samedi 31 mars 2012

Hospitalisation sous contrainte d’un militant non violent

Ligue des droits de l’Homme – Languedoc Roussillon
Espace André Chamson
2 place Henri Barbusse
30100 ALES
Communiqué
Lundi 26 mars 2012, un militant défenseur de l’environnement s’est rendu à la mairie de son village vers 18 h, ayant appris que le maire de sa commune, Loupian, avait demandé le déclassement de l’unique zone terrestre Natura 2000 du village. Il a alors entamé une action non violente dans les locaux de l’hôtel de ville en s’enchaînant à la grille d’un puits.
Elus, gendarmes et pompiers se rendent sur place et décident, bien que l’action se déroule dans le calme, de l’hospitalisation d’office du militant par arrêté municipal !
48 heures plus tard, personne n’a pu communiquer avec ce militant. La municipalité refuse de donner toute information. La gendarmerie indique que l’action troublait l’ordre public et que le militant présentait un danger… pour lui-même !
Depuis la promulgation de la nouvelle loi du 5 juillet 2011, sur les hospitalisations psychiatrique sans consentement, des situations analogues sont malheureusement de plus en plus fréquentes envers les militants ou les syndicalistes. En effet, tous les « troubles à l’ordre public » peuvent être dorénavant psychiatrisés, solution de facilité qui entraîne une privation de liberté pendant au moins 48h.
C’est une atteinte considérable portée aux libertés et aux droits sociaux. De nombreuses organisations signataires de l’appel commun contre les soins sécuritaires dénoncent avec force cette loi liberticide, entre autres : la Ligue des Droits de l’Homme, l’Union Syndicale de la Psychiatrie, SUD santé sociaux, le parti de gauche ou le parti communiste…..
La section de la Ligue des Droits de l’Homme « Loupian et les communes du Nord du bassin de Thau » et la LDH Languedoc Roussillon condamnent cet internement.
De telles pratiques s’inscrivent dans les dérives autoritaires actuelles et ne sont pas compatibles avec un Etat de Droit.
Nous exigeons que cette privation de liberté cesse le plus tôt possible.

Contact :
Benjamin Deceuninck, 06.86.27.70.57, mail : languedoc.roussillon@ldh-france.org
Yvan Gazagnes 04 67 78 48 40, mail : ldh-nordbassindethau@ldh-france.org

Le dossier de la maternité seynoise porté devant l'Unesco!

Une info sur la maternité de La Seyne publiée dans Var Matin du 30 mars 2012
Le maire de La Seyne, Marc Vuillemot, a signé la Charte des communes des nations pour la paix avec le président de l'Observatoire international pour la non-violence, Albert Konan-Koffi.
A l'instar des autres communes signataires de la charte, La Seyne est désormais engagée dans le combat pour la paix au sein des Nations-Unies. 
Au cours de la cérémonie, jeudi soir, le président de l'Observatoire s'est indigné de la "délocalisation" de la maternité.
"Je vais saisir l'Unesco pour défendre ce dossier", a annoncé M. Konan-Koffi.

Faire France ensemble: Appel du Nouvel Observateur et Respect Mag

L'appel « Faire France ensemble » a été signé  par Pierre Tartakowsky, président de la LDH 
"Nous intellectuels, responsables ou citoyens musulmans, juifs, chrétiens ou non croyants, voulons manifester notre volonté de préserver l’unité de la nation autour des valeurs de la République dans l’épreuve que traverse le pays après les assassinats des enfants juifs, de leur professeur, et des militaires de Toulouse et de Montauban. L’heure est grave : dans cette période de campagne présidentielle, nous mettons en garde tous les candidats contre la tentation d’instrumentaliser ce drame à des fins partisanes et de diviser les Français sur des critères communautaires que nous récusons.

C’est la République qui était visée dans ces attentats terroristes, c’est-à-dire le principe d’égalité et de fraternité entre tous les citoyens, quelle que soit leur origine ou leur religion. Les fanatiques ont pour but de diviser la société en communautés séparées et bientôt hostiles de manière à ouvrir la voie à leur propagande morbide. Toute déclaration, tout geste, toute mesure qui tend à désigner, même indirectement, telle ou telle religion telle ou telle culture à la méfiance publique sert, même indirectement, leurs desseins et affaiblit notre culture commune dans une société à la fois une, dans ses fondements, et multiple, dans ses approches et son expression.
Pour lire la suite de ce billet, cliquez sur le dessin.

La Fondation publie une « Lettre ouverte aux candidats à l’élection présidentielle et à leurs électeurs »

“10 millions de personnes souffrent, de près ou de loin, de la crise du logement : cette situation est absurde, inadmissible. Pour celles et ceux qui s'apprêtent à diriger le pays, elle doit être intolérable !”
C'est en ces termes que la Lettre, publiée ce matin dans la presse nationale, s'adresse aux candidats et à leurs électeurs.
Vendredi 30 mars à 11 heures, la Fondation et Eric Cantona ont rappelé dans une conférence de presse combien le logement - qui a trouvé sa place dans le débat public - doit rester au cœur des thèmes abordés par les acteurs politiques à trois semaines du premier tour de l’élection présidentielle.
Pour lire la lettre, cliquez sur le logo.

vendredi 30 mars 2012

Guerre d'Algérie : La LDH demande la vérité sur l’affaire Audin

Un communiqué de la Ligue des Droits de l'Homme
Maurice Audin, arrêté à son domicile à Alger par les parachutistes durant la guerre d’Algérie, en juin 1957 n’a jamais été revu vivant. La Ligue des droits de l’homme s’adresse aux plus hautes autorités de l’Etat pour qu’enfin la vérité soit dite. 
Le jeune mathématicien Maurice Audin, arrêté à son domicile à Alger par les parachutistes durant la guerre d’Algérie, en juin 1957, et transféré par eux au centre d’interrogatoire d’El Biar n’a jamais été revu vivant. Un manuscrit du colonel Godard, alors ancien commandant de la zone Alger-Sahel, contient, dans un passage qui a été rendu public par l’hebdomadaire Le Nouvel Observateur (dans ses numéros 2469 et 2472, du 1er et du 22 mars 2012), de nouvelles informations sur la mort de Maurice Audin.
Contredisant la thèse officielle selon laquelle Maurice Audin se serait évadé, il affirme qu’il a été tué par les militaires qui le détenaient et mentionne même le nom de celui qui aurait mis fin à ses jours, le sous-lieutenant de l’infanterie coloniale, Gérard Garcet, aide de camp du général Massu.
La Ligue des droits de l’homme s’adresse aux plus hautes autorités de l’Etat pour qu’elles répondent enfin à la demande de sa veuve, Josette Audin, qu’on lui dise la vérité sur la disparition de son mari.

La Désintégration, un film prémonitoire ?

Hier soir , la LDH de La Seyne présentait le film  La Désintégration.
Pour présenter cette manifestation, le président de cette association a lu cet interview de Philippe Faucon paru dans La Vie.

Le cinéaste mettait en scène la dérive de trois jeunes d'une banlieue lilloise qui basculent dans un islam radical et violent. Un parcours que l'on pourrait être tenté de rapprocher de celui du principal suspect des meurtres de Toulouse et Montauban, Mohamed Merah,
Votre film était-il prémonitoire ?
La Désintégration évoque une réalité - le fondamentalisme -, qui, dans le discours public, est tout à la fois stigmatisée, mais aussi niée ou minimisée. En réalisant le film je voulais montrer cette réalité et les conséquences tragiques possibles. Mais sans oublier que ce fondamentalisme est ultra minoritaire et que ce n'est pas le quotidien des banlieues. S'agissant du tueur de Toulouse, il est très délicat de se prononcer, mais son itinéraire me paraît atypique et relever d'un comportement pathologique. Ses propos sonnent comme une forme d'auto-justification de ses actes criminels.
Votre film à la fois mettait en lumière cette réalité d'un islam fanatique, mais aussi invitait la société française à s'interroger sur les possibles causes de cette dérive ?
Il existe effectivement dans notre société de larges catégories de populations qui ont le sentiment d'être abandonnées et cèdent à la tentation du repli et se montrent donc réceptives à une rhétorique simpliste et à une stigmatisation de l'autre, qu'elle prenne la forme d'un appel au djihad ou d'une xénophobie véhiculée par l'extrême droite. Ce repli peut être de l'ordre identitaire, mais peut aussi conduire à un rejet de l'autre plus extrême et à la violence.
Vous déplorez l’absence de vraies réponses politiques ?
La question des quartiers en difficultés, des banlieues, est très absente de la campagne présidentielle, si ce n'est, encore une fois, pour montrer du doigt certaines catégories de la population. Et cela laisse des marques.

Une jeune rom sans papiers meilleure apprentie de France

Pour la deuxième année consécutive, le concours des meilleurs apprentis de France, dont la remise des prix se déroule au Sénat, a distingué une jeune femme d'origine rom. 
Cette année il s'agit de Cristina Dimitru, qui vit en France sans papiers depuis plus de six ans.
Elle a passé plus de 18 mois à Nantes dans une caravane sans eau ni électricité après son arrivée de Roumanie, en 2005, avant de pouvoir accéder à des conditions de vie moins rudes. Elle a reçu sa médaille jeudi au Sénat à Paris, où se déroulait la remise des prix.
Pas de papiers, pas de travail
Comme Linda Mihai, 21 ans qui était lauréate du concours 2010, en catégorie "pressing" également, à l'heure où elle est distinguée parmi les meilleurs apprentis de France, Cristina n'a pas de papiers. 

"Même si j'ai beaucoup travaillé, je ne peux pas trouver un travail, ou passer mon permis, ou demander une bourse pour m'inscrire en Bac professionnel", a-t-elle regretté lors d'un entretien avec l'AFP.

 Demandes de régularisations rejetées

Les demandes de régularisation de la famille de Cristina, pourtant insérée  -les deux parents travaillant comme saisonniers dans des entreprises de maraichage, et sont aujourd'hui logés dans un appartement-, ont toutes été rejetées depuis leur arrivée.       
Interrogée par l'AFP sur la situation administrative de cette jeune femme, la préfecture de Loire-Atlantique indiquait jeudi matin faire le point sur le dossier

Pour voir la vidéo, cliquez sur la photo.
Source: RTL et Le Monde

2007 - 2012 : bilan d’une législature : Une plaquette de la LDH

La législature 2007- 2012 restera marquée par le vote d’un grand nombre de lois qui ont encore accentué le caractère sécuritaire de la législature précédente
Ces lois ont continué d’organiser la surveillance de toute la population, de créer de nouveaux délits, de désigner un certain nombre de boucs-émissaires, qu’il s’agisse des Roms, des étrangers ou des chômeurs…
En termes de lutte contre la délinquance, l’efficacité de toutes ces lois est loin d’être démontrée. En revanche, elles ont rendu la vie toujours plus difficile pour les victimes de la xénophobie d’Etat, d’une précarité croissante. Au-delà, elles ont aggravé les injustices, agressé l’égalité et asphyxié la démocratie en France.

La LDH fait le point à travers une plaquette que vous pouvez charger en cliquant sur le logo de la LDH

jeudi 29 mars 2012

En hommage à Françoise Trompette: Le temps qui reste ... de Serge Reggiani

Une des dernières chansons de Serge Reggiani, (Paroles: Jean-Loup Dabadie, musique: Alain Goraguer)
La plus émouvante des chansons sur le temps qui passe autant dire sur le temps qui reste que vous pouvez écouter en cliquant sur le portrait du chanteur.
Combien de temps encore
Des années, des jours, des heures, combien ?
Quand j'y pense, mon coeur bat si fort...
Mon pays c'est la vie.
Combien de temps...
Combien ?

Je l'aime tant, le temps qui reste...
Je veux rire, courir, pleurer, parler,
Et voir, et croire
Et boire, danser,
Crier, manger, nager, bondir, désobéir
J'ai pas fini, j'ai pas fini
Voler, chanter, parti, repartir
Souffrir, aimer
Je l'aime tant le temps qui reste

mercredi 28 mars 2012

Orphéon Bibliothèque Armand Gatti Quelques mots de Georges Perpès

Salut à tous, 
Notre ami Georges
 Tout d'abord merci pour vos messages, votre présence, votre soutien, suite à la disparition soudaine de Françoise Trompette, fondatrice d'Orphéon et de la bibliothèque de théâtre Armand Gatti, metteure en scène de la compagnie Orphéon Théâtre intérieur.
Elle ne savait pas qu'elle était aimée autant. Disons-nous le plus souvent.
La femme, l'artiste, la metteure en scène-chanteuse, psychothérapeute qu'elle était, est partie en beauté, dans sa robe rouge de scène,  celle qu'elle portait pour le spectacle de Dominique Breuker et Claude Mismaque "L'armoire à glace à rafraîchir la mémoire des lièvres" (Prévert)
Une sortie mémorable.
Le cercle littéraire de ce vendredi 30 mars autour de Koltès  est maintenu.
Plus globalement,  tous les projets engagés par /avec  Françoise Trompette sont maintenus, le calendrier sera respecté par Orphéon:

Indignation de la famille d'un militaire assassiné après les propos de Sarkozy

La famille de l'un des deux parachutistes abattus à Montauban (Tarn-et-Garonne) a exprimé lundi son indignation devant les propos du président de la République et chef des armées parlant de "musulmans d'apparence" pour désigner ces militaires, a-t-on appris auprès de leur avocat.
Lundi matin, le chef de l'Etat, invité de France Info, avait déclaré: "Je rappelle que deux de nos soldats étaient... comment dire... musulmans, en tout cas d'apparence, puisque l'un était catholique, mais d'apparence. Comme l'on dit: la diversité visible".

Cette formulation a provoqué l'indignation de la famille d'Abel Chennouf et de celle de sa compagne Caroline, a indiqué à l'AFP Me Gilbert Collard.

Pour lire la suite de cet article, cliquez sur le portrait de Abel Chennouf

On n'accouchera plus à la maternité de La Seyne à partir de mercredi 28 mars..

Un communiqué du Collectif Femmes Ouest Var après la rencontre entre le préfet et des élus varois
On n'accouchera plus à la maternité de La Seyne à partir de demain... Voilà ce qui a été répondu au Maire de La Seyne, aux premiers adjoints de Six Fours, Saint Mandrier et Ollioules mardi  matin à la Préfecture , voilà toute la considération et l'égard faits aux populations de l'ouest Var. Voilà l'absolue surdité en réponse à des alertes fondées et démontrées.
Nos informations étaient donc bonnes... et ils nous ont  encore mentis toute la soirée.
Je ne sais pas encore quelles suites nous pourrons donner à cette décision aujourd'hui, demain, les jours à venir.
Bien entendu tenez vous prêtes à intervenir s'il le fallait encore, en attendant le 6 Avril et la décision du juge du tribunal administratif.
Pour plus d'infos, cliquez sur le portrait de Marc Vuillemot

mardi 27 mars 2012

A propos de la maternité de l'Hôpital de La Seyne " Halte au mépris et à l'arrogance "


Un communiqué de presse du Collectif Varois de Défense de l'Accès aux Soins." Halte au mépris et à l'arrogance" pour le maintien d'un véritable hôpital de proximité à La Seyne.

Cliquez sur le communiqué pour l'agrandir

Surmenés, surveillés, surchargés : le quotidien de 8 millions de salariés

Un article publié par "Mille Babords" sur la dégradation des conditions de travail.
Intensification du travail, surveillance accrue des salariés par leur hiérarchie, pénibilités physiques toujours très présentes... Tels sont les enseignements de la nouvelle étude sur l’exposition aux risques professionnels que vient de publier le ministère du Travail. Elle révèle un accroissement des situations de " tension au travail " dans un contexte où le Medef, au nom de la compétitivité, cherche à remettre en cause nombre de dispositions du droit du travail.
Les conditions de travail se dégradent-elles ? Quelles sont les contraintes et pénibilités qui pèsent sur les salariés ? Et les risques encourus ? L’enquête « Sumer » (Surveillance médicale des expositions aux risques professionnels) nous livre une photographie, bien plus étayée qu’un vulgaire sondage, de la situation des 22 millions de salariés français.
Pour lire la suite de cet article, cliquez sur la photo. 

Ce soir pas de devoirs.

La LDH est très attentive au droit à l'éducation.
Elle ne peut qu'être intéressée par une campagne lancée par la FCPE (Fédération des Conseils de Parents d’Elèves des Ecoles publiques ) et l'ICEM ( Institut Coopératif de l'Ecole Moderne -) " Ce soir, pas de devoirs"
Les devoirs à la maison accentuent les inégalités entre les enfants: certains trouvent chez eux compréhension, aide et documents, d'autres doivent faire leur travail sur un coin de table, en vitesse , pendant que la télé braille pour le restant de la famille.  
La seule façon de réduire ces écarts , c'est que l'école prenne en charge l'intégralité des enseignements.  Il faut que les enfants montrent à la maison ce qu’ils ont fait en classe, pas qu’ils montrent en classe ce qu’ils ont fait à la maison.
Pour plus d'infos, cliquez sur la photo. 

Le fichier des " gens honnêtes" censuré par le Conseil constitutionnel

Communiqué LDH : Paris, le 26 mars 2012
 Le fichier des " gens honnêtes " censuré par le Conseil constitutionnel

La Ligue des droits de l'Homme se réjouit de la décision du 22 mars du Conseil constitutionnel de censurer les principales dispositions de la loi qui devait permettre de ficher l'ensemble de la population française.

Cette loi autorisant la création d'une carte nationale d’identité électronique munie de deux puces, l’une administrative, l’autre commerciale, s’accompagnait d’un méga fichier centralisé dans lequel aurait été enregistré l'ensemble de ces données.
Le Conseil constitutionnel a estimé que l'ampleur du fichier et des données collectées ainsi que leur emploi possible dans le cadre de recherche policière ou administrative étaient disproportionnées au regard des finalités avancées par le législateur et contraires au respect à la vie privée.
Enfin, le Conseil constitutionnel censure l'article concernant une seconde puce en raison du risque de transformation de la carte d’identité en outil de transaction commerciale.
La LDH considère que le Conseil constitutionnel a fait œuvre utile en refusant un super fichier de " gens honnêtes " qui aurait eu pour effet de répondre à une volonté d’identification et d’un contrôle social généralisés.

lundi 26 mars 2012

A Brest, une société publique locale reprend la gestion de l'eau à Veolia

La communauté urbaine de Brest (9 communes et 260 000 habitants) n'a pas renouvelé le contrat qui la liait à Véolia et a décidé de  créer à partir  du er avril  une  société publique locale Eau du Ponant pour une durée de 99 ans.
 Cette société publique va produire, distribuer  l'eau, collecter et traiter les eaux usées et entretenir les réseaux.
L'objectif est de limiter les hausses tarifaires
Pour plus d'infos, cliquez sur le dessin.

Sénégal: Une leçon de démocratie: Macky Sall, élu président, Abdoulaye Wade reconnait sa défaite.


L'ex-Premier ministre Macky Sall est devenu dimanche le nouveau chef de l'Etat sénégalais en battant au second tour de la présidentielle son rival Abdoulaye Wade qui a reconnu sa défaite avant même les résultats officiels d'un scrutin qui s'est déroulé pacifiquement.
Partagez cet article sur FacebookPartagez cet article sur Twitter"Mes chers compatriotes, à l'issue du second tour de scrutin" de dimanche, les résultats en cours indiquent que M. Macky Sall a remporté la victoire", a déclaré le président Wade, selon un communiqué diffusé dans la soirée par la présidence.
"Comme je l'avais toujours promis, je l'ai donc appelé dès la soirée du 25 mars au téléphone pour le féliciter", a expliqué le chef de l'Etat sortant. "Vous avez été nombreux (...) à vous rendre aux urnes et à voter librement, dans le calme et la sérénité", et "je vous félicite tous et toutes pour la part déterminante que chacun de vous a jouée dans ce processus", a-t-il ajouté.
Cette passation pacifique est le  signe de la vitalité démocratique du Sénégal.
Pour plus d'infos, cliquez sur le portrait de Macky Sall. 

Dimanche 25 mars, Inauguration à Nantes du Mémorial de l'Abolition de l'Esclavage

La Ville de Nantes, à l’origine d’une majeure partie des expéditions négrières françaises (soit 450 000 captifs envoyés vers les colonies d’Amériques) au XVIIIe siècle, a  inauguré dimanche matin  le Mémorial de l’Abolition de l’esclavage.
Cette inauguration s'est déroulée en présence de l’ancien président du Bénin Nicéphore Soglo, de l’ancienne ministre Christiane Taubira, du footballeur Lilian Thuram et du député-maire de Nantes Jean-Marc Ayrault. Un lieu unique de mémoire salué par tous. "Il est une promesse en soi", a exprimé Christiane Taubira lors de son allocution très émouvante et très puissante au palais de justice de Nantes, plein pour l'occasion.

M. Soglo, président du Bénin de 1991 à 1996 et maire de Cotonou (capitale du Bénin) depuis 2003. a rappelé  que cette traite des Noirs "est la plus grande déportation de l’histoire humaine, quatre siècles . Si on se retrouve aujourd’hui pour évoquer cette histoire, je pense que c’est le minimum. Pour moi c’est fantastique d’être ici."
Pour lire l'article de Ouest France, cliquez sur l'affiche

dimanche 25 mars 2012

Communiqué du collectif varois pour un audit de la dette publique: La dette publique ...Une arnaque d'état

Un communiqué du collectif varois citoyen de la dette publique qui stigmatise la volonté des gouvernants de dramatiser pour faire peur , de culpabiliser les citoyens pour imposer l'austérité.

Le collectif demande à nouveau un audit citoyen de cette dette  pour en toute connaissance de cause envisager les solutions adéquates.

Cliquez sur le tract pour l'agarndir.

Un clip musical de La Parisienne Libérée qui colle à l'actualité de la maternité de La Seyne

Le combat contre la délocalisation de la maternité et de tous les services néo et post natal  a peut-être inspiré son clip " l'usine à bébé" " Oui, accouchons à coût zéro ! "
A moins que, fait aggravant, ce qui se passe à La Seyne n'est pas un cas isolé. On assisterait alors à une casse organisée et généralisée du service public.
Pour écouter cette comptine au goût amer, cliquez sur la "Parisienne libérée" que vous pouvez retrouver tous les jeudis sur Médiapart.

Jeudi 29 mars, à 19 h 30, à la Salle Apollinaire de La Seyne le film " La désintégration"

La Ligue des Droits de l'Homme de La Seyne présente  Jeudi 29 mars, à 19 h 30, à la Salle Apollinaire de La Seyne le film " La désintégration" qui malheureusement est d'actualité.

Cette programmation est prévue avec Ciné83 depuis plus d'un mois. 
Ce film de Philippe Faucon, sorti dans les salles le 15 février, se déroule dans une cité de  l’agglomération Lilloise, aujourd’hui.
Pour lire la suite de l'article, cliquez ici

samedi 24 mars 2012

Manifestation silencieuse du dimanche 25 mars contre le racisme et l'antisémitisme.

Communiqué LDH 
La LDH appelle à participer à la manifestation silencieuse du dimanche 25 mars
Notre condamnation est absolue : à l’assassinat froidement prémédité de soldats français, s’ajoute l’exécution insupportable d’un homme et d’enfants parce que juifs. Rien, aucune cause, aucune idéologie, aucune injustice ne peuvent justifier ni même expliquer ce racisme et cet antisémitisme.

Que ces faits surviennent au milieu d’une campagne électorale les rend encore plus dangereux parce que cela offre la possibilité de les instrumentaliser et de stigmatiser tel ou tel.
Et lorsque, depuis le début de la campagne électorale, les amalgames se sont succédé, l’Etranger, les Français d’une origine ou d’une religion différente deviennent des boucs émissaires jetés en pâture au mépris des principes qui nous animent....
Pour lire la suite de ce communiqué, cliquez sur l'affiche

RIPOSTE LAÏQUE CONDAMNÉE

Communiqué LDH . Paris, le 23 mars 2012
 RIPOSTE LAÏQUE CONDAMNÉE
 A la suite de la plainte déposée par la Ligue des droits de l’Homme (LDH), Riposte Laïque vient d’être condamnée par le tribunal correctionnel de Paris pour provocation à la haine raciale à l’encontre des musulmans. La LDH se félicite de cette décision qui rappelle que nul ne saurait s’en prendre, sous couverte d’une fausse laïcité, à la liberté de conscience et prôner l’exclusion.

 Pour mieux connaître Riposte Laïque, consultez le site du Monde en cliquant sur le logo de la LDH

Deuxième semaine du genre, à Nice du 26 au 29 mars

De nouveaux outils pour promouvoir l'égalité entre les femmes et les hommes

A partir de projections-débat, d'ateliers thématiques, de tables-rondes, cette manifestation a pour but de rendre accessible la problématique des stéréotypes liés au genre et d'accompagner l'émergence de nouveaux outils, projets et bonnes pratiques favorisant l'égalité entre les femmes et les hommes, entre les filles et les garçons.
Ce projet, novateur dans le Département des Alpes Maritimes, vise à donner aux acteurs et actrices de terrain une meilleure compréhension des usages et des enjeux sociaux, culturels et politiques du genre.

Pour consulter le programme et voir la  vidéo " Toi, t'en rêves", cliquez sur l'affiche .

Décès de Françoise Trompette, une artiste militante et passionnée

Françoise Trompette  est morte, à 62 ans,  lundi 19 mars à 2h20, veille du printemps, suite à un infarctus massif. 
Avec la compagnie Orphéon Théâtre intérieur et la Bibliothèque de théâtre Armand Gatti à Cuers puis à La Seyne-sur-Mer, cette toulonnaise n’a eu de cesse, et ce contre vents et marées, de défendre, promouvoir et diffuser les œuvres de théâtre d’auteurs contemporains vivants
La Seyne  perd une femme d'exception qui ces derniers mois, avait consacré avec Georges Perpés,  toute son énergie, qui semblait inépuisable, à la naissance de la bibliothèque Armand Gatti,  ce lieu de beauté créé avec les partenaires d'Orphéon, et inauguré le 10 décembre  au centre de La Seyne-sur-Mer, 5 place Martel Esprit. 
La Ligue des Droits de l'Homme de La Seyne perd une amie, militante passionnée , engagée et combative, une passerelle entre les hommes et les femmes qui font le théâtre d’aujourd’hui et les hommes et les femmes qui vont au théâtre aujourd’hui. Elle se faisait une joie de participer , comme l'an dernier, au Mai Citoyen à La Seyne.

Cette femme hors du commun  au cours de sa vie multiplia  les possibles: 

chanteuse, comédienne, metteure en scène, poétesse, psychothérapeute chamane, militante du livre et de la lecture, activiste de l'amour, fondatrice en 1979 de l'association Orphéon, âme de la bibliothèque de théâtre Armand Gatti...

La LDH de La Seyne  exprime sa profonde amitié à Georges Perpès et l’assure de son plus fidèle soutien dans ces moments douloureux. Elle s'associe également au chagrin de la famille, des amis et des proches de Françoise.

Elle restera vivante dans nos mémoires  et c'est avec émotion que nous la retrouvons, avec Georges, dans un entretien qu'ils  avaient accordé en novembre 2011 au Billet des Auteurs de Théâtre.

Pour revoir Françoise, cliquez  sur la photo. 

vendredi 23 mars 2012

Mali : non au coup d'Etat ! Pour le retour à la légalité constitutionnelle

Un communiqué de la  LDH, Ligue française des droits de l’Homme et du citoyen, qui exprime sa plus vive préoccupation face au coup d’Etat militaire perpétré le mercredi 21 mars au soir à Bamako, capitale du Mali.
Ce coup d’Etat intervient alors que le Mali est engagé dans le processus de préparation des élections présidentielle et législatives et qu’il est d’autre part confronté, depuis plus de deux mois, dans le Nord, à une situation de guerre qui a conduit plus de 200 000 personnes à fuir leur domicile et à se réfugier, pour une partie d’entre elles, dans les pays voisins. Le coup d’Etat que vient de connaître ce pays, alourdit les difficultés des populations et porte un coup aux progrès réalisés depuis 1992 pour construire un Mali démocratique ; il risque de fragiliser gravement le processus démocratique en construction en Afrique de l’Ouest.
La LDH apporte son entier soutien à son organisation sœur l’Association malienne des droits de l’Homme (AMDH), et demande avec elle la restitution du pouvoir aux autorités civiles, la garantie de l’intégrité physique de toutes les personnes et la libération immédiate de celles qui ont été interpellées dans l'illégalité.
La LDH avec la Fédération internationale des droits de l'Homme (FIDH),l'Union interafricaine des droits de l'Homme (UIDH) et l'AMDH, exige le retour à l’Etat de droit et à la légalité constitutionnelle.
Pour en savoir plus sur le site de la FIDH : " Mali : les ONG condamnent le coup d'Etat militaire et appellent à la restauration de la légalité constitutionnelle ", cliquez sur la photo.


Après tous nos efforts si tu trouves pas un taf, c’est que tu l’as bien cherché, minable !

Dans le site "Mille Babords", l'Assemblée contre la précarisation  dénonce le marché de dupes que représente "un train pour l'emploi"
Depuis plus de deux ans, l'Assemblée contre la précarisation regroupe à Marseille des individus désireux de mener des actions concrètes pour s'opposer à tout ce qui nous rend vulnérable et dépendant d'un système qui ne nous permet pas de nous épanouir. 

Voici le communiqué contre ce "train de l'emploi" 

 Jeudi 22 mars 2012

Cette année encore passera un train de l’emploi [1] pour l’égalité des chances, sorte de marché de dupes, où des milliers de chômeurs-euses sont sommé-e-s de montrer patte blanche aux recruteurs-euses.
« Venez, venez, les règles du jeu sont les mêmes pour tous », « égalité de chances » [2], ces gestionnaires de la misère nous le rappellent. Un-e conseiller-ère « bonne présentation » est là pour vous défigurer en dix minutes afin que vous puissiez vous entretenir avec un DRH ou des recruteurs-euses. « Aurez-vous le bon contact social ? », cette tâche est dévolue à l’entreprise Beauty Bubble, présente dans le train, qui vous offre pas moins de 2 emplois sur 2317 proposés.
Il vous faudra aussi un CV bien lisse, sans taches, sans périodes d’inactivité, en somme racoleur.

Le combat continue pour le maintien de la maternité à La Seyne

La LDH de La Seyne est présente à toutes les manifestations pour éviter la délocalisation de la maternité de La Seyne et pour la défense du service public.
Elle était avec les opposants à la fermeture de la maternité seynoise qui ont brandi leur carte d'électeur en signe d'avertissement.

Pour lire l'article de Var Matin , cliquez sur la photo. 

Le Conseil constitutionnel protège les libertés individuelles.

La Ligue des Droits de l'Homme avait réagi fortement contre la création d'un fichier concernant l'ensemble de la population française pour officiellement lutter contre les usurpations d'identité..
La Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés ( Cnil )avait d'ailleurs émis des réserves sur ce fichier qui portait atteinte aux libertés publiques;
Le Conseil Constitutionnel a lui aussi estimé que  ce fichier était liberticide et il en a censuré  certaines masures très importantes.
Pour plus d'infos, cliquez sur la Constitution Française  

jeudi 22 mars 2012

Un texte de Pierre Tartakowsky, président de la LDH, publié le 22 mars 2012 dans L’Humanité.

"  La folie homicide, quel que soit le cadre de référence dans lequel elle s'inscrit, raciste, nationaliste, xénophobe, constitue toujours un événement singulier qu'il est vain de vouloir ramener à une cause.
Les revendications alléguées par le tueur présumé impliquent sa vision du monde et rien de plus. Ce type de drame frappe rarement par hasard. S'il est vrai que ce ne sont pas des propos sur la viande halal ou la supériorité des races qui ont armé le meurtrier, ils ont chargé notre pays de tensions, de haine et de craintes fragilisant le vivre ensemble. C'est la somme de ces peurs qui expliquent, au-delà de la solidarité et de la colère, l'ampleur du trouble qui sévit. Au-delà des corps qu'elles ont martyrisés, les balles tirées visaient l'école, l'armée, la République et ses valeurs d'égalité et de fraternité. D'où l'importance d'une réaction ancrée sur la défense de ces valeurs, loin de tous les amalgames et polémiques qui viseraient à faire endosser à une cause politique les dérèglements meurtriers d'un psychopathe. La LDH appelle à la vigilance pour que soit réaffirmée l'égalité entre tous ceux qui vivent et travaillent en France. "
Pierre Tartakowsky,
président de la Ligue des droits de l'Homme (LDH)

Qui a dit à propos de la tuerie de Toulouse et Mohammed Merah?

"Nous étions profondément choqués d’entendre dire que cet homme fou, ce criminel, prétend qu’il l’avait fait pour venger les enfants… prétendre qu’assassiner des enfants, n’importe quels enfants, des enfants français, des enfants israéliens, serait une vengeance pour des enfants palestiniens ? C’est un deuxième assassinat des enfants palestiniens… Je réitère ma sympathie aux familles des victimes et j’espère que c’est la dernière tuerie d’enfants au monde…"

A la salle Apollinaire, Jeudi 29 mars, à 19 h 30, le film "La Désintégration"

La Ligue des Droits de l'Homme de La Seyne présente  Jeudi 29 mars, à 19 h 30, à la Salle Apollinaire de La Seyne le film " La désintégration" qui malheureusement est d'actualité. Cette programmation est prévue avec Ciné83 depuis plus d'un mois. 
Ce film de Philippe Faucon, sorti dans les salles le 15 février, se déroule dans une cité de  l’agglomération Lilloise, aujourd’hui.

Ali, Nasser et Hamza, âgés d’une vingtaine d’années, font la connaissance de Djamel, dix ans de plus qu'eux.
Aux yeux d'Ali et ses amis, Djamel apparaît comme un aîné aux propos acérés et au charisme certain. Habile manipulateur, il endoctrine peu à peu les trois garçons, connaissant mieux que quiconque leurs déceptions, leurs failles et leurs révoltes face à une société dans laquelle ils sont nés, mais dont aucun des trois ne pense plus désormais faire partie.

Cette projection sera suivi d'un débat sur" l'intégration des immigrés en France" animé par Angélique Mazoyer, conseillère municipale de La Seyne et Karim Ben Saada, ancien conseiller régional. 

Les Roms, boucs-émissaires d’une politique sécuritaire qui cible les migrants et les pauvres

Un communiqué de la Ligue des Droits de l'Homme sur la situation des Roms qui sont les boucs-émissaires d’une politique sécuritaire qui cible les migrants et les pauvres
Le Collectif national droits de l’Homme Romeurope publie son rapport annuel : " Les Roms, boucs-émissaires d’une politique sécuritaire qui cible les migrants et les pauvres "

Ce rapport dresse un bilan des politiques publiques menées ces deux dernières années à l’encontre des Roms migrants vivant en France en condition de grande précarité et en constate les conséquences néfastes. La pression policière, les expulsions systématiques et leur cortège de débordements se sont fortement intensifiés à l’encontre de ces populations. Cela aggrave les conditions d’existence de ces familles et les tensions sociales.
Le Collectif y dénonce la stigmatisation et les discriminations dont sont victimes les quelques 20 000 Roms d’origine étrangère présents sur le territoire et le renforcement des politiques de rejet aussi iniques qu’inefficaces.
Pour lire la suite de ce communiqué, cliquez sur l'image. 

mercredi 21 mars 2012

Le village de Kirène, symbole du cynisme des multinationales

Un article de "Basta" qui dénonce l'exploitation des ressources naturelles d'un village du Sénégal, Kirène,  pendant que les habitants ne disposent pas de l'eau courante, qu'ils ne peuvent manger les légumes qu'ils produisent.

Pour lire l'article, cliquez sur la publicité de l'eau minérale mis en bouteille dans le village de Kirène.

Palmes du racisme attribuées par Les Indivisibles pour Christophe Barbier, Caroline Fourest et l'UMP

Le jury des  " Y'a bon awards", cérémonie qui dénonce depuis 2009 les préjugés ethno-raciaux tenus par des journalistes, artistes ou hommes politiques, s'est réuni le  19 mars au Cabaret sauvage, à Paris pour remettre ses prix. .
Les journalistes Christophe Barbier (L'Express), Caroline Fourest (Le Monde, France Culture),  Sylvie Pierre-Brossolette (Le Point) et l'UMP font partie des "heureux" lauréats.

 Vous trouverez l'ensemble du « palmarès »en cliquant sur le logo des Indivisibles 

Rappel :Les journées de la Résistance à La Seyne-sur-Mer 24 et 25 Mars

N'oubliez pas que la   mairie de la Seyne-sur-mer, les Relais de la mémoire et l'ANACR organisent le 24 et le 25 mars cadre les quatrièmes journées de la résistance.
Pour plus d'infos, lire le billet du samedi 17 mars en cliquant ici 

mardi 20 mars 2012

Non à la fermeture de la maternité de La Seyne-sur-Mer






Lundi 19 mars à 16 heures, devant la mairie de Six-Fours, le collectif « FemmesOuestVar » a interpellé les élus qui se rendaient au Conseil municipal.
Plus de 20 personnes brandissant pancartes et banderoles ont remis à tous les élus entrant dans la salle du conseil, une lettre ouverte dénonçant les dangers du transfert de la maternité de La Seyne-sur-Mer à l’hôpital de Sainte Musse (Toulon-est).
Rappelons que plus de 1400 naissances par an ont lieu dans la maternité seynoise, accueillant aussi les futures mamans des villes de Saint-Mandrier, Sanary, Bandol, Ollioules, Le Beausset, Le Broussan, ainsi que de nombreux petits villages et hameaux de l’ouest var.
Le trajet minimum La Seyne – Sainte Musse, en cas d’embouteillage (ce qui est fréquent), peut être de 1h 15. Il faut imaginer ce qu’il en sera pour les parturientes venant des autres communes plus éloignées.
Le maire de Six-Fours, interpellé en début de Conseil municipal par des conseillers de l’opposition a répondu avec les arguments classiques, maintes fois rabâchés : « maternité plus sûre à Sainte Musse pour les naissances difficiles ». Ce qui est faux, car cette maternité ne sera pas de niveau 3, comme on a essayé de le faire croire, mais de niveau 2b, c’est-à-dire à peine mieux équipée que celle de La Seyne (niveau 2).


Manou LE GAL

Jeudi 22 mars, au Royal, à 20 h "Indignados" , un film de Tony Gatlif

Les "Indignés du Var " présentent au Cinéma Royal, le 22 Mars à 20h  "Indignados" de Tony Gatlif, suivie d'un débat animé par Robert Versini, professeur d'économie.
Pour plus d'infos, cliquez sur l'affiche.

Gestion de l’eau : quand le service public est plus efficace que le business privé

Un article de  Sophie Chapelles paru dans Basta sur les bienfaits de la gestion de l'eau par les communes. Encore une fois, le service public est plus intéressant et compétitif que le privé.
 Les vertus d’une gestion publique de l’eau progressent en France. Face au cartel des multinationales de l’eau, des communes urbaines comme rurales préfèrent reprendre la main sur l’or bleu. Élus, militants associatifs, usagers, syndicalistes, réunis au Forum alternatif mondial de l’eau, témoignent de leurs expériences. L’enjeu : servir les usagers plutôt que de rémunérer des actionnaires, préférer une gestion démocratique plutôt que de favoriser le business de quelques-uns. Bref : se réapproprier ce bien commun.
«  Sans les ingénieurs et le savoir des multinationales, vous allez empoisonner les habitants de votre village », « Avant la fin de l’année, vous aurez doublé le prix de la gestion »
Pour lire la suite de ce billet, cliquez sur le schéma .





lundi 19 mars 2012

Sur France2, Mardi 20 Mars , 20 h 30 LA SOIF DU MONDE

Ce documentaire de Yann Arthus-Bertrand sera projeté au 6ème Forum mondial de l'eau à Marseille. Pour voir la bande annonce, cliquez sur l'affiche 
En ce début du XXI° siècle, le développement rapide de pays à forte population, la détérioration de l'environnement, les changements climatiques, menacent l'approvisionnement en eau et donc les ressources alimentaires mondiales. L'homme sera-t-il capable de nourrir la planète tout en préservant la nature?

Le film nous emmène dans plus d'une dizaine de pays à la rencontre d'hommes et de femmes qui proposent des solutions et capte les émotions des familles qui en bénéficient.
Annonçons tout de suite cette bonne nouvelle : il y a largement assez d'eau pour tous sur notre planète ! Elle est très inégalement répartie et la mettre à la disposition des hommes est difficile, mais c'est possible !

La LDH soutient la marche silencieuse à Paris, 20h00, place de la République

Communiqué LDH : Paris, le 19 mars 2012
Les coups de feu qui ont retenti à Toulouse ont atteint la France entière.
Avec la mort d’un professeur et de quatre enfants, avec les meurtres froidement exécutés à l’encontre de trois militaires français, c’est un climat de terreur qui s’installe. Ces meurtres, qu’ils relèvent de la démence pure ou d’un projet de haine raciale ou politique –ce qui ne le rendrait d’ailleurs pas moins dément– sont inacceptables et le pays tout entier doit le signifier avec une détermination égale à sa colère, à son chagrin.
C’est pourquoi la Ligue des droits de l’Homme, en réitérant ses condoléances aux familles et aux proches des victimes, appelle à soutenir la marche silencieuse qui aura lieu ce jour à Paris, à 20h00, de la place de la République à la place de la Bastille. 

Manifestation mercredi 21 mars devant la maternité de l'hôpital de La Seyne.

Lors de son intervention du 15 mars, devant la maternité de La Seyne, Marc Vuillemot avait annoncé un  déménagement du service à  la va-vite et en catimini, à une date qui devait rester secrète.
Une fuite a permis d'avoir connaissance de la circulaire qui prévoit cette délocalisation vers Sainte Musse le mercredi 21 mars. (Vous pouvez lire l'article de la Marseillaise en cliquant ici).

C'est pour cette raison que la collectif varois de défense de l’accès aux soins et le collectif Femmes Ouest Var appellent à une manifestation à l'endroit où pendant 11 jours ces "sentinelles" sont allées au devant des usagers du service public hospitalier. 

Réaction de la Ligue des Droits de l'Homme après la fusillade de Toulouse:

Communiqué LDH:  Paris, le 19 mars 2012
 La fusillade tragique de Toulouse déclenchée devant une école juive et qui a fait plusieurs victimes constitue un épouvantable évènement criminel. La Ligue des droits de l’Homme s’incline devant les victimes, transmet ses condoléances aux familles et assure leurs proches, la ville de Toulouse de sa solidarité devant le deuil qui les frappe. Elle demande au gouvernement de faire le plus rapidement possible la lumière sur ces évènements et d’en retrouver les coupables.

Ennemis d’Internet : RSF maintient la France sous surveillance

Un rapport de Reporters sans Frontières dans lequel encore une fois la France apparaît comme le seul pays de l'Union Européenne à être placée sous surveillance.
Reporters Sans Frontières a publié son rapport 2012 sur les “ennemis d’Internet” dans le monde. Lois en faveur de la censure, répression ou blocage de contenus en ligne : Bahreïn et le Bélarus rejoignent la liste des pays ennemis d’Internet. En parallèle, le Venezuela et la Libye quittent la liste des “pays sous surveillance”, où la France figure toujours...

Pour lire la suite de ce rapport, cliquez sur le logo de RSF

Samedi 17 mars, rassemblement à Toulon en solidarité avec le peuple syrien

Sur le parvis des Droits de l'Homme, devant la Fac de Droit de Toulon, un rassemblement a permis à différents  partis et associations dont la LDH  d'exprimer leur soutien au peuple syrien. 

Var Matin, dans son édition de dimanche a publié  un article sur cet évènement que vous pourrez lire en cliquant sur la coupure de presse.

dimanche 18 mars 2012

Marseille: Forum alternatif: des milliers de manifestants dénoncent la marchandisation de l'eau

Quelque 5.000 militants d'ONG, de partis politiques, d'associations et de syndicats, selon les organisateurs, 1.700 selon la police, ont manifesté samedi à Marseille pour marquer la fin du Forum alternatif mondial de l'eau, derrière une banderole proclamant "L'eau source de vie pas de profit".
José Bové
Plusieurs pancartes dénonçaient la marchandisation de l'eau, prônée, selon les "alters", au Forum mondial de l'eau qui se tenait également à Marseille cette semaine.

 Les manifestants, parmi lesquels de nombreuses délégations étrangères comme par exemple des représentants de la Fédération syndicale européenne des services publics, affichaient des slogans tels que "des emplois et des services publics de qualité pour tous".
 "L'eau est à nous", "l'eau pour la vie et pour les cultures pas pour le profit", "accès à l'eau pour les femmes", pouvait-on aussi lire sur les pancartes, alors que les manifestants descendaient la Canebière pour rejoindre le Vieux Port, lieu de dispersion de la manifestation.
 "Le forum alternatif, c'est le seul vrai forum", a déclaré à l'AFP le député européen José Bové, au milieu d'une nuée de drapeaux d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV). "L'autre", le Forum mondial de l'eau, "c'est une foire expo pour transnationales qui souhaitent s'accaparer les ressources", a-t-il estimé.
 "En 1974, un candidat à la présidentielle, René Dumont, a bu un verre d'eau à la télé. C'était le premier à dire que l'eau était un enjeu fondamental pour l'avenir", a ajouté M. Bové.

Source : Actu Orange