dimanche 31 mars 2013

Droits civiques: Les Etats Unis à reculons.

Tandis que les incidents racistes se multiplient aux États-Unis, la Cour suprême étudie l'éventualité d'abroger certaines dispositions du Voting Rights Act de 1965. Verdict au mois de juin.
Alors que, depuis plusieurs mois, les incidents racistes sont en pleine recrudescence aux États-Unis, des lois qui jouèrent un rôle essentiel dans l'instauration de l'égalité raciale courent le risque d'être abrogées. La Cour suprême pourrait en effet décider d'invalider une disposition clé du Voting Rights Act (1965), la loi emblématique du mouvement pour les droits civiques qui impose à la quasi-totalité des États du Sud, mais aussi à certains territoires comme le Bronx, à New York, d'obtenir l'aval du gouvernement fédéral pour tout changement des règles électorales.

Maroc : des milliers de personnes manifestent pour les "droits et libertés"

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté dimanche à Rabat "pour l'ensemble des droits et des libertés", affichant leur mécontentement à l'égard de la politique du gouvernement, à l'appel notamment de deux organisations syndicales, selon un photographe de l'AFP.
Selon la même source, les manifestants, qui ont achevé leur marche devant le Parlement, dans le centre de la capitale, étaient entre 5.000 et 10.000. La police a pour sa part évoqué le chiffre de 3.000 participants.
Pour plus d'infos, cliquez sur la photo.

samedi 30 mars 2013

Législative partielle dans la seconde circonscription de l'Oise: Un" front républicain" de moins en moins étanche

Une analyse de l'IFOP après la législative partielle de la seconde circonscription de l'Oise qui prouve que le FN est en train de devenir un parti fréquentable et une solution de recours pour des électeurs déçus par la Droite et la Gauche.
En obtenant 48,6 % des suffrages face au député sortant JeanFrançois Mancel, la candidate lepéniste Florence Italiani a créé la surprise dimanche lors du second tour de l’élection partielle qui se déroulait dans la seconde circonscription de l’Oise. Si cette circonscription, située aux confins du bassin parisien, avait déjà démontré un tropisme frontiste assez marqué (Marine Le Pen y recueillant 27,9 % des voix au premier tour de la présidentielle, soit 10 points de mieux que son résultat national), la progression effectuée par la candidate entre les deux tours est spectaculaire puisqu’elle a gagné près de…. 22 points et 5941 suffrages en une semaine. Elle franchit la barre des 50 % dans quatre des huit cantons de la circonscription, tous situés dans le nord du département : 58 % dans celui de Grandvilliers, 53 % au Coudray, 51,7 % dans celui de Formerie et 50,7 % dans celui de Songeons1
Pour lire cette analyse très intéressante, cliquez sur l'urne. 

Fin de la trêve des expulsions locatives et du plan hivernal, combien de personnes vont-elles encore se retrouver à la rue ?

Communiqué du Collectif des associations unies, dont la LDH est membre 
Alors que sonnent la fin de la trêve des expulsions locatives et du plan hivernal le 31 mars, et que continuent les évacuations de bidonvilles sans solution, le Collectif des associations unies s’inquiète des personnes qui vont être remises à la rue.
Malgré les annonces répétées de la ministre du Logement et du Premier ministre concernant la sortie d’une gestion saisonnière de la grande exclusion, les résultats du nouveau compte à rebours du Collectif des associations unies ne montrent aucun changement d’orientation concret sur les territoires où prévaut toujours une logique urgentiste d’accueil humanitaire. La perspective d’une politique orientée résolument vers l’accès prioritaire au logement semble s’éloigner de jour en jour.
Pour lire la fin du communiqué, cliquez sur le logo.

Enfants sur mesure, Samedi 30 mars à 18 h 30

Choisir l'enfant idéal avant sa naissance : ce rêve de parents ne relève plus de la science-fiction. Aujourd'hui, la technologie permet de déterminer à l'avance le sexe d'un bébé, son patrimoine génétique et même la couleur de ses yeux.
Au Danemark, des banques de sperme proposent des catalogues de donneurs au physique avantageux.
Ces semences "100 % Vikings" sont vendues partout dans le monde, et même en France où la pratique est pourtant interdite. Certains de ces donneurs ont engendré sans le savoir… plus d'une centaine d'enfants. Aux États-Unis et en Inde, les parents choisissent déjà le sexe de leur progéniture. En Californie, plusieurs cliniques vont encore plus loin ; elles utilisent la fécondation in vitro pour sélectionner les embryons selon leur profil génétique. Cela permet d'écarter certaines maladies et des médecins y voient déjà un remède miracle pour sauver la Sécu. D'autres imaginent que l'on pourra bientôt éradiquer "les gènes de la violence et de l'alcoolisme". Enquête sur cet eugénisme du XXIe siècle, un véritable phénomène de société qui a engendré un gros business. Le meilleur des mondes qui commence aujourd'hui est plein de promesses et surtout de dangers. 

vendredi 29 mars 2013

Gens du voyage: une solution le 8 avril


Le titre de l'article de Var matin pourrait laisser croire qu'enfin une solution est en vue pour les "ex de la Chaberte". 
Il n'en est rien, puisque si le 8 avril, le président de THM , Hubert Falco dévoilera la solution qu'il a trouvé pour aménager une aire de grand passage dans l'agglomération toulonnaise qui sera  construite un jour,  rien n'est envisagé pour ceux qui se sont repliés à Barnéoud. 
Au grand dam de la maire de La valette qui ne peut lancer le chantier d'aménagement du site.
Le collectif de défense des Roms et des gens du voyage attend toujours une réponse à ce douloureux problème.  

Les Antilles empoisonnées, samedi 30 mars, 13 h 25, sur France 5

Dans ce documentaire de 35 mn, la réalisatrice Maroussia RENARD présente le scandale du chlordécone, un pesticide miracle utilisé pendant plus de 20 ans dans les bananeraies qui sera finalement interdit en 1993, 15 ans après les Etats-Unis.

En raison de son fort potentiel cancérigène, le produit miracle est devenu un poison au long cours. Il serait responsable de nombreux cancers de la prostate, mais aussi de retards dans le développement de certains enfants. A ce désastre sanitaire, s'ajoute une catastrophe économique puisque de nombreux agriculteurs et pêcheurs ne peuvent plus exercer leur activité. Les Antilles sont en colère et voudraient qu'aujourd'hui, la justice poursuive les responsables

Déboulonneurs: La désobéissance civile justifiée par le tribunal de Paris

Ce qui s'est passé au tribunal de Paris ne peut que réjouir Vincent Cheynet, un des  invités au prochain Pique-nique pour les droits et la citoyenneté du dimanche 12 mai 2013 organisé par le collectif Mai Citoyen. Vincent Cheynet est le président de l'association  Casseurs de pub  qui publie une revue annuelle. Le but de l'association est de mener un " combat non-violent fondé sur l’argumentation" contre la publicité  qui est vue comme une " machine à casser ".

Hier les déboulonneurs ont été une nouvelle fois relaxés par le tribunal de Paris pour leurs barbouillages de panneaux publicitaires. Le tribunal justifie leur action de désobéissance civile par le danger que représente la publicité pour la société, et cite l'article 11 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen sur la liberté d'expression.
Pour lire la suite de cet article, cliquez sur le panneau publicitaire.

Menaces contre le juge Gentil: "Sérénité" (syndicat de la magistrature)

En réponse à la  lettre menaçante, accompagnée de munitions, visant notamment le juge d’instruction Jean-Michel Gentil qui vient de mettre en examen Nicolas Sarkozy,  le Syndicat de la magistrature (SM) a publié le communiqué suivant.
Jean-Michel Gentil

Sérénité !
Après les déclarations indignées voire injurieuses de certains politiques suite à la mise en examen de Nicolas Sarkozy, après la mise en cause de l’impartialité d’un des magistrats en charge du dossier par Thierry Herzog, avocat de Nicolas Sarkozy, ce magistrat est aujourd’hui destinataire d’un courrier,

auquel étaient jointes des cartouches à blanc, le menaçant clairement de mort, lui, ses proches, et les membres du Syndicat de la magistrature dont il ferait partie.
La violence des propos de la « garde rapprochée » de l’ancien président et l’oeuvre de décrédibilisation de la justice à laquelle elle s’est livrée ne peuvent que susciter l’incompréhension des citoyens, la perte de confiance en l’institution judiciaire et, pour finir, l’insupportable déchaînement de haine envers les magistrats chargés de rendre la justice. Le Syndicat de la magistrature le répète depuis cette mise en examen, Nicolas Sarkozy bénéficie comme chacun de la présomption d’innocence et a le droit de se défendre comme il l’entend.
Mais nous rappelons que chacun doit faire preuve de la plus grande responsabilité dans ses propos et dénonçons fermement cette intolérable escalade de violence.

jeudi 28 mars 2013

Mardi 2 Avril, 18 h 30, Le Forum Social Mondial de Tunis... et après?

Attac propose un café-Attac, mardi 2 avril, à 18 h 30, Cercle des Travailleurs, 6, rue Amable Lagane à La Seyne. 
Pour plus d'infos, cliquez sur le tract

Guerre, mensonges et vidéo, sur LCP, Vendredi 29 mars, à 20 h 30

Ce  documentaire réalisé par François BRINGER (52’) montre comment les hauts responsables de l'administration américaine ont bidonné des preuves pour légitimer à la fois juridiquement, politiquement et moralement l'intervention en Irak.

Ensemble, ils ont fabriqué un lien entre Saddam Hussein et al-Qaida, ils ont créé de toutes pièces une gigantesque arme de persuasion massive pour contaminer l'opinion publique...
 Le réalisateur y va de sa propre ironie, avec un commentaire féroce et de bons témoignages (à charge) de Bruno Le Maire (à l'époque directeur de cabinet de Dominique de Villepin), Dan Rather (célèbre présentateur de CBS) ou encore de vieux faucons « bushistes » repentis.
Une triste image de la liberté,  de l'indépendance de la presse et de l'honnêteté des hommes politiques.
Pour plus d'infos , cliquez sur la photo.

Forum Social Mondial 2013 : Déclaration de Souhayr Belhassen, présidente de la FIDH

C’est une véritable joie pour moi, en tant que Tunisienne, femme et militante des droits humains de voir le premier Forum social mondial de la région arabe se tenir à Tunis.
Et c’est également une véritable joie pour moi de voir autant de femmes militantes de toutes les régions du monde participer à cet événement. 

La représentation des femmes à ce Forum est d’autant plus importante que depuis plus de deux ans maintenant, de la Tunisie au Bahreïn, de l’Égypte à la Syrie, de la Libye au Yémen, nous avons été témoins de l’explosion des femmes dans la place publique dans le cadre des processus de contestation des régimes en place. Elles ont acquis dans les mouvements des révolutions arabes, une visibilité sans précédent. En tant que citoyennes, elles ont réclamé la liberté, l’égalité, la dignité.
Et pourtant, les risques que cette participation soit confisquée sont bien présents. Nous le voyons tous les jours, les droits des femmes sont les premiers à être bradés par les hommes politiques pour se maintenir au pouvoir et apaiser les forces les plus conservatrices.
Pour lire la suite de ce communiqué, cliquez sur la photo.

mercredi 27 mars 2013

Communiqué des "Sociétés des journalistes" après la manifestation du mariage pour tous.

L'ex-ministre de l'intérieur Claude Guéant avait estimé que, dimanche, "c'était un public très familial", qui, "de par sa composition et son comportement, ne justifiait en rien l'utilisation des gaz".
Il ne devait pas être dans la même partie du cortège que les journalistes qui eux ont pu "constater le climat délétère qui régnait parmi les manifestants à l'égard des journalistes".
Il est indispensable de rappeler à ces marcheurs du dimanche ce que disait Voltaire
" Le droit de dire et d’imprimer ce que nous pensons est le droit de tout homme libre, dont on ne saurait le priver sans exercer la tyrannie la plus odieuse. "
Libération Mercredi 7 mars



Comment la crise financière frappe les systèmes éducatifs européens

L'éducation est bien en première ligne face à la crise. 

Eurydice, le système d'information européen sur l'éducation, publie une étude sur l'impact de la crise financière sur les systèmes éducatifs en Europe. Celui-ci est à la hauteur de l'importance de l'éducation dans le budget des états. Pas moins de 20 pays européens ont effectué des coupes budgétaires en 2011 ou 2012. Les solutions sont les mêmes partout : réduire les salaires ou diminuer le nombre d'enseignants. Dans cette Europe qui désinvestit l'éducation, l'effort de la France est exceptionnel.

Pour plus d'infos, cliquez sur le dessin.

La démocratie en danger dans l'Oise en particulier et en France en général.

Les médias ont beaucoup parlé de l'élection sur le fil  du rasoir de l'UMP Jean-François Mancel, réélu député de la deuxième circonscription de l'Oise dimanche, au terme d'un duel très serré avec la candidate du Front national, Florence Italiani.
L'heureux élu 
En effet, l'"heureux élu" a obtenu 51,41% des suffrages et n'a devancé son adversaire (48,59%) que de 768 voix.Le FN et surtout les idées de l'extrême droite sont en train de s'implanter et ce n'est pas une bonne nouvelle.
Mais ce qui est le plus inquiétant c'est le taux d'abstention: 64,7%.
En le prenant en compte, M Jean-François Mancel a été élu avec 18,2% des inscrits. Si la participation électorale est considérée comme l'un des traits les plus caractéristiques de la bonne santé d'un régime démocratique, le notre est en grand danger et la porte est ouverte à toutes les dérives. 

Une délégation de défenseurs des droits de l’Homme algériens empêchée de participer au Forum social mondial à Tunis

Alger-Paris, 26 mars 2013 - Les organisations signataires* condamnent l’interdiction arbitraire de quitter le territoire algérien pour une délégation de militants de droits de l’Homme et syndicalistes autonomes, bloquée au poste frontalier de Layoun (wilaya de Tébessa) depuis le matin de lundi 25 mars alors qu’ils devaient se rendre à Tunis pour participer au 13ème Forum social mondial qui se déroulera du 26 au 30 mars. 
Cette interdiction est une violation manifeste de la liberté de circulation aussi bien que des libertés de réunion et d’association garanties par le Pacte international relatif aux droits civils et politiques ratifié par l’Algérie (articles 12, 21 et 22).
Le 25 mars, la délégation composée de 96 militants des droits de l’Homme, membres de SOS Disparus, de la Ligue Algérienne de Défense des Droits de l’Homme (LADDH), du Comité National pour la défense des droits des chômeurs (CNDDC) et de syndicalistes autonomes du Syndicat National Autonome du Personnel de l’Administration Publique (SNAPAP), est arrivée aux contrôles de frontières au niveau de Tébessa vers 3 heures du matin. Après presque six heures d’attente dans le froid, sans accès aux sanitaires et sans pouvoir se restaurer, la police des frontières leur a finalement notifié l’interdiction de quitter le territoire algérien alors que tous les membres des délégations étaient munis d’un passeport valide. Face à la contestation et à l’incompréhension des militants, la police des frontières n’a su motiver cette mesure autrement que prétextant ‘des ordres reçus’. La même interdiction a été réitérée à un petit groupe de la même délégation qui avait ensuite essayé de passer les contrôles au niveau de Souk-Ahras.

mardi 26 mars 2013

Planète à vendre sur Arte, Mardi 26 mars à 20H50

Pour ceux qui estiment qu'il y a autre chose sur le petit écran que le choc France-Espagne de foot, pour ceux qui estiment qu'il est temps de vérifier sa provision  de bières et de pizzas pour le "grand soir" sportif devant France Espagne, un documentaire sur Arte à ne pas manquer " Planète à vendre".
Les pays riches et la finance internationale font main basse sur les terres arables du monde. En 2009, 50 millions d'hectares de terres ont changé de main et des dizaines de millions d'autres sont sur le point d'être cédés. Avec la croissance programmée de la population mondiale (9,2 milliards en 2050) et la raréfaction des ressources naturelles, la demande de produits agricoles va augmenter en flèche. À partir de 2008, la flambée des prix alimentaires et les révoltes qu'elle a provoquées dans les pays pauvres, conjuguée à la crise financière, ont accéléré le phénomène. Enquête sur un phénomène qui s'accélère, de l'Arabie Saoudite à l'Uruguay, des États-Unis à l'Éthiopie.
Pour plus d'infos ou pour voir ce documentaire qui repassera sur Arte le 27 mars à 10 h 05, cliquez sur l'affiche.

Mort de Chinua Achebe, l’écrivain qui "fait tomber les murs des prisons "

L’écrivain Chinua Achebe, l’un des pères de la littérature et de la poésie africaine moderne, est mort vendredi à l’age de 82 ans.
"En sa compagnie, les murs de la prison tombaient", a commenté à son sujet Nelson Mandela, cité par la Fondation Mandela. L'écrivaine sud-africaine et Prix Nobel de littérature, Nadine Gordimer s'est déclaré "choquée" par sa mort et a salué  un "humaniste.
Pour plus de renseignements sur cet écrivain, auteur de "Les termitières de la savane " et qui disait " Je suis un écrivain de la protestation" , cliquez sur son portrait. 

Qui a dit à propos de Karim Benzema, des femmes et du foot?

"Je ne parle pas de football avec les femmes. C’est ma vision des choses. Qu’elles retournent à leurs casseroles et ça ira beaucoup mieux."

La LDH soutient le film documentaire " The Act of Killing " du réalisateur américain Joshua Oppenheimer

Lors d’un premier documentaire sur les difficultés à former un syndicat pour les ouvriers des plantations de palmiers à huile à Sumatra, Joshua Oppenheimer a découvert que ceux-ci vivaient aux côtés des hommes qui ont assassiné leurs proches, travailleurs du Parti communiste indonésien en 1965. 
Il a alors décidé de réaliser un documentaire sur ces massacres. Mais il n’imaginait pas que, 45 ans après les faits, les survivants terrorisés hésiteraient à s’exprimer et que les bourreaux, protégés par un pouvoir corrompu, s’exprimeraient aussi librement.
Pour plus d'infos , cliquez ici et sur l'affiche 

lundi 25 mars 2013

Jeudi 28 mars, Centre social Mandela, La Seyne, Roms, Citoyens à part entière

Jeudi 28 mars , le Centre social et culturel Nelson Mandela et le collectif varois de défense des Roms et des gens du voyage organisent, à partir de 18 h,  une grande soirée d'échanges et de réflexion sur les Roms, Citoyens à part entière 
Pour plus d'infos, cliquez sur l'affiche.

Tahrir, place de la Libération, lundi 25 mars à 20h40 sur OCS NOVO

Stéfano Savona présente sur OCS NOVO un témoignage crucial et remarquable sur la révolution égyptienne de 2011.

Depuis la fin du mois de janvier 2011, sur la place Tahrir, une chronique des deux semaines qui ont bouleversé la vie de l'Egypte. A travers les parcours de Noha, Ahmed et Elsayed, on plonge au cœur des mouvements de révolte au régime d'Hosni Moubarak. Parmi des milliers de citoyens égyptiens, ces trois jeunes gens représentent le vent de révolte qui a soufflé sur le pays et l'aspiration au changement qui a animé l'esprit du peuple égyptien...

Angela Davis soutient la libération de Georges Ibrahim Abdallah, prisonnier politique en France depuis 29 ans!

La militante afro-américaine pour les droits civiques Angela Davis était présente le jeudi 21 mars à l’Utopia de Toulouse pour débattre à l’issue de la projection du documentaire " Free Angela " qui lui est consacré.
Ce fut l’occasion pour elle d’affirmer sa solidarité pour la demande de libération de Georges Ibrahim Abdallah, prisonnier politique en France depuis 29 ans !
Enfermé en France depuis 1984 pour des actes de résistances en réponse à l’invasion de son pays, le Liban, par l’armée israélienne il est libérable depuis 1999.Cela fait donc 29 ans qu’il est enfermé et 14 ans qu’il est libérable.
Pour plus d'infos, cliquez sur la photo d'Angela Davis

dimanche 24 mars 2013

28 mars 2013, 20h, projection du film "Le Capital" au cinéma le Royal

Le collectif varois pour un audit citoyen de la dette publique (CAC 83) organise, le 28 mars prochain à 20h, la projection du film "Le Capital" au cinéma le Royal.
La projection sera suivie d'un débat, sur le thème "du capitalisme financier  à la dette publique", animé par André Bertrand, maitre de conférences ER.


Prix du roman social décerné à "Un homme jetable", de Aude Walker

 Prix du Roman d'Entreprise 2013 pour " Un homme jetable " remis par Michel Sapin. 

L'Association pour la formation professionnelle des adultes (Afpa) a remis son premier prix du roman social à "Un homme jetable", un ouvrage d'une jeune auteur de 31 ans consacré aux travailleurs du nucléaire.

Le roman, paru aux Editions du Moteur, met en scène un jeune homme de 20 ans qui se voit proposer par Pôle emploi un CDD dans une centrale nucléaire.
Tout en comprenant un vrai travail romanesque, " Un homme jetable" est  un texte engagé, politique, qui dénonce les dangers d’un mal que d’aucuns disent nécessaire et les risques que l’on fait prendre à autrui en même temps qu’il rend hommage aux populations que la misère, quelle qu’en soit la nature, pousse à se sacrifier, ces êtres pas moins humains que les autres qui mettent leur vie dans la balance.
Pour plus d'infos, cliquez sur la couverture du livre.

Aliaa, la révolutionnaire nue, sur LCP, Dimanche 24 mars 2013, à 22 h 30

Ce documentaire de Sid Ahmed Hammouche et Patrick Vallélian, réalisé par Pierre Toury présente  l'Egyptienne Aliaa Magda Elmahdy qui a été contrainte de quitter son pays pour avoir osé poser nue sur son blog pour dénoncer l'hypocrisie autour du corps de la femme dans le monde arabe.
Réfugiée en Suède, elle continue, malgré les menaces, de militer contre le machisme traditionnel des pays arabes. La jeune femme évoque son parcours, sa famille et son adolescence dans une Egypte conservatrice.


 Vue de loin, depuis les sites de presse, les journaux, les médias, les blogs et les comptes Twitter, Aliaa passe pour une pasionaria, une tête brûlée, une résistante qui a osé défier l’islam et tous les barbus de la planète. Rien de cela n’est faux mais, vue de près, elle est d’abord une très jeune femme aux allures de lolita, émouvante dans sa gaucherie, avec son regard direct de myope et ses boucles sombres. Pour le dire simplement, c’est une môme, mais dont les mimiques et les sourires laissent entrevoir un abîme, comme si son geste avait été à la fois trop grand pour elle et néanmoins le premier pas vers d’autres actions plus retentissantes encore.
Pour découvrir ce documentaire, cliquez sur la photo de Aliaa

samedi 23 mars 2013

Lettre "Les droits de l’Homme en Europe centrale et orientale » de la LDH n° 5 mars / avril 2013

Cette publication, fruit d’un travail militant vise à approfondir et faire connaître les évolutions politiques, sociales, économiques qui travaillent notre continent, singulièrement dans les ex-pays du bloc socialiste mais pas uniquement.
L'objectif est d'offrir une réflexion sur l’actualité des sociétés et des forces qui se mobilisent pour la défense des droits et ainsi, de fournir matière à des débats, des actes de solidarité. Disponible en ligne sur le site de la LDH, à la rubrique "Europe", cette lettre vise à être enrichie au fur et à mesure de vos suggestions et propositions.
Pour lire cette lettre, cliquez sur le logo.

Samedi 23 mars, Public Sénat, 22 h : Vous avez dit laïcité ?

La chaîne Public Sénat diffuse un documentaire de Négar Zoka, "Vous avez dit laïcité ?".
Négar Zoka
La journaliste propose une enquête comportant de nombreux entretiens avec des acteurs de terrain. C'est un des points forts de cette émission de  52 minutes. 
Rediffusion le :

Dimanche 24 Mars  à 18h00 et  Lundi 25 Mars 2013 à 18h00
Ni la constitution de 1946, où le mot " laïcité " a été pour la première fois employé, ni celle de 1958 ne donnent une définition claire du concept.

C'est que, fondamentalement, il existe un flou originel autour du concept de laïcité. Son instrumentalisation en est d'autant plus facile. Alors allons voir à l'école, à la mairie, dans les entreprises, si l'on sait ce que laïcité veut dire, et surtout comment on l'interprète...On découvrira bientôt tous les non dits glissés sous le tapis de la laïcité. On verra bien vite comment la laïcité, une valeur essentielle et positive de la République Française, est souvent dénaturée pour devenir au mieux le cache-misère d'une société incapable de débattre sereinement et au pire un instrument d'exclusion.

Lettre ouverte au premier ministre du collectif varois de soutien aux Roms et gens de voyage

Le collectif varois de soutien aux Roms et gens de voyage  a envoyé une lettre ouverte au premier ministre
 pour manifester son indignation après les récentes déclarations du ministre de l'intérieur annonçant la reprise des "démantèlements" de bidonvilles au motif que leurs occupants refuseraient de s'insérer en France.

Pour lire cette lettre, cliquez sur les documents.

vendredi 22 mars 2013

L'Etat va réquisitionner des logements vacants.

La Ligue des Droits de l'Homme en général et la section de La Seyne en particulier s'investissent pour que soit reconnue l'urgence d'une politique efficace concernant l'augmentation des logements sociaux.

C'est donc avec soulagement que nous apprenons, par un article de Var-Matin que le préfet du Var va réquisitionner des logements vacants.
Pour plus d'infos, cliquez sur l'article  paru le 22 mars dans Var-Matin

LA LÉGENDE NOIRE DU SOLDAT O, Mardi 26 Mars à 20h45 , Espace Comedia

Une pièce qui rappelle que les autorités n'ont pas attendu 1917 pour fusiller des soldats pour l'exemple. 
3 août 1914, déclaration de guerre entre la France et l’Allemagne. La stratégie du Grand Quartier Général repose sur « l’attaque à outrance ». 20 août 1914 : La retraite est générale. Les pertes sont énormes. L’échec est total. L’Etat Major cherche alors un bouc émissaire ! Un article de presse paraît dans le Matin, rédigé en réalité par le Ministre de la Guerre :
 "Une division du 15ème corps composée de contingents d’Antibes, de Toulon, de Marseille et d’Aix, a lâché pied devant l’ennemi… Tout le fruit d’une bataille longuement préparée a été compromis. Le ministre de la Guerre a prescrit les sanctions qui s’imposaient devant la défaillance des Provençaux… ". 
Exécutés pour l’exemple !
A l’humiliation de toute une population allaient s’ajouter exécutions pour l’exemple, rejet des soldats provençaux et lourdes brimades. La réhabilitation et l’amende honorable qui suivirent n’effacèrent pas les effets d’un " racisme anti-méridional ambiant "…Auteur et metteur en scène de ce spectacle, André Neyton s’est inspiré de lettres de poilus, de grands auteurs français, de la presse de l’époque et des ultimes témoignages encore présents dans la mémoire populaire provençale !
Source: Telex

jeudi 21 mars 2013

L'attaque du RERD

Un billet d'humeur de René Merle sur l'attaque du RERD par une vingtaine de jeunes.
Au moment où la Ministre de la Justice annonce son intention de supprimer les peines – planchers, machine à fabriquer de l’incarcération, les agresseurs et dépouilleurs des voyageurs du RER D à Grigny, ce samedi 16, ont bien œuvré pour contrer cette réforme et gonfler le potentiel électoral du Front National. Bien œuvré également pour renforcer les amalgames entre une poignée de déclassés et toute la jeunesse des banlieues, et pour faire oublier tout ce qu'il y a de vivant et de positif dans l'énergie populaire des "cités". Bien, bien œuvré surtout pour développer un sentiment de ras-le-bol qui finira par porter la demande des solutions les plus extrêmes.
Amplement médiatisée en « attaque de la diligence », l’affaire a en effet un retentissement national. Et il faut bien convenir qu’elle est autrement inquiétante que " l’attaque (récente) de la diligence " marseillaise : les pauvres chéris marseillais ne voulaient, paraît-il, que tourner un clip vidéo. 
Pour lire la suite, cliquez sur la photo

Bulletin " Les droits de l’Homme en Amérique latine de la LDH " de Février 2013:

Cette publication, fruit d’un travail militant vise à approfondir et faire connaître les évolutions politiques, sociales, économiques qui travaillent un continent tout à la fois immense, singulier et formidablement divers.
L'objectif est d'offrir une réflexion sur l’actualité des sociétés latino américaines au regard des enjeux des droits et libertés qui les agitent.
Disponible en ligne sur le site de la LDH, à la rubrique « Amérique latine » ou en cliquant sur le logo,  ce bulletin sera enrichi au fur et à mesure de vos suggestions et propositions. 

Pétition " Pour une inspection du travail au service des salariés ! "


La CGT, SNUTEFI-FSU, SUD Travail et CNT-TAS Rhône-Alpes lancent une pétition pour que l'inspection du travail puisse continuer à jouer son rôle.
En effet, la succession des réformes (RGPP, casse du code du travail…) dégrade depuis des années les conditions d’exercice des missions de l’inspection du travail au service des salariés. Au lieu d’augmenter les moyens de l’inspection du travail, la réforme Sapin va détruire ses missions en réduisant les effectifs, en supprimant tout contact entre les agents de contrôle et les salariés, en remplaçant le contrôle direct par des plans d’intervention complètement inadaptés aux besoins des travailleurs.

Ce projet porterait atteinte à l’indépendance de l’inspection du travail et nous cantonnerait à un rôle de maintien de la paix sociale, de conseil aux employeurs et de régulateur d’un marché concurrentiel.
Pour plus d'infos et pour voir la vidéo, cliquez sur la photo.

mercredi 20 mars 2013

Les comédies américaines font rire La Seyne

Un article paru dans "Sortir" de Var-Matin du Mercredi 20 mars présente la 15ème édition des rencontres cinématographiques de La  Seyne.
La LDH participera à cette manifestation de renom Jeudi 21 Mars avec le film " Tout va bien! The Kids Are All Right ".
En cliquant sur le document, vous pouvez l'agrandir. 

Sophia Aram obtient le prix Pierre Guénin pour sa chronique sur France Inter du 19 septembre.

Le prix Pierre Guénin qui récompense l'action d'une personne physique ou morale qui s'est illustrée au cours de l'année dans le combat contre l'homophobie  et la reconnaissance des droits des LGBT ( Lesbiennes, Gays, Bisexuels et trans) a été attribué à l'unanimité à la chroniqueuse matinale de France Inter Sophia Aram
"À de nombreuses reprises, Sophia Aram a posé l'égalité des droits comme une évidence, de manière libre et courageuse, et surtout fédératrice"
" En la récompensant, le jury a choisi de démontrer que l'égalité des droits n'était pas défendue uniquement par une communauté, mais par toute personne éprise de justice." , indique un communiqué.
Répondant, le 19 septembre, aux déclarations de Natacha Polony dans On n'est pas couché, sur France 2, qui estime que le mariage est "l'association d'un homme et d'une femme pour faire un enfant" et qui se réfère à "la nature" pour appuyer sa démonstration, Sophia Aram a déconstruit certains des arguments et préjugés opposés à l’égalité des droits,
Pour écouter cette chronique, cliquez sur le portrait de Sophia Aram. 

"La saga des Conti" : au cœur de la lutte des 1120 ouvriers du site de Clairoix dans les salles, à partir du 20 mars

En 2007, les ouvriers de Continental Clairoix incarnaient la doctrine du moment "travailler plus pour gagner plus", après avoir accepté le retour à la semaine de 40h, en échange du maintien de l'emploi. 

Deux ans plus tard, tout s'effondre : fermeture du site, transfert de l'activité en Roumanie, 1120 licenciements.
Dans La Saga des Conti (au cœur d’une révolte ouvrière), le réalisateur Jérôme Palteau a suivi l’extraordinaire parcours de combattants des Conti dont on peut tirer beaucoup de leçons… Notamment, celle de l’importance d’établir un rapport de force collectif, international, et de laisser les individus s’exprimer, se déployer sans les entraves des directions et des convenances hypocrites du pouvoir. Ici, on gueule, on pleure, on rit, on jubile au côté de fortes personnalités qui ont mené cette lutte alors que tout semblait perdu d’avance.
Ce documentaire de Jérôme Palteau produit par Vic Production et Les films d’Ici est  distribué au cinéma à partir du 20 mars par les films des Deux Rives.
Pour plus d'infos, cliquez sur l'affiche. 

mardi 19 mars 2013

Jeudi 21 mars, à 20 h 30, Salle Apollinaire "Tout va bien: The Kids are All Right"

La Ligue des Droits de l'Homme de La Seyne présente dans le cadre des rencontres cinématographiques  " Comédie(e) Américaine(s),  un film de Lisa Cholodenko  "Tout va bien: The Kids are All Right".
Cette projection sera précédée à 20 h par un apéritif et suivi d'un débat animé par

Maitre Laurie Franchitto, avocate proche de notre section  et Céline Offerté, Trésorière de région de Aides.
Synopsis:
Nic et Jules vivent ensemble depuis vingt ans. Les deux femmes ont eu chacune un enfant du même donneur. Joni, qui vient d'avoir 18 ans, va bientôt quitter le domicile familial pour rentrer à l'université. Elle est aussi maintenant légalement en droit de connaître l'identité de son père biologique. Son frère, Laser, encore mineur, lui demande de faire cette recherche pour lui. A l'insu de leurs mères, Joni et Laser font la connaissance de leur père biologique, Paul, vite séduit pas ces deux adolescents bien sympathiques. Laser ne tarde pas à tout avouer à ses mamans et à faire entrer Paul dans le cercle familial, non sans quelques dommages...
Pour plus d'infos sur ces rencontres cinématographiques organisées par Henri Lajous, cliquez sur l'affiche

Catherine Ashton mise au défi par les eurodéputés sur la situation en Égypte : Pas de chèque en blanc sans respect des droits de l’Homme !

Communiqué du REMDH dont la LDH est membre 

À la suite du discours de Catherine Ashton, la haute représentante de l’UE, sur l’Égypte au Parlement européen le 13 mars, le REMDH salue l’appel des eurodéputés plaidant pour que l’UE suspende son aide financière directe à l’Égypte tant que le gouvernement de M. Morsi n’accomplirait pas de réels progrès en matière de respect des droits de l’Homme, y compris des droits des femmes.
Le Parlement européen (PE) a fait écho aux préoccupations soulevées par les membres égyptiens du REMDH lors de réunions avec des représentants de l’UE à Bruxelles (6 et 7 mars) sur l’aggravation de la situation dans le pays, eu égard au respect des libertés fondamentales.
Lors de ces réunions, le REMDH a mis en garde les fonctionnaires de l’UE contre des lois répressives qui menacent de paralyser les ONG qui opèrent dans le pays. Il a en outre rapporté la tendance malheureuse à l’utilisation de la violence sexuelle contre les femmes, cette tactique étant utilisée pour empêcher les femmes par la honte de prendre part à la vie politique en Égypte. Ils ont également dénoncé l’inaction des autorités égyptiennes face aux violations des droits de l’Homme, tant dans la pratique que dans leurs politiques.

France5, Mardi 19 mars, 20 h 40:“Argentine, les 500 bébés volés de la dictature” : la fin d’une usurpation

Un documentaire d'Alexandre Valenti 
retrace le combat des “Grands-mères de la place de Mai” qui ont retrouvé une centaine d'enfants enlevés pendant la dictature argentine. Aujourd'hui adultes, ils livrent leur témoignage dans un film poignant
Pour plus d'infos, cliquez sur la photo.

"Les peines plancher sont un automatisme qui réduit la liberté d'appréciation des magistrats".

La garde des Sceaux Christiane Taubira annonce une abrogation des peines plancher 
car elle estime que elles" sont un automatisme qui réduit la liberté d'appréciation des magistrats. Or les statistiques disponibles, contredites, vérifiées, montrent bien que l'individualisation de la procédure jusqu'aux modalités d'exécution de la peine réduit le facteur de risque de récidive, donc le nombre de nouvelles victimes"
Source :20 minutes

lundi 18 mars 2013

Dans les zones rurales, le 115 ne parvient plus à répondre à la demande

Paru dans la Croix, un article sur le baromètre hivernal de la Fnars révèle que les départements ruraux manquent de structures d’accueil pour répondre 
La LDH et les autres associations du Collectif Varois du logement sont bien placés pour confirmer la difficulté à trouver une solution pour les personnes sans logement.
Pour plus d'infos, cliquez sur la photo. 

En 2011, 27% des enfants de moins de 18 ans menacés de pauvreté ou d’exclusion sociale, selon Eurostat

En 2011, 27% des enfants de moins de 18 ans étaient menacés de pauvreté ou d’exclusion sociale dans l’Union européenne, a annoncé Eurostat, l’office européen des statistiques, dans un communiqué en date du 26 février 2013.
Pour Eurostat, les personnes menacées de pauvreté ou d’exclusion sociale sont« celles relevant d’au moins un des trois critères suivants : à risque de pauvreté, en situation de privation matérielle grave ou vivant dans des ménages à très faible intensité de travail ». En retenant ces critères, l’office européen chargé de l’information statistique note que dans la majorité des Etats membres, les enfants et les jeunes de moins de 18 ans sont plus touchés par la pauvreté et l’exclusion sociale que les autres groupes d’âges.
En 2011, les plus fortes proportions de moins de 18 ans menacées de pauvreté et d’exclusion sociale ont été observées en Bulgarie (52%), en Roumanie (49%), en Lettonie (44%), en Hongrie (40%) et en Irlande (38% en 2010) ; et les plus faibles en Suède, au Danemark, ainsi qu’en Finlande (16%). Ces chiffres issus de l’enquête statistique menée dans l’UE par Eurostat sur le revenu et les conditions de vie (UE-Silc), indiquent par ailleurs que ce risque s’élève à 23% pour les Français de moins de 18 ans, soit cinq points au-dessus de la population totale.
La même source relève que près de la moitié de l’ensemble des enfants dont les parents avaient un faible niveau d’éducation étaient exposés au risque de pauvreté contre 22% pour les enfants ayant des parents avec un niveau d’éducation intermédiaire (au plus un second cycle de l’enseignement secondaire) et 7% pour les enfants de parents ayant un niveau d’éducation élevé (enseignement supérieur).
Pour plus d'infos, cliquez sur la carte 

dimanche 17 mars 2013

Tous mobilisés contre les expulsions locatives

Vendredi 15 mars, le Collectif varois pour le droit au logement avait lancé un appel à rassemblement.
En cliquant sur la photo, vous pourrez lire l'article paru dans Var Matin du 16 mars 

samedi 16 mars 2013

Lettre de Pierre Tartakowsky relative à l’emprisonnement de M. Osman Isçi.

Pierre Tartakowsky, président de la Ligue des Droits de l'Homme à adressé une lettre à l’Ambassadeur de Turquie en France, relative à l’emprisonnement de M. Osman Isçi.
Osman Isçi
Osman Işçi, représentant l’Association turque des droits de l’Homme (IHD), a récemment été élu membre du Comité exécutif du REMDH, et a été arrêté à son retour en Turquie après l’Assemblée générale tenue en juin 2012, à Copenhague. Il est en prison depuis cette date.

Pour lire cette lettre, cliquez sur les documents.

Sur quelles flammes souffle le ministre de l’Intérieur ?

Communiqué LDH. Paris, le 15 mars 2013
Provocation verbale assumée, retour du refoulé, dérapage soigneusement contrôlé ? Quelle que soit l’explication qu’on choisisse d’adopter, les propos du ministre de l’Intérieur reprenant une série de clichés détestables à l’encontre des Roms sont proprement  intolérables, comme ils le seraient vis-à-vis de toute autre population. 
Alors que les Roms, citoyens européens, devraient bénéficier de la législation en vigueur, ils se voient assignés à résidence à travers une expression dépréciative, inimaginable pour tout autre membre de l’Union européenne. La déclaration du ministre exprime par ailleurs, et sur un mode catégorique, une sorte de vérité révélée selon laquelle les Roms « ne souhaiteraient pas s’intégrer ». C’est ahurissant : jusqu’à plus ample informé, ce sont bien les enfants roms qui tentent de faire valoir leur droit à la scolarisation et certains maires qui les en empêchent, pas le contraire. Il y a, de la même manière, une certaine indécence à leur reprocher les actes d’incendies volontaires dont ils ont été les victimes…
La Ligue des droits de l’Homme tient à exprimer sa condamnation de propos tout à la fois inconséquents et lourds de conséquences, très éloignés de la circulaire interministérielle du 26 août 2012. Les populations roms, les défenseurs des droits et de la solidarité qui sont à leurs côtés, ont besoin de tout autre chose que de propos incendiaires. La LDH invite le gouvernement à inscrire son action dans le respect des droits fondamentaux et de la dignité des personnes.

vendredi 15 mars 2013

Pénalisation des étrangers : tout changer pour que rien ne change ?

Communiqué de l’OEE, dont la LDH est membre. 
Contraint de se plier aux décisions de la Cour de justice de l’Union européenne, le gouvernement a fait adopter la loi du 31 décembre 2012 supprimant le délit de séjour irrégulier.
 Une rupture avec la ligne de fermeté envers les étrangers en situation irrégulière ? Un pas vers plus d’humanité dans une logique de protection des droits fondamentaux ? Ce n’est malheureusement pas le cas.
Pour lire la suite de ce communiqué, cliquez sur la photo.