chasse aux Roms que des exécutants zélés ont immédiatement [...]

Les centres d’hébergement interdits aux étrangers en situation irrégulière ?

Oui, répond le journal Libération. Selon des documents publiés dans un article du 29 novembre l'accès des centres d'hébergement est interdit aux étrangers en situation irrégulière.

Par exemple,
Un courriel d'une administration préfectorale du Calvados, la direction départementale de la cohésion sociale (DDCS), à des associations déplore de voir de telles populations abritées, et on y lit: "La DDCS avait clairement annoncé que les déboutés ne seraient plus pris en charge dans les dispositifs d'hébergement."
Dans le Haut-Rhin, le cahier des charges de l'organisme gérant le 115, la structure qui répond aux appels d'urgence de demande d'hébergement, distingue le "public de droit commun" et "les demandeurs d'asile ou déboutés du droit d'asile [...] .En cas de saturation des places d'hébergement d'urgence, la nécessité d'assurer une fluidité au dispositif impose de prioriser le public de droit commun".

dimanche 28 novembre 2010

Une SDF décède à cause du froid à Marseille

Les grands froids sont de retour et Marseille a eu le triste privilège hier soir, d’ouvrir la liste macabre des SDF morts de froid. Les médias (re) découvrent les SDF l’hiver, s’indignent de leur situation et oublient que ce n’est pas le froid qui tue, mais la misère ecux qui sont dans la rue toute l’année..
Samedi, une personne sans domicile fixe d'une quarantaine d'années a été retrouvée dans un hall d'immeuble du 1er arrondissement de la cité phocéenne par une habitante.
"Il s'agit de la première victime de l'hiver. Nos "maraudes" la connaissaient pas", a déclaré René Giancarli, président du Samu social à Marseille.
"Il appartient à l'enquête à venir de déterminer les circonstances exactes du décès de cette malheureuse. On peut imaginer un mauvais état général mais c'est sûr que le froid est un facteur aggravant", a-t-il ajouté.
Selon une étude de l’INSEE, 800 000 personnes ont vécu dans la rue à un moment de leur existence en France et on estime à 200 000 le nombre de SDF en France, selon le site Verdura
A Toulon, depuis juin 1996, le Samu Social de l’aire toulonnaise reposant sur un collectif de 27 associations et la mobilisation de 150 bénévoles, se porte à la rencontre des personnes victimes de l’exclusion de la ville de Toulon

vendredi 26 novembre 2010

25 novembre 2010: Il y a 100 ans... le syndicaliste Jules Durand était condamné à la guillotine (Le Havre)

18 août 1910, les charbonniers du port du Havre sont en grève illimitée pour protester contre l’arrivée d’un portique électrique capable de faire le travail de 150 ouvriers; ils protestent aussi contre la vie chère, réclament une hausse des salaires et le paiement des heures supplémentaires.
Pour lutter contre le mouvement, les compagnies portuaires et transatlantiques havraises embauchent des "jaunes", "des renards", qu'elles paient trois fois plus cher. Le 9 septembre 1910, au cours d'une rixe entre ivrognes, un "jaune" est accidentellement tué. Des charbonniers "achetés", notamment par la Compagnie générale transatlantique, affirment alors que la mort de l'homme a été votée par le syndicat des charbonniers à l'initiative de Jules Durand, son secrétaire. Jules Durand est arrêté le 11 septembre 1910, pour incitation et complicité de meurtre;

Pour lire la suite de cet intéressant article de l’Observatoire de la Censure, cliquez ici.

La LDH de Nice contre les expulsions sauvages

Le président de la Section LDH de Nice, Charlie CORRIERE, nous a fait parvenir ce message qui condamne l’attitude du maire de Nice et du préfet des Alpes-Maritimes.
A la suite des 3 interventions de police ayant eu lieu dans l'immeuble du 1, Avenue Georges Clémenceau en l'espace de 10 jours et devant la gravité des faits. Une CONFERENCE de PRESSE initiée par la LDH, Amnesty, et le "Collectif Niçois de Défense des Demandeurs d'Asile" (CNDA),a eue lieu ce jeudi 25 novembre à 19h30 dans l'immeuble réquisitionné 1 ave G.CLEMENCEAU à NICE

Sont intervenus sur ce sujet: - M. Joseph CICCOLINI pour la Ligue des Droits de l'homme , - Mme Mireille DAMIANO, représentant le Syndicat des Avocats de France, -Mme Colette FEBVRE d'Amnesty International, - M Côme JACQMIN du Syndicat de la Magistrature.


jeudi 25 novembre 2010

Qui a dit à propos des banques ?

"S'il y a 20 millions de gens qui retirent leur argent, le système s'écroule (...) La révolution se fait par les banques"[...]

Aurore Martin, militante basque, ne doit pas être livrée aux juridictions d’exception espagnoles

Une militante basque est menacée d’extradition, la cour d’appel de Pau ayant  validé le mandat d’arrêt émis par l’Espagne contre Aurore Martin. La LDH avait réagi le 19 novembre en publiant un communiqué et Jean-Pierre Dubois  a de nouveau réaffirmé, dans Libération, son opposition à cette décision qui est " un revirement de jurisprudence très grave parce qu’Aurore Martin n’est pas réclamée pour des actes de violences, mais pour une expression politique publique, et c’est inacceptable."
Aurore Martin
Communiqué commun LDH, FIDH et AEDH 

Six ans après une première tentative, les autorités espagnoles tentent d’obtenir, à nouveau, l’extradition d’une ressortissante française à raison de sa participation à diverses manifestations publiques et politiques organisées par un parti, légal en France, Batasuna. [...]

mardi 23 novembre 2010

Femmes en lutte



Le 25 novembre, Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes.

 Manifestation:

Rassemblement à Paris à 19 heures, place du Bataillon du Pacifique, face au Ministère des Finances.

....................................................................................



 Les quarante ans du MLF

EMISSION:




EXPOSITION A PARIS

150 ans d’histoire des femmes nous sont racontés à travers plus de 200 photographies des
collections de la bibliothèque Marguerite Durand.
19 novembre 2010 - 13 mars 2011
Galerie des bibliothèques/Ville de Paris (22, rue Malher Paris 4e/ Métro Saint-Paul)
Tarifs : 6 ¤ - 4 ¤ tarif réduit - 3 ¤ demi-tarif
Renseignements : 01 44 78 80 50


UN LIVRE accompagne ces photos: Paris bibliothèques éditions. Diffusion Actes Sud / 39 ¤

Avec la LOPPSI 2, répression, exclusion, stigmatisation, suspicion ?

Communiqué du Collectif Liberté Egalité Justice
18 novembre 2010
Le projet de « loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure » (dite « LOPPSI 2 ») sera examiné la semaine prochaine en deuxième lecture à l’Assemblée nationale. Les organisations membres et partenaires du Collectif Liberté Egalité Justice (Clej), inquiètes de l’absence de réel débat concernant ce texte, tiennent à alerter les citoyens sur les dérives dont il est porteur, qui mettent en péril les équilibres démocratiques de notre pays, et organisent une conférence de presse, le lundi 22 novembre à 14h30 devant l'Assemblée nationale.
Ce projet de loi se présente comme un agrégat hétéroclite de dispositions techniques qui justifie le terme, désormais consacré, de « fourre-tout législatif ». L’illisibilité qui résulte de cet assemblage [...]

Le pacte pour les doits et la citoyenneté se met en place à La Seyne


Mardi 16 Novembre, de nombreuses associations ou organisations syndicales (*) étaient rassemblées aux Chantiers de La Lune à l’initiative de  la LDH La Seyne  autour du Pacte pour les droits et la citoyenneté
Françoise Dumont, vice-présidente de la Ligue des Droits de L’Homme a évoqué les nombreuses rencontres et discussions  qui ont permis aux  49 signataires nationaux de se mettre d’accord sur un document très important pour les deux ans  à venir.
En effet, ce contrat citoyen permet
de lancer un débat public sur les attaques incessantes des  droits et des libertés constatées ces dernières années,  
de proposer des solutions concrètes pour que soient respectées  l’égalité des droits  et la dignité de tous ceux qui vivent en France,
de peser du point de vue des Droits de l’Homme sur les prochaines échéances
de demander aux formations politiques donnent leurs  positions sur des propositions du Pacte.

Pour donner vie localement à ce Pacte pour les Droits et la Citoyenneté, il a été décidé d’utiliser tous les médias (presse, radio, télé)et de proposer un pique républicain pour les droits et la citoyenneté le dimanche 22 mai sur le parc de la navale.
(*) ATTAC, CGT, CNL, FCPE, SAF, UNEF, UNL, SOLIDAIRES, ANACR, EMMAUS, Association 1851, FCPE, RESF.

dimanche 21 novembre 2010

Appel de Ni putes ni soumises. Le 25 novembre, toutes en jupe !

C'est un curieux appel que lance "Ni putes, ni soumises". L'association demande à toutes les femmes de porter une jupe le 25 novembre. C'est à ce genre d’initiative que l'on mesure le recul des droits des femmes. Il y a 40 lorsque naissait le MLF, les femmes brûlaient leur soutien-gorge. Aujourd'hui, porter une jupe, une petite jupette de rien du tout est un acte militant.
 Appel de Ni putes ni soumises. Le 25 novembre, toutes en jupe !

A l'occasion de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, l'association Ni Putes Ni Soumises appelle toutes les Françaises à porter une jupe le 25 novembre prochain.
Parce que la jupe est le symbole de la féminité, de la liberté, et de la rebellion dans certains pays.
Parce que c'est un moyen d'affirmer que nous sommes fières d'être des femmes, n'en déplaise à certains.
Parce que ce sera une façon de crier haut et fort qu'aucune femme ne doit subir des violences, parce qu'elle est une femme.
Alors ce jour-là, le 25 novembre, sortez toutes vos jupes crayon, portefeuille, plissée, longue, courte, et affirmez par ce symbole votre soutien à toutes celles qui subissent le fait d'être nées femmes, ici ou ailleurs.[...]

Relaxe de l'auteure d'un polar au Marché Saint-Pierre.

Poursuivie en diffamation par les dirigeants du Marché Saint-Pierre, l’auteure Lalie Walker a été relaxée vendredi.
Les deux dirigeants du Marché Saint-Pierre accusaient Lalie Walker, qui a noué l'intrigue de son livre "Au malheur des dames"  dans le célèbre marché aux tissus, d'avoir "porté atteinte à la renommée du magasin" et cherché à leur nuire, en complicité avec deux de leurs anciens employés.
Ils réclamaient 2 millions d'euros de dommages et intérêts, outre l’interdiction du roman.
Le tribunal a jugé légitime qu’un romancier s’inspire du Marché Saint-Pierre qui, " tant par l’ancienneté de son enseigne que par l’authenticité de la tradition dont il se prévaut, a acquis une réputation excède largement celle de sa clientèle, de son quartier et même de Paris."

"Empêcher un artiste de s'inspirer du monde qui nous entoure est un crime contre la culture […] Les prétentions incroyables des dirigeants du marché Saint-Pierre sont justement dénoncées: c'est une excellente nouvelle pour les artistes et la culture", s'est félicité Ian Brossat, un élu communiste du XVIIIe dans un communiqué.
Les responsables du grand magasin sont condamnés à verser 3000 euros à verser 3000 euros pour procédure abusive 
Source: Google

vendredi 19 novembre 2010

Facebook : privé ou public ?

Contrairement à ce que pensent certains utilisateurs des réseaux sociaux, Facebook n’est pas un journal intime, un lieu de discussion privé entre amis. C’est un lieu public dans lequel il est dangereux de dénigrer une entreprise qui peut prendre des sanctions contre l’auteur de propos désobligeants.
C’est ce qui arrivé à trois salariés d’Alten, société d'ingéniérie de Boulogne-Billancourt dont le licenciement a été jugé "fondé"  par le conseil des prud'hommes de Boulogne-Billancourt

La société avait fait valoir qu'elle n'avait pas "violé la vie privée de ses salariés", les propos ayant été échangés "sur un site social ouvert" alors que les licenciés ont plaidé, en vain, que l'échange entre les salariés avait un caractère strictement "privé".
Cette condamnation pourrait faire jurisprudence


La LDH salue la mémoire d’Abraham Serfaty

Communiqué LDH 
La Ligue des droits de l’Homme apprend avec émotion le décès d’Abraham Serfaty. 
Abraham Serfaty
Abraham Serfaty est une partie de l’histoire du Maroc : il a subi la torture et l’emprisonnement dans les pires des bagnes, ce dont il portait les traces physiques. Sa réhabilitation par les autorités marocaines, comme celle de nombreuses autres victimes de la répression politique, fut un acte qui, sans effacer le passé, a ouvert la voie d’une autre période dans l’histoire de ce pays.
A l’heure où les évolutions du Maroc vers plus de démocratie et de libertés semblent en difficulté, la vie de cet homme rappelle plus que jamais que rien n’est jamais acquis et que le combat pour les droits de l’Homme est un engagement de tous les instants et sans cesse renouvelé.
La LDH salue la mémoire de cet infatigable militant marocain pour la justice et la liberté et adresse à son épouse, Christine Daure Serfaty, ainsi qu’à sa famille, ses plus sincères condoléances.
Paris le 18 novembre 2010.

Pour plus d'infos sur Serfati, , le site de bibliomonde

jeudi 18 novembre 2010

La LDH La Seyne à la 4ème rencontre des Varois solidaires

La LDH La Seyne était présente à la 4ème rencontre varoise de l'économie sociale et solidaire  organisée par la Fédération des Oeuvres laïques du Var. 

La liste des participants
Notre exposition du Centenaire de la création de la Ligue des Droits de l'Homme (13 affiches produites à cette occasion par des photographes de renom) a connu un grand succès.
Un article de Var Matin du 17 novembre rend compte de cet évènement qui s'est déroulé à la Bourse du trvail  et à la salle Apollinaire où ce soir, avec Ciné83 et ATTAC, nous présenterons le film 'Cleveland contre Wall Street " suivi d'un débat.
En cliquant sur les photos, vous pouvez les agrandir.

Le maire de La Seyne devant notre expo

Incendie dans le foyer ADOMA de Dijon

Dans un communiqué du 16 Novembre, le DAL  ( Droit au logement) après l'incendie dans le foyer ADOMA de Dijon constate que les victimes sont trop souvent les immigrés et les précaires.
Communiqué:
L’incendie fulgurant qui a fait 7 victimes parmi les locataires du foyer ADOMA démontre une nouvelle fois que les migrants et les ménages pauvres sont les principales victimes des incendies dans notre pays. 

L’association fait part de sa tristesse face à ce terrible bilan, et affirme sa solidarité à tous les mal-logés, et à tous les précaires du logement,  qui sont les plus exposés à ces drames.

La cause est à rechercher [...]

mercredi 17 novembre 2010

Qui a dit après le remaniement ministériel ?


" Je vais pouvoir me consacrer pleinement à ma ville […] Je vais retrouver ma liberté de parole et d’expression "

Suspension des contrats aidés par le Préfet de Région PACA

Un communiqué de Pierre ARIAS, Président de la Section Marseille Centre qui déplore la suspension des contrats aidés par le Préfet de Région PACA.


A la suite d'une décision aussi brutale qu'inattendue la préfecture de Région PACA a suspendu les contrats aidés ajoutant la précarité à la précarité qui était déjà la marque originelle de ces dispositifs.D'autres régions sont également touchées et cette disposition concerne probablement l'ensemble de notre territoire.
Notre section soutient cette action qui touche très directement les emplois déjà précaires des associations du secteur éducatif, social (insertion), culturel, de la justice etc... qui souvent nous sont très proches et qui risquent de disparaître faute de moyens de fonctionner.

Ces huissiers qui veulent censurer le cinéma

Communiqué Observatoire de la liberté de création . Paris, le 16 novembre 2010
 Ces huissiers qui veulent censurer le cinéma
 La Chambre nationale des Huissiers de Justice attaque en référé le distributeur et les producteurs du film Dernier Etage Gauche Gauche, de Angelo Cianci, et demande le retrait de l'affiche au motif qu'elle  représente un huissier bâillonné dans une baignoire. Selon la Chambre nationale des Huissiers de Justice, cette représentation porterait atteinte à l'intégrité des huissiers.
En réclamant le retrait de l'affiche, la Chambre nationale des Huissiers de Justice cherche à entraver la diffusion du film et confond la représentation d'une situation imaginaire avec une attaque physique, amalgame un personnage fictif à une  catégorie socio-professionnelle réelle et confond ainsi réalité et fiction.

Si l’on suivait ce raisonnement dangereux, il faudrait interdire Le Malade imaginaire, pour atteinte à l'image des médecins !
L'Observatoire de la liberté de création proteste contre cette procédure qui menace la liberté de création et exprime sa solidarité aux producteurs et au distributeur du film, ainsi qu'à son réalisateur. 

lundi 15 novembre 2010

Draguignan 20 Novembre Développement durable et responsabilité citoyenne

Programme de la journée
Le comité régional PACA de la ligue des droits de l'homme organise  Samedi 20 Novembre , à la Fac de droit de Draguignan une journée d'information ouverte à tous ceux qui sont intéressés par la mutation actuelle de l'individu et du citoyen , rendue nécessaire par la crise économique, sociale et le changement climatique. 
Réservez votre repas (un buffet froid) en renvoyant votre bulletin d'inscription.
Pour consulter le programme, cliquez sur l'image 

dimanche 14 novembre 2010

La LDH La Seyne à Mazaugues

Nous étions à Mazaugues, le 11 Novembre,  devant le monument aux morts pacifiste. (Voir billet du 9 novembre) 
Le discours de la LDH  rappelle son attachement à la réhabilitation des fusillés pour l'exemple.

"Mazaugues 11 novembre 2010
La liste des "Morts pour la France" est longue, trop longue pour un si petit village. En parcourant les campagnes provençales, on peut constater que le monde rural a payé un lourd tribut à la  "der des ders" et que l’exode rural souvent évoqué cache une saignée (volontaire ou involontaire ?) des jeunes paysans.[...]

Birmanie : Aung San Suu Kyi libre, mais pour combien de temps ?

La libération de l'opposante Aung San Suu Kyi, qui a passé 15 des 21 dernières années privées de liberté, été accueillie avec «joie» mais aussi «prudence» et «vigilance» par la communauté internationale, qui espère que ce n'est qu'un premier pas vers un changement en Birmanie et la libération des 2 200 détenus politiques encore en prison.
 Prix Nobel de la paix 1991 et symbole de la lutte pour la démocratie en Birmanie, Aung San Suu Kyi était en résidence surveillée depuis mai 2003.
Des défenseurs des droits de l'Homme ont vu dans cette libération un stratagème de la junte militaire pour atténuer la pression internationale et faire oublier les conditions dans lesquelles se sont déroulées les dernières élections. Les militaires revendiquent 80% des sièges avant même les résultats officiels.[...]

samedi 13 novembre 2010

Le fichage au pays de Voltaire


à revoir,  
à faire circuler. 
Une excellente réalisation de la 
LDH de Saint Germain en Laye.
Un grand bravo.
Un grand merci.

vendredi 12 novembre 2010

Avec Stéphan Hessel, Résistez, Indignez-vous

Avec Stéphane Hessel qui publie Indignez-vous !, ne cédez pas au fatalisme, participez à une "véritable insurrection pacifique ". 
Dans ce  petit livre de 22 pages à 3 euros, publié chez Indigène-Editions ,  Stéphane Hessel, ancien résistant, diplomate, impliqué dans la rédaction de la Déclaration des Droits de l’Homme des Nations unies en 1948 s’insurge contre l’écart qui se creuse entre les très riches et les très pauvres, le traitement fait aux sans-papiers, aux immigrés, l’état de la planète, la compétition économique impitoyable, la dictature internationale des marchés financiers, les retraites et la Sécurité Sociale…
Ce vieil homme si jeune nous incite à nous battre pour éviter la casse du programme élaboré il y a 70 ans par le Conseil national de la résistance , à résister pour revenir aux fondamentaux : primauté de l’intérêt général sur l’intérêt particulier, presse indépendante du Pouvoir  et des puissances d’argent.

Robert  Guédiguian est dans la même ligne de révolte que Stéphane Hessel  Dans un entretien pour Evene.fr pour la présentation de son film " L'armée du crime", à la question [...]

Budget 2011: en baisse pour les mal logés

C'est encore une goutte d'eau en moins dans un vase de plus en plus vide , celui du budget consacré à l'accès au logement des personnes aux revenus modestes: la loi de financement de la sécurité sociale 2001 prévoit la disparition de la rétroactivité à trois mois de l'allocation logement, dont les critères et le montant n'ont cessé d'être restreints ces dernières années.
Une mesure qui va encore renforcer la précarité de ceux de plus en plus nombreux qui sont mal logés. Pourtant la loi DALO du 5 mars 2007 vise à garantir le droit à un logement à toute personne qui, résidant en France de façon stable et régulière, n’est pas en mesure d’accéder à un logement décent ou de s’y maintenir. La mobilisation autour des campements de sans abris installés sous l’impulsion de l’association "les enfants de Don Quichotte" dans plusieurs grandes villes de France durant l’hiver 2006 avaient accélérer le vote de cette loi.
La LDH de Saint Germain en Laye propose une vidéo présentant clairement ce problème.

jeudi 11 novembre 2010

La LDH La Seyne sur le marché, Samedi 13 Novembre

Si vous voulez rencontrer la Ligue des Droits de l'Homme, venez Samedi 13 Novembre sur le marché Louis Blanc, de 10 h à 12 h.à La Seyne,
Vous pourrez rencontrer des adhérents de cette vieille association si dynamique,  vous pourrez discuter et prendre la version papier de notre tract du mois.

Cleveland contre Wall Street à la salle Apollinaire le 18 Novembre

La Ligue des Droits de l'Homme de La Seyne et Ciné83 présentent le 18 Novembre, à 19 h, salle Apollinaire  un film de Jean-Stéphane Bron 

 "Cleveland contre Wall Street",
suivi d’un débat 
" Une autre économie est-elle possible? "
animé par Frédéric VIALE,
 membre du CA d' ATTAC France 
auteur de l'ouvrage "l'horreur européenne" et de nombreux articles sur le rôle de l'OMC
Synopsis : [....]

4èmes rencontres de l’Economie Sociale et solidaire à La Seyne

La LDH de La Seyne tiendra un stand aux  4èmes rencontres de l’Economie Sociale et solidaire qui  dérouleront le 16 novembre 2010 à La Seyne sur mer (Bourse du Travail et Cinéma Apollinaire).
La thématique principale de la journée est “Partageons une économie plus Humaine”
La journée sera ponctuée de débats, conférences, projections et ateliers  autour de ce thème afin de faire un “éclairage concret sur un choix de société”.[...]

mercredi 10 novembre 2010

Connaissez-vous OWNI ?

Cet « Objet Web Non Identifié «  est un site d’information français, spécialisé dans le journalisme de données, c’est-à-dire la mise en scène de l’info grâce aux outils du Web.

Il défend l’idée que l’accès à l’information est une des réponses à la crise des médias.
Il collabore avec Wikileaks, le site de l’Australien Julian Assange qui a mis sur la toile 400 000 documents confidentiels de l’armée américaine en Irak.
Un site en pleine expansion avec 250 000 visiteurs uniques par mois qui incite Owni a élargir sa palette : il vient d’ouvrir[...]

11 novembre 2010 : La LDH La Seyne sera au monument aux morts pacifiste de Mazaugues (Var)

La LDH de La Seyne sera Jeudi 11 Novembre avec la Libre Pensée, à Mazaugues, à 14 h 30, au Monument aux morts pour une commémoration sans drapeau, sans uniforme et tournée vers l’avenir et pour demander encore une fois la réhabilitation des poilus fusillés pour l’exemple, en 1917.
Pourquoi Mazaugues ?

Comme l’explique Jean-Baptiste Malet, sous le titre "À bas toutes les guerres!", (Le Ravi, n°79, décembre 2010), ce village possède un monument aux morts pacifiste, avec un "poilu" totalement désarmé. "Le regard porté au ciel, en appui sur sa jambe droite, il lance son bras pour jeter une simple pierre. Vers l'infini."
En 1922, la municipalité fait graver sur une plaque, face à l'entrée de l'école laïque, l'inscription "La commune de Mazaugues, à ses enfants victimes de la guerre".
En 1935, une autre municipalité inscrira au dos du monument "À bas toutes les guerres! Vive la République universelle des travailleurs!".
En 1936, le maire Charles Fabre complète le ceinturage du monument avec deux plaques : l’une reprend une citation attribuée à Anatole France (L'union des travailleurs fera la paix du monde), l'autre une phrase de Jaurès (L'humanité est maudite, si, pour faire preuve de courage, elle est condamnée à tuer éternellement.) [...]

mardi 9 novembre 2010

Le repérage précoce des "bébés terribles": le retour

Communiqué de presse du 4/11/2010
Le dépistage des bébés agités pour prévenir la délinquance, c'est encore et toujours non !
Le collectif Pasde0deconduite apprend que, dans le cadre d'un rapport sur la prévention de la délinquance juvénile remis au président de la République, M. Jean-Marie Bockel, secrétaire d'Etat à la justice, préconise à nouveau un "repérage précoce" des troubles du comportement chez l'enfant, indiquant que cette "vulnérabilité pourrait être repérée chez les petits entre 2 et 3 ans", en faisant référence à un projet d'avis du Conseil économique et social de février 2010 favorable à "un dépistage plus précoce des troubles mentaux des enfants et adolescents".

Dans le cadre de la politique sécuritaire remise en selle l’été dernier par le président de la République,  [...]

Mayotte : la politique migratoire de la France tue

Communiqué interassociatif
Jeudi 28 octobre 2010, une nouvelle embarcation a fait naufrage entre Anjouan et Mayotte au sein de l’archipel des Comores.L’embarcation qui transportait une trentaine de ressortissants de l’Union des Comores a chaviré au large d’une plage de Mayotte. Deux femmes y sont mortes, un bébé est porté disparu. Femmes et enfants sont d’ailleurs souvent les premières victimes des naufrages entre deux îles si proches géographiquement et culturellement mais séparées, depuis l’instauration en 1995 du « visa Balladur », par des dispositifs (contrôles de police, radars, vedettes militaires…) coupant les routes les plus directes et les moins dangereuses.
Déjà, le 23 mars 2010, cinq nourrissons et quatre femmes avaient perdu la vie. Chaque année, ce sont des dizaines de Comoriens qui sont victimes de cette militarisation des contrôles migratoires visant à isoler une des quatre îles de l’archipel [2].
Les autorités françaises se félicitent du nombre invraisemblable de reconduites à la frontière entre Mayotte et Anjouan (20 700 entre le 1er janvier et le 19 octobre 2010, selon le préfet) alors même qu’elles s’apparentent à des déplacements forcés de populations touchant près d’un dixième de la population de l’île. Les mineurs ne sont pas même épargnés et il n’est pas rare qu’ils soient expulsés seuls alors que toute leur famille réside à Mayotte.
À ce jour, la départementalisation programmée de Mayotte [...]

lundi 8 novembre 2010

Défense de l’hôpital public et du droit à l’avortement à Paris

C’est sous une pluie persistante que la manifestation nationale de la défense de l’Hôpital public et du droit à l’avortement s’est rassemblé place d’Italie à Paris samedi 4 novembre.
Elle regroupait les associations féministes, les syndicats et quelques partis politiques de gauche.



Dans ce défilé très bien organisé, on pouvait voir beaucoup de pancartes qui unifiaient le groupe et des banderoles des associations. La LDH étaient très bien représentée.
Beaucoup de ligueurs et la présence de Jean-Pierre Dubois. En effet, le Comité Central, en réunion le matin rue Marcadet, a rejoint la manifestation des femmes avant que celle-ci s’associe à celle sur les retraites au niveau de la place de la Bastille.
Des femmes et es femmes de tous les âges étaient à ce rendez-vous et j’espère que le petit nombre relatif des participants pour une ville comme Paris n’était dû qu’à la pluie très automnale qui tombait sur la ville.
Pour vous informer, le site " Osez le Féminisme "  et le blog "Re-Belles, Re-Belles "

 De notre envoyée spéciale Chantal M

Ca repart!

Peu d'articles ces derniers temps à cause d'une attaque virale qui a dévasté l'ordi de la section. Une pensée émue pour le disque dur qui a rendu l'âme, beaucoup de travail de récupération et d'installation mais "l'ordre règne à nouveau "et on va pouvoir reprendre normalement notre publication.
Comme on le dit dans ces cas là, veuillez nous excuser pour cette interruption indépendante......
P.S Avons-nous été victime du maléfice qui touche les bécanes qui contiennent des fichiers sur l'affaire Bettancourt? Ce serait un grand honneur.

dimanche 7 novembre 2010

Retraites: encore 11 500 manifestants dans le Var

Même si dans le Var, comme un peu partout en France, la mobilisation contre la réforme des retraites semble marquer le pas, encore 10 000 personnes à Toulon et 1500  à Draguignan ont défilé samedi .

Cette mobilisation prouve que le malaise est profond et  qu’il dépasse le simple problème des retraites.

Source: Var-Matin

samedi 6 novembre 2010

Plaza del castillo à Pamplona

video


Un peu de bonne humeur et de chaleur dans un monde de brutes ...

jeudi 4 novembre 2010

Droit d’entrée de 30 euros pour l’aide médicale d’État aux sans-papiers

Un article très documenté d’Afrique Actu qui diffère du discours officiel


"Les étrangers en situation irrégulière en France payeront désormais un droit d’entrée de 30 euros pour avoir accès à l’aide médicale d’Etat (AME). Cette couverture médicale s’adresse à des personnes qui ont moins de 634€ par mois pour vivre. Les associations demandent que l’accès gratuit à la couverture santé AME soit conservé dans l’attente d’une généralisation de la CMU pour toutes les personnes à très bas revenus y compris les sans-papiers.
Les députés français ont décidé, mardi,  [...]
pour lire la suite, cliquez sur Afriqueactu 

mercredi 3 novembre 2010

La Corse devient "Terre sans expulsion"

Le RESF Corsica communique :

L’assemblée de corse a adopté vendredi soir une motion en faveur des élèves sans papiers et leur famille…

Dans ce texte, porté au vote par Dominique Bucchini, et adopté par l’ensemble des groupes (UMP excepté) l’assemblée:


- DÉCLARE la Corse « TERRE SANS EXPULSION »;
- SE DÉCLARE solidaire dans les démarches de reconnaissance de la place des immigrés, y compris les sans-papiers, dans la société insulaire;
- S’OPPOSE aux expulsions de jeunes majeur(e)s et de familles dont les enfants sont scolarisés, en les plaçant sous sa protection afin d’obtenir la régularisation et leur permettre la poursuite de leurs études;
- S’ENGAGE à exprimer sa solidarité au sein des établissements scolaires en vue d’obtenir leur régularisation, le cas échéant, et affirme que ses représentants prolongeront cette démarche dans les conseils d’administration où ils siègent;
- ASSURE que les élèves menacés d’expulsion et/ou leurs parents obtiendront son parrainage pour les accompagner dans leurs démarches de régularisation.

La Corse devient après l’Aquitaine et l’Ile de France (et avant la région Centre, prochainement), la 3ème région à s’inscrire dans une vaste démarche menée par le Réseau Education Sans Frontières, pour faire adopter, dans toutes les régions ce nouvel outil offensif de défense des sans-papiers.

Réseau Education sans Frontières

Qui a dit à propos des homosexuels ?


" […]il vaut mieux avoir la passion des belles femmes qu'être gay », 

Selon "Le Canard enchaîné", Sarkozy supervise l'espionnage de journalistes

La Ligue des Droits de l'Homme défend avec acharnement la liberté de la presse. 
Nous ne pouvons que réagir lorsque dans Le Canard enchaîné du  mercredi 3 novembre Claude Angeli,  rédacteur en chef, affirme que  "dès qu'un journaliste se livre à une enquête gênante pour lui ou pour les siens", le chef de l'Etat "demande" au patron de la DCRI (contre-espionnage) Bernard Squarcini de "le mettre sous surveillance"

Bien sûr, l'Elysée a parlé d'accusation "totalement farfelue"
Pour plus d'infos, lisez le Canard qui sort aujourd'hui


mardi 2 novembre 2010

Ghettoïsation et militarisation dans les banlieues pour Luc Bronner

Prix Albert Londres, Luc Bronner aborde la question des ZUS dans son livre La loi du ghetto. Il est l’unique reporter de la presse nationale qui consacre depuis 2005 tout son temps de travail aux banlieues françaises, quand ses collègues ne s’y déplacent qu’en cas d’émeute. Il répondait le 28 octobre, dans un chat aux lecteurs du Monde, notamment sur la question de la ghettoïsation et sur la place des jeunes.

Les Inrocks du 10 au 16 mars 
Le terme de ghetto est tabou en France, probablement parce qu'il met en cause en profondeur notre modèle républicain. Mais pour moi, à travers mon travail d'enquête, je pense qu'on peut aujourd'hui parler de ghettos pour les quelques dizaines de quartiers en très grande difficulté. Trois facteurs se cumulent : d'abord, la pauvreté... Le deuxième facteur est lié à l'émergence d'une forme de contre-société dans certains quartiers. On voit dans certains quartiers l'apparition de normes, de rapports sociaux, de hiérarchies sociales très différents du reste du territoire. Je suis notamment frappé par la place que prennent les adolescents et les jeunes dans l'espace public. On assiste parfois à une forme de renversement de l'ordre générationnel, avec des jeunes qui ont pris le pouvoir sur les adultes... Le troisième facteur a trait aux moyens policiers et  judiciaires exceptionnels utilisés dans ces territoires. Depuis plusieurs années, les pouvoirs publics ont mis en place une forme de militarisation du maintien de l'ordre et ont multiplié les dispositifs judiciaires spécifiques".