mardi 31 janvier 2012

Le Front National : un danger pour le monde du travail, pour les femmes , pour les citoyen-ne-s et pour les libertés

Pour la venue de Marine Le Pen dans la cité des violettes le 5 février, la Ligue des Droits de l'Homme de Toulouse analyse le "Nouveau" Front National.

S'il est vrai qu'avec Marine Le Pen la devanture du parti d'extrème droite a changé, le fond de commerce reste le même. Le FN est un danger pour le monde du travail, pour les femmes , pour  les citoyen-ne-s et pour les libertés.

Pour  avoir plus d'infos , cliquez sur les deux tracts. 

ACTA, un traité liberticide: ACTA négocié en très grand secret..

Depuis 3 ans , dans le plus grand secret, l’Accord commercial anti-contrefaçon (ACAC) — surtout connu sous sa dénomination anglaise : Anti-Counterfeiting Trade Agreement (ACTA) — fait l’objet de négociations d pour mettre en place un traité international en faveur des multinationales de la pharmacie et des industries culturelles .
Il  renforcerait  de façon démesurée la surveillance d'Internet, le pouvoir du copyright, il marquerait la fin des génériques qui ont permis à certains pays émergents de se soigner et il modifierait ainsi l'organisation du commerce mondial.

Pour plus d'infos sur ce monstre qui est en gestation, lisez l'article du Monde Diplomatique en cliquant sur le journal.


Immigration, cinq ans d'offensives

Depuis sa création en 1898, la Ligue des Droits de l'Homme se bat avec d'autres associations et beaucoup de citoyen(ne)s pour que les droits des étrangers soient respectés, pour que l'on ne stigmatise pas une partie de la population. Ce combat s'est renforcé depuis 2007 avec la mise en place par le gouvernement d'une politique de chasse aux étrangers qui a permis 33 000 expulsions en 2011, soit  10 000 de plus qu'en 2007.
Les  ministres Messieurs Besson, Hortefeux et Guéant se sont appliqués consciencieusement à faire sauter  certains  verrous.
Un article de Libération que vous pouvez lire en cliquant sur la grille de l'hôtel de Beauvau, ministère de l'Intérieur, fait un point très précis de la situation à la veille de l'élection présidentielle.


lundi 30 janvier 2012

"Chroniques de Jérusalem", meilleur album à Angoulème.


Dans un billet du 2 janvier, nous avions présenté une BD " Chroniques de Jérusalem " de Guy Delisle.
Cet album a obtenu le Fauve d'or - Prix du meilleur album - au dernier Festival Internationale de la Bande Dessinée d'Angoulème.
Vous pouvez découvrir le palmarés complet en cliquant sur l'affiche. 

Tous fichés : ça y est ! La Carte nationale d'identité sécurisée est arrivée!

Toujours plus de renseignements sur les fichiers, toujours moins de libertés individuelle. Big Brother est boulimique et il dispose de moyens que George Orwell  n'avait même pas imaginé. 

11 députés présents dans un hémicycle presque désert avaient voté en séance extraordinaire une proposition de loi pour la mise en place de la carte nationale d'identité sécurisée.
Depuis hier, cette proposition a été entérinée.
Pour plus d'infos, allez faire un tour dans le site associatif Mille Babords  en cliquant sur l'hémicycle cette fois-ci entièrement vide. 

La Tribune vous salue bien

Avant son passage au tout numérique, La Tribune sort son dernier numéro papier. 
Une Une de deuil, toute en noir!
Dans une chronique " Mieux dans mon job ",  Sophie Peters tente de tirer quelques leçons de la fin de ce journal, créé pour concurrencer "les Echos"
Pour lire cette chronique, cliquez ici et cliquez sur la Une pour assister à la fabrication du dernier numéro

Le Sénat adopte une proposition de loi sur la laïcité dans les crèches, les centres de loisirs et chez les assistantes maternelles

Communiqué commun de la Ligue des Droits de l’Homme, de la Fédération nationale de la Libre Pensée et de la Ligue de l’Enseignement
Dernier épisode d’un étonnant feuilleton dédié aux signes religieux, qui dure depuis plus de vingt ans, le Sénat vient d’adopter une proposition de loi sur la laïcité dans les crèches, les centres de loisirs et même chez les assistantes maternelles.
Avancée en décembre, la proposition stipule que les crèches et les centres de loisirs bénéficiant d’une aide financière publique « sont soumises à une obligation de neutralité en matière religieuse ». Ce qui pouvait être un choix assumé et annoncé comme tel deviendrait une obligation systématique.
De nombreux centres de loisirs laïques demandent depuis longtemps à leurs salariés et à leurs animateurs de ne pas faire apparaître leurs opinions philosophiques ou religieuses. Cela fait partie du projet éducatif.
Mais la loi de Séparation des Églises et de l’Etat n’a jamais contraint ce qui relève du privé à être soumis aux principes de laïcité. C’est le financement du culte (cérémonies, salaires…) que prohibe la loi de 1905.
 De plus ce texte a suscité de multiples critiques, y compris et surtout à gauche, à cause de son extension aux assistantes maternelles. La liberté de conscience est incontestablement atteinte. Avec de telles dispositions, au détriment des libertés individuelles, la sphère privée se réduit de plus en plus. Dans une société en crise, où le lien social se délite, la laïcité se doit d’être une source d’engagement autour de valeurs partagées

dimanche 29 janvier 2012

Le président Sarkozy, pas le candidat soutenu par Angela Merkel, squatte la télévision ce soir

Pas moins de 6 chaines de télé auront la chance et le privilège d'accueillir ce soir le président Sarkozy , bien sûr pas le candidat qui n'aurait pu avoir une telle couverture sans faire hurler le CSA. 
Ce squatter de dernière minute  qui interviendra à 20 h 10 précèdera sur TF1 , un film de Gary Gray " Braquage à l'italienne", sur France2, le film de Eric Barbier  " Le serpent"   et sur LCP un documentaire " Objectif Elysée".

Demandez le programme. 

8,2 millions de Français vivent avec moins de 1 000 euros par mois.


Un article de Jack Dion paru dans Marianne du 28 janvier au 3 février décrit la misère dans laquelle s'installent, dans l'indifférence totale, des hommes et des femmes, des jeunes et des moins jeunes et la destruction d'un modèle social déjà beaucoup ébranlé.

Un tableau récapitulatif, que vous pouvez consulter en cliquant ci-contre, résume très bien la situation.
Pour plus d'infos, lisez le numéro 771 de Marianne. 

samedi 28 janvier 2012

Rencontres cinématographiques Ken Loach à La Seyne de 1er au 6 février.

Nous avons déjà évoqué le festival Kean Loach qui se déroulera du 1 au 6 février à la salle Apollinaire de La Seyne. 
La LDH de La Seyne interviendra le Jeudi soir pour animer un débat sur " La dérégulation du marché du travail et exploitation de la main d’œuvre étrangère" après le film " It's a free world".

Vous pouvez retrouver Henri Lajous, le directeur artistique de cette manifestation dans une long interview donnée à Var Matin que vous pouvez lire en cliquant sur le portrait de Ken Loach.

Vaucluse: Un détenu se suicide à la prison du Pontet

Le nombre des suicides en prison ne cesse d'augmenter . Ainsi, un détenu s'est suicidé dans la nuit de jeudi à vendredi au centre pénitentiaire du Pontet (Vaucluse), a-t-on appris samedi de source judiciaire, confirmant une information du quotidien La Provence.
Selon le journal, cet homme de 48 ans qui purgeait une peine de six ans d'emprisonnement s'est pendu, selon les premières constatations de l'enquête d'usage. Celle-ci n'a décelé "aucun élément suspect à première vue", a précisé la source judiciaire.
Une femme de 41 ans s'était suicidée mercredi dans sa cellule de la prison des Baumettes à Marseille.
Pour plus d'infos sur les prisons, visitez le site de 'Ban Public"

Maternité de La Seyne: Le collectif des Femmes de l'Ouest Var est né.

La maternité de La Seyne  mais aussi les services gynécologiques, le centre IVG vont être fermés sur La Seyne. Toutes les communes de l’Ouest Var qui sont touchées.
Un collectif de Femmes de l’Ouest Var s’est constitué, pour défendre  les droits des femmes. Vous pouvez lire le manifeste en cliquant ci-contre. 

La Ligue des Droits de l'Homme de La Seyne s'associe à cette action et appelle tous les citoyens de l'Ouest Var , homme ou femme, ( car la fermeture de ces services n'est pas qu'un problème de femmes), à rester vigilants et actifs pour qu'aucune solution définitive ne soit mise en place avant l'ouverture du deuxième tunnel. Il sera toujours temps à ce moment là d'organiser une vraie concertation.

DATES IMPORTANTES :
 Mardi 31 janvier à 18h à la bourse du travail de La Seyne : réunion publique d’information.
 Mercredi 1er février à 18h à la bourse du travail de Toulon, réunion avec le Collectif varois d’accès aux soins.
 Samedi 4 février à 14h à l’hôpital de La Seyne, manifestation = chaîne humaine.
 Samedi 18 février, à l’hôpital de La Seyne, action de blocage de la maternité pour éviter son déménagement


vendredi 27 janvier 2012

Stéphane Guillon censuré?

Parce que la régie publicitaire de la RATP a refusé d’apposer dans le métro les affiches de son prochain spectacle à l'Olympia  "En mai 2012, Stéphane Guillon s’en va aussi", Stéphane Guillon crie à "la censure".
Interrogée par l’AFP, la direction de la communication de Metrobus, la régie publicitaire de la RATP (groupe Publicis), a confirmé ce retrait. "Cette campagne a été retoquée au niveau de l’accroche. Notre direction juridique a estimé que cela n’entrait pas le cadre de notre convention avec la RATP. Nous devons nous abstenir de toute communication à caractère politique ou religieux, surtout en période électorale", a-t-on expliqué.

Contrôle au faciès : le gouvernement critiqué par Human Rights Watch

L'organisation Human Rights Watch (HRW) a publié jeudi un rapport de 62 pages, très   critique sur la législation française en matière de contrôles d'identité et a demandé au gouvernement d'adopter des réformes pour éviter les abus, évoquant notamment le contrôle au faciès.
Dans son rapport, HRW évoque des jeunes issus des minorités, dont des enfants n’ayant pas plus de 13 ans, qui sont contrôlés régulièrement avec interrogatoires prolongés,  palpations portant atteinte à leur intimité, ainsi que fouilles d’objets personnels.
Ce phénomène a déjà été dénoncé à de nombreuses reprises par des organisations internationales comme Amnesty, ou au plan national par la Commission nationale de déontologie de la sécurité (CNDS), supprimée l'an dernier.

"Mais en France, si vous êtes jeune et que vous vivez dans certains quartiers, cela fait partie de la vie"

Pour plus d'infos, lire l'article de l'Humanité. 

FIDH: "Main d’œuvre importée pour fraises exportées"

Le rapport d’enquête de la FIDH publié ce jour, intitulé " Main-d’œuvre importée pour fraises exportées " sur la situation des travailleurs saisonniers dans les plantations de fraises dans le sud de l’Espagne, met en lumière les entraves aux droits humains dans un système de migration circulaire, c'est à dire une migration qui permet de pourvoir aux besoins en main d’œuvre, tout en garantissant la non-installation des migrants sur son sol. 
La FIDH appelle le parlement européen à amender la proposition de "directive travailleurs saisonniers" afin d’augmenter le niveau de protection et l’accès aux droits, en renforçant l’égalité de traitement, la non discrimination, les conditions de logement et de travail décentes et la protection sociale.
Un  rapport à lire avant de se précipiter sur des barquettes de fraises moins chères en hiver qu'en pleine saison grâce à une main d'œuvre exploitée en toute légalité.
Pour lire le rapport, cliquez ces "magnifiques fraises" si appétissantes et si chères en coût humain. 

jeudi 26 janvier 2012

Toulon :Tractage interdit sur le marché: la mairie s'excuse auprès du PC.

Excès de zèle, consigne ma l interprétée, directive donnée: telles sont les questions que se sont posées les militants du Front de Gauche, verbalisés par la police municipale de Toulon, samedi dernier, lors de la distribution de tracts et la vente pour 2 euros du programme de Jean-Luc Mélenchon.
Finalement, comme vous pourrez le lire en cliquant sur l'article de Var Matin de Jeudi 26 Janvier, "c'est un excès de zèle et d'une application à la lettre du règlement". Cette fois ci le cabinet du maire s'est excusé. Mais le règlement persiste et il pourra ressortir en temps utile. 

Ce ne sont  donc pas des excuses qu'il faudrait présenter mais une abrogation de ce règlement liberticide. 

Elections: une présentation très imagée du choix des candidats

Un film d'animation de 1944 sur le choix des candidats aux élections; Bien sûr, toute ressemblance avec une situation actuelle serait fortuite.
Cette animation a été présenté par  Tommy DOUGLAS, premier ministre canadien qui  a dirigé le premier gouvernement socialiste en Amérique du Nord.
Pour la visionner, cliquez sur la photo.

La fête du Têt et les Droits de l'Homme en Chine.


Pierre Tartakowsky, président de la Ligue des Droits de l'Homme et Dominique Guilbert, secrétaire général ont envoyé une lettre au Ministre des Affaires étrangères et européennes, Alain Juppé pour lui rappeler que les Droits sont bafoués en Chine et qu'au moment des vœux pour le nouvel chinois , il  est important de "rester les yeux ouverts sur l a triste réalité d'aujourd'hui en Chine et d'agir dans le dessein d'obtenir des résultats"



Cliquez sur les lettres pour les agrandir. 

La LDH de La Seyne au Festival Ken Loach de La Seyne


Les rencontres cinématographiques de la Seyne présentent 10 films de  Ken Loach.
Vous pouvez consulter le programme en cliquant sur la feuille ci-contre.
Vous verrez que le Jeudi 2 février à 20 h 30 , Henri Lajous, l'organisateur de ce festival , présentera avec la Ligue des Droits de l'Homme de La Seyne: It's a Free World, un film de 2007.
Cette projection sera suivi d'un débat sur " La dérégulation du marché du travail et exploitation de la main d’œuvre étrangère" animé par deux avocats du Syndicat des Avocats de France (SAF) (Maîtres  Philippe Berthet et Mouhad Bourouis,) et deux intervenants de la LDH ( Michelle Mattalia et Elisabeth Gérard).
Si vous arrivez à 20h, vous pourrez partager l'apéritif offert par la LDH et la Mairie de La Seyne.

mercredi 25 janvier 2012

Yann Barthès et les journalistes du "Petit journal" privés de carte de presse ?

Censure de la presse? C'est la question que l'on peut se poser après la réponse du président de  la commission de la carte de presse qui s'interroge sur l'opportunité de renouveler ce précieux document à Yann Barthès, présentateur du "Petit journal".
 Information ou divertissement ? "Le Petit journal" laisse perplexe la commission de la carte de presse, chargée d'attribuer le précieux badge. Interrogé par Arrêt sur images, son président, Eric Marquis, remet en question l'attribution de cartes de presse aux journalistes de l'émission de Canal+.
"Nous avons reçu leur demande de renouvellement de carte de presse, mais nous ne l'avons pas encore examinée. A titre personnel, je pense que la question de ce renouvellement peut se poser", explique-t-il, notant que " 'Le Petit journal' se trouve dans la rubrique 'divertissement' sur le site de Canal+".
Pour lire la suite de cet article , cliquez sur le portrait de Yann Barthès


Edito de Malik Salemkour, vice-président de la DH, pour le Collectif Romeurope "Mesures transitoires : maintien d'une scandaleuse discrimination"

Mesures transitoires : maintien d'une scandaleuse discrimination
En réponse à une question orale au Sénat*, le Gouvernement a enfin reconnu le 17 janvier avoir informé la Commission européenne de sa décision de reconduire pour deux ans, jusqu'au 31 décembre 2013, les mesures transitoires qui restreignent l'accès à l'emploi en France des ressortissants roumains et bulgares.
 Le Collectif Romeurope avec les principales organisations syndicales ** avaient saisi le Premier ministre pour connaître ses intentions, en démontrant l'inutilité et les effets pervers de ce dispositif injuste et demandant d'y mettre fin. Aucune réponse officielle ne nous est parvenue encore à ce jour.
Toutes les instances européennes avaient invité les 10 derniers Etats à les abroger. A plusieurs reprises, le Parlement européen comme la HALDE à l'époque ont dénoncé leur caractère discriminatoire entre Européens.

Génocide arménien : de la transformation d’un fait historique en argument électoraliste


Génocide arménien : de la transformation d’un fait historique en argument électoraliste
 Communiqué LDH - Paris, le 24 janvier 2012
 La Ligue des droits de l'Homme, qui a compté à sa direction de grands défenseurs de la cause arménienne, de ses deuxièmes président et secrétaire général, Francis de Pressensé et Pierre Quillard, à Anatole France, entre autres, a fait de la dénonciation des massacres d'Arméniens dans l'Empire ottoman l'un de ses premiers combats au lendemain de sa constitution lors de l'affaire Dreyfus.

Aujourd'hui, elle poursuit son action pour la reconnaissance universelle du génocide dont les Arméniens ont été victimes en 1915.
Mais elle considère comme inopportune la loi votée, suite à la visite de Nicolas Sarkozy en Arménie les 6 et 7 octobre, par l'Assemblée nationale le 22 décembre 2011 et le Sénat le 23 janvier 2012, visant à pénaliser en France toute contestation ou relativisation d’un génocide reconnu par la France. Faut-il le rappeler, iI ne revient pas à l'État d'écrire l'Histoire ni aux lois et aux juges de réprimer les propos sur cette question historique.
Cette initiative, qui ne répond pas à la nécessité de lutter contre une forme spécifique et déguisée de discours raciste au sein de la société française, mais relève fondamentalement de préoccupations idéologiques et électoralistes, est contre-productive par rapport à l'avancée nécessaire de la reconnaissance des faits.
L’essentiel est que les historiens puissent œuvrer librement et scientifiquement, en Turquie comme en France.

mardi 24 janvier 2012

Maintien d’enfants en centre de rétention : la France condamnée par la CEDH

Communiqué LDH: Paris, le 23 janvier 2012
Maintien d’enfants en centre de rétention : la France condamnée par la CEDH
La Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) vient, à partir d’un cas précis, de condamner la France pour le maintien d’enfants mineurs en rétention.
L’affaire remonte à août 2007, date à laquelle un couple de ressortissants kazakhs, demandeurs d’asile déboutés et parents de deux enfants âgés de 6 mois et 3 ans, faisait l’objet d’une procédure d’expulsion vers son pays d’origine. Toute la famille avait d’abord été conduite à l’aéroport de Roissy mais, le vol ayant été retardé, elle avait été emmenée au centre de rétention de Rouen-Oissel où le juge des libertés et de la détention avait ordonné son maintien en rétention pendant quinze jours.

Ce n’était ni la première ni la dernière fois qu’un certain nombre d’associations, dont la LDH, avait l’occasion de s’indigner d’un tel traitement infligé à des enfants. Elles en firent même " le procès" lors d’une initiative en mai 2011. De son côté, la Commission nationale de déontologie (CNDS) s’est à plusieurs reprises prononcée contre l’enfermement des enfants en centre de rétention, et la Défenseure des enfants a pris position dans le même sens dans ses rapports de 2008 et 2009.

Denis Robert, prix Tartuffe 2011

Georges, notre ami d'Orphéon et de la Bibliothèque Armand Gatti de La Seyne,  signale dans son blog "Observatoire de la censure" que le Prix Tartuffe 2011 a été décerné à Denis Robert pour son travail pionnier sur la délinquance financière par lequel il a montré notamment que "les chambres de compensations internationales sont les clés de voûte du capitalisme clandestin". 
Pendant 10 ans, en dépit des intimidations, du harcèlement judiciaire (60 mises en examen, plus de 300 visites d'huissier), de la censure de ses livres, il a poursuivi - par ses activités de journaliste, essayiste, réalisateur de films, romancier (La Domination du monde), peintre (Junk) -  son travail d'éclaireur démontant et dénonçant des mécanismes financiers internationaux opaques.
Pour lire la suite, cliquez sur le portrait de Denis Robert

A Mayotte, pas de RESF ou de syndicalisme pour les fonctionnaires.

A Mayotte,  le préfet dispose du droit d’exception de contrôler l’activité des fonctionnaires et contractuels et le pouvoir discrétionnaire de refuser le renouvellement de leur affectation ou de leur contrat sans avoir à se justifier. 
Des enseignants engagés  l'ont appris à leurs dépends . Ils vont être  renvoyés en France pour avoir milités trop activement dans certaines associations comme RESF ou  dans des organisations syndicales.

RESF dénonce cette pratique issue d'un passé colonial.
Pour plus d'infos, cliquez sur les panneaux. 

lundi 23 janvier 2012

Un nouveau journal du Web: Le Huffington Post

La Ligue des Droits de l'Homme estime  que l'information doit être disponible sur le maximum de média d'horizons différents. Elle ne peut que souhaiter la bienvenue à la  version française du site américain d'informations Huffington Post.

Pour feuillter le premier numéro, cliquez sur la photo d'Anne Sinclair, la directrice éditoriale. 

Pour plus d'infos, visitez le site de Libé

“Album(s) d'Auschwitz”, Mardi 24/01/2012 à 22h50 sur France 2


Un documentaire de William Karel et Blanche Finger qui rappelle qu'il faut être vigilants et défendre encore et toujours les Droits de l'Homme.
Les histoires croisées de deux albums de photographies : celui retrouvé par Lili Jacob, qui restitue l’arrivée d’un convoi de Juifs hongrois au camp d’Auschwitz-Birkenau en mai 1944 ; et celui d’un officier SS, Karl Höcker, qui dévoile les joyeux moments de détente que vivent au même moment les officiers SS, non loin de ce camp.

Une très bonne présentation dans Télérama que vous pouvez voir en cliquant sur la photo. 

L'UE "ne bloquera jamais internet" affirme la commissaire Viviane Reding

Un article paru dans le site gouvernemental " Direction générale des médiaset des industries culturelles" donne la position de l'Union Européenne  sur le blocage d'internet pour faire respecter le droit d'auteur au mépris du respect de la liberté des internautes. La loi Hadopi serait-elle illégale en droit européen?
Viviane Reding
L'Union européenne "ne bloquera jamais internet" pour faire respecter le droit d'auteur au mépris du respect de la liberté des internautes, a déclaré dimanche la commissaire européenne chargée de la Justice, Viviane Reding.
"La protection des créateurs ne doit jamais être utilisée comme un prétexte face à la liberté de l'internet", a déclaré Mme Reding, faisant remarquer que la question de la liberté d'internet faisait actuellement l'objet "d'un vif débat".

dimanche 22 janvier 2012

Manifestation contre la fermeture de la maternité de La Seyne

Nous suivons depuis des mois tous les efforts, démarches, initiatives faits par Marc Villemot et d'autres associations pour garder la maternité à l'hôpital de La Seyne. 
Photo Var Matin
Samedi 22 janvier,   plus de cent personnes se sont rassemblées samedi 22 janvier  pour protester contre le son transfert à Toulon dans les prochains mois. Comme l'avait promis le Maire de La Seyne,  d'autres initiatives sont prévues pour que les enfants continuent de naître à La Seyne.
Vous pouvez écouter ses arguments en cliquant sur la photo des manifestants de samedi. et avoir plus d'infos en cliquant ici. 

Procès devant la Cour de Justice de l'Union Européenne : Kokopelli en marche pour la Victoire !

Une victoire pour l'association, l'environnement et la justice. 
L' Association Kokopelli à pour  finalité :
1) de remettre en valeur, dans les pays Européens, une collection planétaire d'anciennes variétés pour les potagers et jardins, et de la rendre de nouveau accessible aux jardiniers. Cette collection planétaire est présentée dans l'ouvrage " Semences de Kokopelli ". A ce jour, ce sont 2000 variétés ou espèces qui sont distribuées par l'association, dont 550 variétés de tomates, 300 variétés de piments doux et forts, 130 variétés de laitues, 150 variétés de courges, 50 variétés d'aubergines, etc.

2) d'œuvrer dans le Tiers-Monde à la mise en valeur de techniques d'agriculture durable par le don de semences traditionnelles ainsi qu'à la mise en place de réseaux paysans de production de semences et de centres de ressources génétiques.
Cette association avait été poursuivie  par " l"Europe"  parce qu'elle commercialise des semences d’une variété non inscrite au catalogue officiel. Kokopelli n'a pas les moyens de faire enregistrer certaines variétés locales, garantes de la biodiversité, à ce catalogue car l'inscription étant très onéreuse, elle n'est rentable dans ce cas de figure.
L’avocat général chargé du dossier Kokopelli devant la Cour de Justice de l’Union Européenne a donné le 19 janvier  lecture publique de ses conclusions et il donne  entièrement raison à Kokopelli. !
Pour lire le communiqué de Kokopelli du 19 janvier 2012, cliquez sur l'affiche. 

La guerre contre la classe moyenne aux USA par le sénateur Bernie Sanders . Un discours réservé aux Américains?

Bernie Sanders , le  sénateur indépendant du Vilmont a prononcé ce discours aux Etats-Unis 6 décembre dernier, lors du vote de clôture concernant les impôts.
Un discours courageux, explosif et accablant, que vous pouvez écouter en cliquant sur le portrait de Bernie Sanders , sur  la répartition des richesses aux Etats-Unis qui malheureusement est encore plus d'actualité.
Quelques chiffres clés à retenir :

1 % de la population détiennent 23.5 % de la richesse nationale, davantage que les 50% les plus pauvres.
Parmi ces 1%, les 10% les plus riches (soit 1/1000) détiennent 12% de la richesse nationale.
En 1970, ces 1% les plus riches détenaient 8% de la richesse nationale

1980, 14%
1990 18%
2010 23.5%

De 1980 à 2005, 80% des nouvelles richesses crées aux US ont été captées par ces 1% les plus riches.
Réduction des impôts  des plus riches de 700 milliards de $ sur 10 ans… »
Un discours étonnant dans une assemblée américaine qui serait acclamé au plateau des Glières ou au Pique-nique républicain pour les droits et la citoyenneté  du 20 mai à La Seyne.
Envoyé par Louis, un des  membres du Collectif Mai Citoyen

samedi 21 janvier 2012

"L'arnaque du prix de l'essence", une vidéo à voir avant de passer à la pompe et à la caisse.


Toujours fidèle à sa volonté d'informer les citoyens pour qu'ils puissent se faire une opinion personnelle et ne pas avoir une seule source d'information,
la Ligue des Droits de l'Homme et du Citoyen de La Seyne vous propose une vidéo sur "l'arnaque du prix de l'essence"  très édifiante et instructive à regarder avant de passer à la pompe pour acheter le précieux carburant .

Faites le plein d'informations en cliquant sur les pistolets de la station. 

Présidentielle: les féministes bien décidées à peser dans la campagne


La  Ligue des droits de l'Homme et du citoyen  a inscrit dans ses statuts la lutte pour l'égalité hommes-femmes.
[.] Elle combat l’injustice, l’illégalité, l’arbitraire, l’intolérance, toute forme de  racisme et de discrimination fondée sur le sexe, l’orientation sexuelle, les mœurs, l’état de santé ou le handicap, les opinions politiques, philosophiques et religieuses, la nationalité, et plus généralement toute atteinte au principe fondamental d’égalité entre les êtres humains, toutes les violences et toutes les mutilations sexuelles, toutes les tortures, tous les crimes de guerre, tous les génocides, et tout crime contre l'humanité.

— Titre premier, dispositions générales, article premier des statuts de la LDH1.
Elle ne peut que soutenir l'initiative de plusieurs organisations féministes qui ont commencé à interpeller les candidats à l'élection présidentielle sur ce thème.
Pour lire cet appel, cliquez sur la balance

vendredi 20 janvier 2012

CONCERT : MELISSMELL au Pradet, Samedi 21 janvier , 20 h 30

Mélissmell était passée à la Seyne et nous avions apprécié ses chansons engagées.
Vous pouvez l'écouter , à 20 h 30, samedi 21 Janvier 2012, à l'Espace des Arts  du  Pradet 

"…Une œuvre engagée et souvent poétique. Les textes sont profondément humains et les mélodies vous accrochent l’oreille. Melissmell, c’est une artiste à découvrir ! " France Info

Pour découvrir "  Aux armes ",  une de ses chansons cliquez ici et pour tout renseignement ou réservation, cliquez sur l'affiche. 

LDH Toulon :Conférence de Gilles Sainati à Toulon, lundi 23 janvier 2012, à 18h30 à la Fac de droit.

Invité par la section de Toulon de la LDH, Gilles Sainati sera à Toulon, lundi 23 janvier 2012, de 18h30 à 20h, amphi 300 de la Fac de droit, pour une conférence-débat , sur le thème :
Contre l’arbitraire du pouvoir
Un avenir pour nos enfants : la Déclaration des droits de l’Homme
Gilles Sainati est juge des affaires familiales à Béziers. Membre du Syndicat de la magistrature dont il fut le secrétaire général entre 1998 et 2000, puis vice-président en 2001, 2002 et 2004, il a publié plusieurs ouvrages sur le Droit dont La machine à punir : pratiques et discours sécuritaires en codirection avec Laurent Bonelli aux éditions L’esprit frappeur (2001) et La décadence sécuritaire, avec Ulrich Schalchli (2007) aux éditions La Fabrique.

Comment les médias poussent le monde à la guerre

L'objectivité de la presse est essentielle pour éviter toute manipulation, surtout  en grande période de tension. 
Loin d'être des observateurs impartiaux, les médias alimentent ces tensions et préparent le public à une confrontation militaire.
 Avec l'essor des médias en ligne qui supplantent les anciens supports dans la présentation des problèmes mondiaux, nous découvrons comment les médias poussent le public à la guerre.
Une vidéo édifiante à regarder en cliquant sur le panneau" Manipulation"  

Bref, je veux l’égalité femmes-hommes, par Osez le Féminisme


Dans le cadre de sa campagne " 2012 : L’égalité maintenant !", l’association Osez le Féminisme revient dans une vidéo sur quelques situations typiques vécues par la plupart des femmes et qui prouvent que nous sommes encore loin d’avoir atteint l’objectif égalité des sexes.
Le réseau "Osez le féminisme" est né en juin 2009, créé par quelques militantes et militants qui s’étaient mobilisés pour défendre le Mouvement Français pour le Planning Familial dont les crédits budgétaires menacés de suppression en janvier 2009.

Pour voir la vidéo, cliquez sur le logo  

" Construire 30 000 nouvelles places de prison est un non sens humain, économique et juridique "


Texte d’Emmaüs France et d’un collectif d’organisations, dont la LDH 
Loi de programmation exécution des peines : "Construire 30 000 nouvelles places de prison est un non sens humain, économique et juridique "
Les députés examinent du 10 au 12 janvier 2012 un projet de loi dit "de l’exécution des peines ".

Emmaüs France et un collectif d’organisations d’horizons très divers, organisations de la société civile et professionnels du monde judiciaire, s’oppose fermement à ce projet de loi qui prévoit entre autres de porter à 80 000 places le nombre de places de prison.
Or, construire 24 397 nouvelles places de prison n’est pas la solution miracle pour lutter ni contre l’insalubrité réelle de certains anciens établissements, ni contre la surpopulation de nos prisons. 
L’objectif réel de ce projet de loi est bien de faire de la prison la peine de référence et d’incarcérer massivement, y compris des personnes condamnées à de courtes peines. Or cette logique favorise la récidive en rompant les liens sociaux et représente un coût que les gouvernants ne peuvent ignorer !

Cette analyse argumentée,que vous pouvez découvrir en cliquant sur le clipart , a été envoyéaux députés. Nous demandons à ces derniers de porter nos propositions, à rebours de la politique sécuritaire sous-tendue par le projet de loi et au nom des valeurs qui nous sont chères.

jeudi 19 janvier 2012

Rwanda : de nouveaux résultats dans une enquête judiciaire enfin sans entrave


Communiqué LDH / FIDH . Paris, le 19 janvier 2011
 Rwanda : de nouveaux résultats dans une enquête judiciaire enfin sans entrave
 Après dix-sept années d'une enquête conçue pour justifier des conclusions définies a priori, le rapport d’expertise balistique demandé par les juges Poux et Trevidic confirme que l’enquête menée de Paris par le juge Bruguière n’était destinée qu’à justifier la politique de la France dans ce pays.
 L'orientation de l'enquête défendue par le juge Bruguière attribuait au FPR, la rébellion à dominante Tutsi, dirigé par Paul Kagame, la responsabilité de l’attentat du 6 avril 1994 contre l’avion du président Juvenal Habyarimana. Cet attentat a déclenché un génocide soigneusement préparé qui, en trois mois, a provoqué la mort d’au moins huit cent mille Tutsi et de nombreux Hutu dont la présidente du gouvernement, madame Agathe Uwilingiyimana....

Asphyxie d'Hakim Jimi: peines avec sursis requises pour les 7 policiers

La LDH dénonce depuis toujours les violences policières qui accompagnent parfois les interpellations.  La section de Grasse s'est impliquée dans les actions demandant que justice soit faite . 
Le procureur du tribunal correctionnel de Grasse est du même avis puisqu'il a requis des peines de prison avec sursis contre les 7 policiers impliqués dans le décès du jeune Hakim Jimi, mort par asphyxie lors d'une interpellation violente le 9 mai 2008.

Pour lire l'intégralité de l'article de l'AFP , cliquez sur l'écusson de la BAC 93. 

En 2011, pour que la peur change de camp., une BD dela FIDH

La Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH), à l’occasion de son 90e anniversaire  souhaite faire passer un message fort : en 2011, la peur a commencé à changer de camp.
Elle a confié à Romain Ronzeau  l'illustration du bilan 2011 de ses actions marquantes, à partir d'une conception initiée et réalisée par Curiouser.

C'est l'occasion (ludique) de revenir sur les grands événements internationaux qui ont marqué les droits de l'homme en 2011, mais aussi prendre conscience de pas mal de scandales dont on a parfois trop peu parlé...

Cliquez sur l'image pour lire l'infographie en entier, et en plus grand 

mercredi 18 janvier 2012

Maternité de la Seyne-sur-Mer: l'ARS entérine le transfert à Toulon


Nous avons suivi dans le blog le combat de Marc Villemot, maire de La Seyne sur mer,  pour la défense des services publics et en particulier pour le maintien de la maternité à l'hôpital de la 2ème ville du département. 
La décision prise par l''Agence régionale de santé (ARS) qui entérine la fermeture de cette  maternité et le transfert du site d'accouchement à l'hôpital Sainte-Musse de Toulon, a provoqué  une grande déception et la colère du maire de la commune..

Est-ce la victoire de la politique de gestion contre le maillage du pays par des services publics? 
Pour lire l'article paru dans Var Matin, cliquez sur la photo de l'hôpital de La Seyne

Qui a dit à propos de la hausse du nombre de cambriolages des résidences principales?


"La hausse du nombre de cambriolages de résidences principales, + 16%",  est un "phénomène nouveau qu'il est très difficile de combattre qui est celui des raids menés par des personnes originaires d'Europe centrale et orientale, parce que ce sont des gens qui passent d'un pays à l'autre très rapidement".