vendredi 31 mai 2013

Mardi 18 juin, à Paris, Rassemblement pour les 251 morts de la rue

Le Collectif "Les Morts dans la rue" organise un rassemblement à Paris de 18 juin. 
Même si vous n'êtes pas dans la capitale ce jour là, pensez qu'il y a au moins 251 personnes qui sont mortes dans la rue en 6 mois. Si vous voulez plus d'infos, cliquez ici 

"Une contre-histoire de l'Internet", sur Arte, Samedi 1 juin, 3 h 10 ,

 Ce documentaire de Jean-Marc Manach  et Julien Goetz réalisé par Sylvain Bergère parle de la création d'Internet par des hippies tout  en étant financé par des militaires.  
Cet improbable choc des cultures a donné naissance à un espace de libertés impossible à censurer ou à contrôler. C'est pourtant ce que cherchent à faire, depuis des années, un certain nombre de responsables politiques, poussant hackers et défenseurs des libertés à entrer dans l'arène politique. 
Pour découvrir ce documentaire, cliquez sur le dessin.

L’économie sociale et solidaire : un enjeu pour les droits de l’Homme

Coopératives, mutuelles, associations : le devenir de l’économie sociale et solidaire est au cœur des mutations induites par les bouleversements mondiaux contemporains sous l’aiguillon des politiques européennes. 
Ce secteur est confronté à l’extension du domaine marchand et à des restructurations économiques et juridiques incessantes. Son avenir reste conditionné par des débats sociaux, économiques et politiques engagés de longue date qui prennent aujourd’hui une acuité nouvelle, et par l’investissement d’un nombre toujours plus important d’acteurs – certains sociaux et d’autres pas. Il s’inscrit dans les réflexions sur des solutions alternatives, visant à une citoyenneté élargie qui adjoint au domaine civique et politique les dimensions économique et sociale.
Pour lire la suite de cet article présenté au Congrès par Dominique Guibert qui ces dernières années a rempli sa fonction de secrétaire général de la LDH avec compétence et convivialité  cliquez sur la photo.

Groupe de travail "Mémoire, histoire, archives": relaxe de deux collègues poursuivis depuis 2010 pour diffamation et injures.

La LDH, au travers de son groupe de travail "Mémoires, histoire, archives", a défendu deux collègues, l’historien Jean-Pierre Chrétien et l’écrivain-journaliste Jean-François Dupaquier, poursuivis depuis 2010 pour diffamation et injures par l’ancien ambassadeur du Rwanda en France Jean-Marie Vianney Ndagijimana.
 Tous deux avaient critiqué, dans un courrier privé, ses propos et écrits sur le génocide des Tutsi en 1994, en particulier sa thèse d’un " double génocide ".
Leur relaxe devant le tribunal correctionnel de Rouen le 14 février 2012 vient d’être confirmée par la Cour d’Appel le 2 mai 2013. Cette victoire est celle de la vérité, de la justice, de la liberté.
Pour plus d'infos, cliquez sur le logo.

Pour ne pas vous retrouvez en "Amazonie", utilisez lalibrairie.com par exemple.

Les professionnels résistent aux grands distributeurs comme Amazon en se regroupant sur diverses plateformes de vente en ligne, notamment la librairie.com.
Un article paru dans Var-Matin du 29 mai explique comment fonctionne ce système.
En cliquant ici, vous pourrez découvrir ce site qui par exemple distribue le dernier livre de Jean-Baptiste Malet, "En Amazonie : infiltré dans le meilleur des mondes"

jeudi 30 mai 2013

Jean-Baptiste Malet, l'Amazonie et Philippe Meyer sur France Culture.

Philippe Meyer dans sa chronique parle d'Amazon et de la fierté des élus locaux quand s'installe un entrepôt de l'entreprise de commerce électronique américaine sur leur commune.

Ils auraient dû faire comme Jean-Baptiste Malet: se faire embaucher pendant un mois pour rencontrer les paqueurs et les piqueurs et découvrir ainsi dans quelles conditions travaillent les intérimaires. Ils auraient ainsi compris que le "meilleur des mondes" se trouvait dans une zone industrielle près de chez eux.
Pour écouter la chronique, cliquez sur la photo. 

Le premier mariage pour tous du Var célébré le 7 juin à Rians

http://view.atdmt.com/FRM/view/446691384/direct/01/
Le premier mariage pour tous, c'était hier à Montpellier.
Dans le Var, ce sera le 7 juin, à Rians. Les huit députés varois s’étaient montrés très hostiles à ce projet et avaient voté contre le texte, en ayant pour certains des mots très durs
Par exemple, Josette Pons : "l’étude d’impact du projet de loi ne s’arrête nullement sur les flux d’étrangers qui pourraient vouloir venir se marier en France du fait de ces nouvelles dispositions."
 et Jean-Pierre Giran : "Le mariage et la mort sont des repères. Quand ils explosent les uns après les autres, dans une société qui doute, on flotte."
De nombreux couples concernés par le mariage pour tous  se sont déjà manifestés dans les mairies du département pour connaître les démarches à accomplir.
Source: Var Matin 

Plateforme Desc : enregistrement d’un message vidéo célébrant l’entrée en vigueur, le 5 mai 2013, du Protocole facultatif au Pidesc

La Plateforme Desc, dont la LDH est membre, a participé à l’enregistrement d’un message vidéo célébrant l’entrée en vigueur, le 5 mai 2013, du Protocole facultatif (PF) au Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels (Pidesc) à travers le monde.
Cette vidéo a été diffusée le 10 mai lors de l’événement organisé à New-York pour cette occasion.
Cliquez sur le logo pour voir ce message vidéo.

Boy Saloum : la révolte des Y'en a marre, Vendredi 31 mai de 21:47 sur France Ô

À travers le portrait de quatre jeunes Sénégalais, ce documentaire, qui a obtenu le prix Albert Londres, raconte comment un groupe de hip-hop s’est appuyé sur sa notoriété pour porter le flambeau de la contestation politique, jusqu’à influer sur le cours de l’histoire.
Pour plus d'infos , cliquez sur la photo.

mercredi 29 mai 2013

Quartiers populaires Marseille . 23 demandes des habitants

Article mis en ligne sur le site "Mille Babords" le mardi 28 mai 2013
1. Les habitants demandent la mise en place d’une instance officielle de dialogue et de travail permanente avec les institutions publiques au plus haut niveau de décision (Préfets, Procureur, élus…). Celle-ci pourra être saisie par les habitants sur l’ensemble des données concernant la situation des quartiers populaires. Nous souhaitons que cette situation et plus particulièrement l’activité des réseaux de trafic et leur évolution soient observées en permanence. Nous attendons de ce travail des résultats mesurables et des interventions régulières du préfet de police pour nous tenir informer des avancements sur la sécurité dans nos quartiers.
2. Nous souhaitons que ces états des lieux, l’analyse de ces problèmes et la recherche de solutions fassent l’objet d’un débat public entre les institutions (dont les élus), les professionnels de terrain et les habitants. Nous souhaitons que les réponses mises en place soient suivies et évaluées par les pouvoirs publics et avec les habitants. Nous souhaitons que les habitants puissent participer activement aux espaces de travail inter-institutionnels et ce, sur le long terme.
Pour lire la suite, cliquez sur la photo. 

Georges Moustaki , Miquèu Montanaro et Vents d'Est

Miquèu était présent lors de notre pique-nique républicain car il est convaincu comme nous que l'amitié, la tolérance et les croisements de cultures sont indispensables pour que puissent s'appliquer les valeurs républicaines.
Il a enregistré avec Vents D'est, un groupe de musiciens hongrois, deux chansons de  Georges Moustaki que vous pouvez entendre en cliquant sur la photo.  
"Georges Moustaki demeurera toujours en nous, sa poésie, ses musiques empreintes de Méditerranée continuerons à nous accompagner, sa confiance et son amitié aussi. Qu'il repose en paix après une si belle vie, une si belle œuvre." Miquèu Montanaro.

L’avocat iranien, Karim Lahidji, élu Président de la FIDH

Communiqué FIDH 
Karim Lahidji a été élu aujourd’hui Président de la FIDH. Il succède à Souhayr Belhassen, qui aura passé 6 ans à la tête de l’organisation.
Le vote a eu lieu à Istanbul, où les ligues membres de la FIDH étaient réunies pour élire le nouveau Bureau international et définir les grandes orientations de l’organisation pour les trois prochaines années.
Karim Lahidji, vice-président de la FIDH et président de la Ligue de défense des droits de l’Homme en Iran, et Luis Guillermo Perez Casas, secrétaire général de la FIDH et membre du collectif CCAJAR étaient candidats au poste de président. Pour la première fois dans son histoire, la FIDH est présidée par un iranien.
C’est un immense honneur d’avoir été élu Président de la FIDH. Mon premier message s’adresse à tous les défenseurs des droits humains arbitrairement détenus dans le monde. Nous continuerons sans relâche à demander leur libération immédiate et inconditionnelle. Je pense tout particulièrement à mes collègues et amis Ales Bialiatski et Nabeel Rajab, respectivement emprisonnés au Bélarus et au Bahrain " a déclaré Karim Lahidji.
Pour plus d'infos, cliquez sur le portrait du nouveau président

En 2014, osons la parité ! Seules 13,8 % des communes ont une femme pour maire

En 2014, les femmes fêteront 70 ans de droit de vote, il est temps qu’elles aient également la possibilité de gouverner pleinement. C'est l'appel que lance l'Association" Osez le Féminisme
Bonjour,
Alors que débute la campagne pour les élections municipales de 2014, je tiens à attirer votre attention sur la situation des femmes en politique qui, même au niveau municipal, n’est pas à la hauteur de ce qu’on peut attendre d’un pays comme le notre.  
Le mode de scrutin des municipales, le mieux à même de favoriser l’égal accès aux fonctions électives, n’a pas pu contrer les vieux réflexes tenaces de domination masculine : actuellement seules 13,8 % des communes ont une femme pour maire, et dans les communes de moins de 3500 habitants, on ne trouve que 32 % de conseillères municipales.
Les exemples chiffrés de cette sous représentation ne manquent pas : très faible nombre de femmes à la tête des grandes villes, majorité d’hommes nommés 1er adjoint, prédominance d’une répartition genrée des portefeuilles : femmes à la petite enfance, hommes aux finances, etc. Il est temps d’évoluer ! Il est temps pour les politiques locaux de faire un pas réel vers la parité.
Car la parité n’est pas une simple mesure cosmétique, ni une règle mathématique à imposer sans réfléchir. La parité ce n’est pas laisser une petite place aux femmes parce qu’elles feront mieux ou différemment, parce qu’elles sont plus sensibles ou autre cliché tenace. La parité, le partage à égalité du pouvoir, c’est la traduction dans les faits de la volonté affichée d’égalité femmes-hommes à tous les niveaux de la société
Pour lire la suite de ce communqué, cliquez sur la photo.


mardi 28 mai 2013

La vie d'Adèle" et la manif contre le mariage pour tous.

Dans la série " Parfois un dessin vaut mieux qu'un long discours ", celui du dessinateur de presse Baudry.
Pour découvrir son blog,  cliquez ici

13 ONG au Conseil des droits de l’Homme de l'ONU : ‘L’impunité alimente le conflit en Syrie’

Communiqué du Réseau Euro-Méditerranéen des Droits de l'Homme (REMDH)
Genève, Copenhague, 27 mai 2013 – Dans le cadre de la 23e session du Conseil des droits de l’homme des Nations unies qui a débuté aujourd’hui à Genève, un groupe de 13 organisations* de défense des droits de l'Homme a soumis deux déclarations écrites** sur l'Impunité en Syrie et les Femmes en Syrie. Dans ces déclarations, les ONG ont fait part de leur inquiétude quant aux violations des droits de l'Homme toujours plus nombreuses dans le pays et qui visent en particulier les femmes syriennes. Elles ont appelé la communauté internationale à se prononcer fermement contre le climat actuel d’impunité dont bénéficient les auteurs de crimes internationaux.
Depuis 2011, des dizaines de milliers de Syriens, dont des manifestants, des membres de l’opposition et des centaines de femmes et d’enfants, sont arbitrairement arrêtés et exposés à des actes de torture par le gouvernement syrien. Fin 2012, plus de 60 000 morts avaient déjà été rapportés dans le contexte de la répression du soulèvement et du conflit armé qui s'est ensuivi. Par ailleurs, le gouvernement syrien et l'opposition auraient commis des violations des droits de l'Homme à grande échelle, se rendant ainsi coupables de crimes internationaux, malgré leur obligation de se conformer aux principes du droit humanitaire international en période de conflit armé interne. 
Pour lire l'intégralité de la déclaration écrite sur l’Impunité en Syrie , cliquez sur le logo.

Le sable ; Enquête sur une disparition, sur Arte, mardi 28 mai à 20h50, 74 min

Une émission d'Arte, signalée par Chantal M, une ligueuse de La Seyne.
Encore une dégradation de l'environnement qui aura des conséquences sur les droits des populations concernées l'exploitation sauvage des plages, Car le sable joue un rôle essentiel dans la protection des côtes et l’équilibre des écosystèmes marins.Petit à petit, les appétits économiques ont grignoté au moins 75 % des plages du monde, et englouti des îles entières, en Indonésie et aux Maldives, tandis que Singapour ou Dubaï ne cessaient d’étendre leur territoire en important, parfois frauduleusement, du sable. Disparition des poissons, impact aggravé de l’érosion et des tempêtes, bords de mer devenus lunaires … : face aux timides régulations adoptées pour tenter de limiter le pillage, la "ruée vers le sable" s’est en réalité accélérée, sous l’égide de grandes entreprises multinationales et de mafias locales.
Pour lire le dossier de presse, cliquez sur l'affiche.

Condamnation de l'attentat contre le GIR par la LDH de Corse

Communiqué de la Ligue des Droits de l'Homme - Section de Corse

"La LDH condamne avec la plus grande fermeté l'attentat qui a visé les locaux du groupement d'intervention régional à Ajaccio. Elle rappelle que le GIR a pour mission de lutter contre l'économie souterraine. La répression contre cette délinquance est une nécessité démocratique. Ceux qui veulent neutraliser l'action de l'état dans ce domaine n'ont qu'un objectif ; faire de la Corse une zone de non droit." 
Ajaccio, le 26 mai
Pour plus d'infos, cliquez sur le logo. 

lundi 27 mai 2013

Festival de Cannes 2013 : La Palme d’or pour La Vie d'Adèle, d'Abdellatif Kechiche

Le jury du 66ème Festival de Cannes a attribué à   La Vie d'Adèle, du réalisateur Abdellatif Kechiche la Palme d’or 2013
L’histoire raconte celle d'une adolescente de 15 ans, Adèle, en proie au doute lorsqu'elle rencontrera Emma, dont elle tombera amoureuse.
Pied de nez à la manifestation contre le mariage pour tous, La Vie d'Adèle raconte l'histoire d'une liaison  naissante entre deux femmes.
Le réalisateur précise qu' "On n'a pas fait ce film pour répondre à un contexte politique. Je n’avais pas envie de faire un film militant avec un discours sur  l'homosexualité. S’il est vu comme ça, ça ne me dérange pas. (…) Toutes les libertés sont bonnes à défendre." 
Le réalisateur a également tenu à saluer "cette belle jeunesse de France, qui (m')a beaucoup appris sur l'esprit de liberté." avant d'adresser un message aux acteurs du Printemps arabe : "ainsi qu’à une autre jeunesse, la jeunesse Tunisienne, pour son aspiration à s’exprimer librement, à vivre librement, et à s’aimer librement."

A voir et à revoir: Le "Dictateur" de Charlie Chaplin

Le dictateur, film américain en noir et blanc a été conçu juste avant le début de la guerre.

C'est une satire où le réalisateur Charlie Chaplin tourne en dérision le système totalitaire nazi et surtout son représentant principal Hitler.
Ce film montre témoin de son temps et dénonce les idées racistes et la soif insatiable de pouvoir. L'œuvre apporte un message pacifiste et humaniste au reste du monde en utilisant, comme toujours dans les films de Chaplin, des effets comiques.
Le passage présenté que vous pouvez voir en cliquant sur l'affiche  est une magnifique leçon d'humanité, un appel à l'insurrection des consciences, et à la lutte pour le bonheur de tous les êtres.
Pour plus d'infos sur le film, cliquez ici.

dimanche 26 mai 2013

Jean Zay et le Festival de Cannes

Jean Zay est à l'origine de la création du Festival de Cannes.
En 1939, ce jeune ministre de l'Education Nationale ancien du Front Populaire et passionné de cinéma veut créer un festival "démocratique" pour concurrencer la Mostra de Venise.
Créé dès 1932, la Mostra de Venise, le plus ancien des festivals dédiés au cinéma, est peu à peu devenu un véritable outil de propagande aux mains du régime fasciste. Devant cet état de fait, Jean Zay, soutenu par les américains et les britanniques, propose la création d'un festival international de cinéma en France, véritable geste politique en opposition à la montée des totalitarismes.

En 1939, tout est prêt pour la première édition, mais la guerre arrive et Jean Zay s'engage auprès de l'armée française. Il ne verra pas son projet aboutir car il fut exécuté en 1944 sur ordre de Vichy. 
Cannes lui rend hommage enfin cette année.
Pour plus d'infos, cliquez sur la première affiche du premier Festival. 

Nelson Mandela au nom de la liberté, lundi 27 mai, à 0h50, sur France 5

Ce documentaire Politique, réalisé  Joël Calmettes, permet de mieux comprendre le parcours de Nelson Mandela et l'engagement de cet homme exceptionnel pour l'Afrique du Sud
Sur un commentaire de Feodor Atkine. Nelson Mandela, premier chef d'Etat sud-africain de l'après-apartheid, est devenu l'emblème de l'engagement politique de tout un peuple contre la tyrannie et le racisme. Qui est véritablement Nelson Mandela ? Comment, né pauvre en 1918, devint-il l'un des hommes les plus écoutés de la planète ? D'où lui vient cette noblesse que rien ne semble pouvoir affaiblir ? La non-violence est-elle l'arme absolue pour lutter contre l'injustice ? Face aux caméras, il révèle le jugement qu'il porte aujourd'hui sur son engagement inflexible.

A lire, passionnant : Shlomo Sand, " Comment j’ai cessé d’être juif ", Café Voltaire (Flammarion).

Suzanne, une ligueuse de La Seyne vous conseille la lecture d'un livre de Shlomo Sand, " Comment j’ai cessé d’être juif "
Professeur d’histoire contemporaine à l’université de Tel-Aviv, Shlomo Sand fait dans cet ouvrage  une analyse critique des stratégies idéologiques et politiques de l’Etat d’Israël.
Avec une grande honnêteté et beaucoup de courage, il  éclaire les contradictions et les injustices d’une politique mise au service exclusif des Juifs, au détriment des populations colonisées. C’est déchiré par ce qu’il juge comme des erreurs graves au regard de la démocratie et de l’humanisme qu’il renonce à se définir lui-même comme juif, malgré sa culture et son passé.
Ce livre nous trace le portrait d’un homme sincère et courageux, qui n’hésite pas à se remettre en question et à interroger l’Histoire face au piège des idées reçues et des fantasmes entretenus par l’idéologie officielle.
Chapeau !
Pour mieux comprendre et approfondir les thèmes historiques abordés, lire aussi ,du même auteur," Comment le peuple juif fut inventé "(Fayard) et "Comment la terre d’Israël fut inventée "(Flammarion)
Pour plus d'infos, cliquez sur la couverture du livre.

samedi 25 mai 2013

Publicités sexistes dans le sport féminin : lettre à Valérie Fourneyron et à Najat Vallaud Belkacem

À l’occasion des " premiers états généraux du sport féminin en équipe " du 16 et 17 mai à Bourges,
les Chiennes de garde, la CLEF (coordination du lobby européen des femmes), Femmes Solidaires, la Ligue du Droit International, la Ligue du Droit International des Femmes, et le syndicat national de l’éducation physique (SNEP) ont mis  leurs forces et leur expérience en commun pour lutter contre les publicités sexistes dans le sport féminin et envoyé une lettre ouverte à Valérie Fourneyron, Ministre des Sports et Najat Vallaud Belkacem, Ministre des Droits des Femmes que vous pouvez lire en cliquant sur le document.




RCT: Mourad Boudjelall: "Les enfants d’immigrés peuvent faire de grandes choses pour leur ville et leur pays. "


L' interview donné par le président du RC Toulon à L'Equipe  après la victoire de Toulon contre Clermont, en finale de la HCup, est encore d'actualité après le succès contre Toulouse.
Pour relire le billet publié dans notre blog, cliquez sur la photo.


Cannes 2013 - James Gray, réalisateur de "The immigrant" : "L'immigration enrichit la société"

En conférence de presse, James Gray a défendu le thème le plus contemporain de son film : l'immigration aux Etats-Unis.
"Je suis très favorable à l'immigration, c'est ce qui permet à notre pays de garder sa vitalité, sa souplesse. Ça amène un sang neuf. Je vis à Los Angeles, où les cultures asiatique et latino donnent toute une richesse, une profondeur à cette ville. En préparant ce film, j'ai fait quelques recherches sur ce que disaient les gens au sujet de ces nouveaux immigrants. Dans les années 40, on disait d'eux qu'ils étaient stupides, paresseux, sales et qu'ils ne pouvaient pas travailler. Puis on a dit la même chose des Italiens, des juifs... Et aujourd'hui on parle des latinos de la même façon négative. L'immigration enrichit la société, elle ne l'amoindrit pas."
Pour lire l'intégralité de cet article, cliquez sur la photo. 

Marche MONDIALE contre Monsanto, à Toulon, place de la Liberté, Samedi 25 mai à 14 heures !

Un communiqué des organisateurs
Venez nombreux, avec soit votre matériel que vous aurez crée vous-mêmes, ou alors avec un carton pour y coller des copies que l'on pourra vous fournir sur place. Soyons  nombreux, créatifs,  décidés et convaincants! 
Il ne FAUT PLUS DE MONSANTO !!!  Tout simplement et qu'il soit puni pour crime contre l'humanité , bien sûr !  Assez de tous ces poisons, assez de ces manipulations génétiques hasardeuses, dont on découvre les effets toxiques , assez de la manipulation du Vivant, assez de l'appauvrissement des paysans en Inde, poussés au suicide car ils ne peuvent plus utiliser leurs semences ancestrales de coton, assez des hybridations par les pollens des OGM, assez de toutes ces plantes OGM qui nous parviennent pour la nourriture de nos animaux et nous empoisonnent dans le silence des supermarchés...
Assez de la destruction des abeilles qui butinent les plantes OGM produisant leur propre insecticide! 

Cinquième Forum mondial des droits de l’Homme à Nantes: soirée spéciale de soutien à Liu Xiaobo, prix Nobel de la paix 2010

Communiqué du Comité de soutien à Liu Xiaobo, dont la LDH est membre.
A l’occasion de la cinquième édition du Forum mondial des droits de l’Homme, qui a lieu actuellement à Nantes, le Comité international pour Liu Xiaobo organise une soirée spéciale dédiée au lauréat du prix Nobel de la paix 2010.
Liu Xiaobo est aujourd’hui le seul prix Nobel emprisonné dans le monde pour avoir demandé plus de liberté et de démocratie dans son pays et pour avoir invité les autorités à engager des réformes politiques.
Lors de cette soirée spéciale, des personnalités du monde culturel et artistique et de la société civile ainsi que des spécialistes du monde chinois témoigneront du long combat de Liu Xiaobo en faveur du respect des droits humains en Chine.
Des lauréats du prix Nobel de la paix vont s’adresser au public via des messages vidéo. Le message des cent trente-cinq lauréats du prix Nobel appelant le nouveau chef d’Etat chinois à libérer le couple Liu sera également lu, en même temps que l’on renouvellera l’appel à la mobilisation mondiale pour la libération de Liu Xiaobo et de son épouse Liu Xia, actuellement assignée en résidence en totale violation du droit

vendredi 24 mai 2013

Yussef Mustacchi alias Georges Moustaki a repris sa liberté.

Quelques mots de Khaled, un ligueur parisien
Georges a repris sa liberté de errant, homme engagé et humaniste, poète et virtuose de la chanson il a bercé notre jeunesse de révoltés et pansé nos blessures d'adolescents et d'adultes aussi..
Georges a repris sa liberté mais il reviendra chaque que nous penserons à lui.
À plus tard Georges!

Pour écouter "Ma liberté"", cliquez sur la photo.

Une BD à lire ou relire : Les Chroniques de Jérusalem de Guy Delisle.

Nicolas, un ligueur de La Seyne, recommande à tout le monde la lecture de" Les Chroniques de Jérusalem" de Guy Delisle.
Laissons-lui la parole
"C'est une BD, donc moi j'arrive à gérer les enfants et à la finir, avec Guerre et Paix c'est plus compliqué.
Le livre retrace un an de résidence du dessinateur en Israël sans a priori sur la situation du pays. Le dessin très simple mais précis et la vision extérieure de l'auteur donnent un récit poignant de l'absurdistant qu'est cette région du globe. "
Nous avions déjà parlé de cette BD en janvier 2012. Vous pouvez retrouver le billet en cliquant sur le livre. 

La LDH et la défense de l'environnement

Depuis des années, la Ligue des Droits de l'Homme s'inquiète de l'augmentation de la pollution, du réchauffement climatique  parce que nous savons que ces modifications entraînent déjà des déplacements de population avec tout ce que cela sous-entend de misère et d(atteinte aux droits de l'Homme. Un petit pavé trouvé sur le Canard Enchaîné résume parfaitement cette situation. 

Où en sommes nous concernant les politiques pénales?

Un communiqué du Collectif liberté, égalité, justice, dont la LDH est membre.

Nous, organisations et associations du monde judiciaire, constatons la nécessité de renouer avec une dynamique collective qui nous a rassemblées voici quelques années.
A cette époque – pas si vieille – les maîtres mots de la politique pénale, exclusivement sécuritaire, étaient répression et emprisonnement, au détriment des principes fondamentaux de notre démocratie et, contrairement à ce que soutenaient certains, sans aucun effet sur la délinquance.
Mais malgré des engagements, des annonces, rien pour l’instant n’a changé, ou si peu…

Cinq de Roanne : halte aux intimidations

Communiqué LDH Paris, le 23 mai 2013
Les cinq militants CGT de Roanne ont eu à subir, au petit matin du 23 mai, l’intrusion de la police à leur domicile, suivie d’arrestations et d’une garde à vue dans des conditions de tension accompagnée de brutalités. La Ligue des droits de l’Homme condamne avec indignation cet acharnement, qui s’inscrit dans la situation créée par le refus gouvernemental d’une amnistie pour des actions commises dans le cadre de mouvements sociaux. Ce qui apparaît de toute évidence comme une mesure d’intimidation policière survient après qu’ils ont refusé de se soumettre au prélèvement ADN, faisant suite à leur condamnation à une peine non exécutoire pour « dégradation légère d’un bien par inscription, signe ou dessin », pour des faits liés à des actions syndicales en plein conflit des retraites en 2010. La Ligue des droits de l’Homme demande au procureur général de Lyon, ainsi qu’au procureur de la République de Roanne, que cessent immédiatement toutes les mesures d’intimidation et de criminalisation. La LDH appelle à participer au rassemblement national de solidarité du 5 novembre prochain.

jeudi 23 mai 2013

" Monsieur et Madame Zhang ", le rêve de réussite n’est plus français, un documentaire sur Arte, Jeudi 23 mai, 23 h 10

Monsieur et Madame Zhang vivent clandestinement en France pendant dix ans avant de se résigner à retourner au pays.
Le documentaire "Monsieur et Madame Zhang", conte l'histoire de ce couple originaire de Wenzhou en Chine. 
En prolongement du documentaire, sous forme de diaporama sonore, Arte a imaginé un dialogue entre Mme Zhang et son fils. Pendant que ses parents cherchaient fortune en Europe, il a construit sa vie en Chine en bénéficiant d'un essor économique sans précédent.
Pour plus d'infos, cliquez sur la photo. 

Les ados postent de plus de plus en plus d'informations personnelles sur les réseaux sociaux

La LDH ne cesse de dénoncer les dangers de la mauvaise utilisation des réseaux sociaux par des ados qui n'arrivent pas à comprendre que les infos qu'ils mettent sur le Net peuvent être utilisées par des personnes peu scrupuleuses.
Une BD " Sous surveillance" a été publiée à cet effet pour les scolaires et vous  pouvez la feuilleter en cliquant sur la couverture.

Selon une étude du Pew Research Center, les adolescents américains publient de plus en plus de données personnelles sur les réseaux sociaux.
Une étude de l'institut indépendant Pew Research Center révèle que les adolescents américains âgés de 12 à 17 ans partagent plus d'informations personnelles qu'auparavant sur les réseaux sociaux. 91% d'entre eux postent des photos d'eux, contre 79% en 2006. 71% indiquent à quelle école ils étudient, et la même proportion donne le nom de sa ville, contre respectivement 49% et 61% en 2006. 53% renseignent leur adresse mail (29% en 2006) et 20% leur numéro de téléphone (2% en 2006).

Jean-Baptiste Malet, invité de l'émission "Service public" sur France Inter mardi 28 mai de 10h à 11h.

Nous avons présenté dans ce blog le livre de Jean-Baptiste Malet "En Amazonie, infiltré dans le "meilleur des mondes".
Il sera reçu par Guillaume Erner qui pose son regard sur la société actuelle et tente de comprendre un univers étrange : le nôtre.
Si vous voulez vous rafraîchir la mémoire et (re) découvrir le livre de ce journaliste proche de la section, cliquez sur la couverture du livre.


mercredi 22 mai 2013

"La confrérie, enquête sur les Frères musulmans ", le 22 mai à 21h55 sur France 3.

Le documentaire " La confrérie, enquête sur les Frères musulmans"   éclaire d’un jour inquiétant le mouvement au pouvoir en Égypte.
Dans la plupart des pays du Printemps arabe, les Frères musulmans ont accédé au pouvoir ou sont en passe de le faire. On les dit tenant d’un islam modéré, respectueux de la démocratie, non violents et, en un mot, facteur d’équilibre face aux mouvements radicaux, notamment salafistes.
Mais qui sont-ils réellement ? Née en 1928 dans le contexte d'un retour au fondamentalisme religieux et du combat armé contre l'occupation occidentale, la Confrérie a développé une idéologie que d'aucuns pourraient qualifier d'obscurantiste. 
Pour plus d'infos, cliquez sur le logo.

Les résidents étrangers voteront aux élections municipales de 2020... Chiche, monsieur le Président !

Communiqué LDH . Niort, le 18 mai 2013
Mauvaise nouvelle : après trente-deux ans de débat, tous les résidents étrangers devaient pouvoir voter aux élections municipales de mars 2014
Et ainsi avoir le droit, comme tous les citoyens français et européens, de donner leurs points de vue sur l'élection du maire et la gestion des affaires courantes de la commune où ils résident. Mais le président de la République a décidé qu'il n'y aurait pas, en 2013, de révision de la Constitution pour le permettre.
Bonne nouvelle : après six mois de silence, le président de la République annonce qu'il présentera au Parlement, après les élections municipales de mars 2014, un projet de loi constitutionnelle pour accorder le droit de vote aux étrangers non communautaires aux élections locales.
Alors, bonne ou mauvaise nouvelle ? Comme l’affirme la sagesse populaire, « il n'y a pas d'amour, il n'y a que des preuves d'amour ».

La LDH en congrès s’engage pour un renouveau de la démocratie et la satisfaction des besoins sociaux

Du 18 au 20 mai, la Ligue des droits de l’Homme a réuni ses délégués, représentant les sections, fédérations et comités régionaux, lors de son 87e congrès national, à Niort.
La conseillère régionale de Poitou-Charentes, Nathalie Lanzi, le président du conseil général des Deux-Sèvres, Eric Gautier, et la députée et maire de Niort, Geneviève Gaillard, ont montré leur attachement à la défense des droits.
Karim Lahidji, vice-président de la Fédération internationale des droits de l’Homme, Michel Tubiana, président du Réseau euro-méditerranéen des droits de l’Homme, Serge Kollwelter, président de l’Association européenne des droits de l’Homme et Messaoud Romdhani, vice-président de la Ligue tunisienne des droits de l’Homme, ont rappelé l’importance de la mondialisation de tous les droits, pour tous et partout.
Le congrès a adopté deux résolutions d’action.
L’une développe les rapports entre l’économie sociale et solidaire et les droits de l’Homme. 
L’autre est un texte de référence " République, diversité territoriale et universalité des droits". 
Pour lire la suite de ce communiqué, cliquez sur le logo

mardi 21 mai 2013

Sept règles pour aider à la diffusion des idées racistes en France

Dans un article  du 21 mars 1997 et hélas toujours en grande partie valable, Jacques Rancière,  professeur de philosophie à l’université Paris VIII, proposait  7 règles pour aider à la diffusion des idées racistes en France
La diffusion des idées racistes en France semble être aujourd’hui une priorité nationale Les racistes s’y emploient, ce qui est la moindre des choses. Mais l’effort des propagandistes d’une idée a des limites, en un temps où l’on se méfie des idées, et il a souvent besoin pour les dépasser, du concours de ses adversaires, des antiracistes qui appliquent 7 règles dont voici l'énoncé.  
Règle 1- Relevez quotidiennement les propos racistes et donnez-leur le maximum de publicité.
Règle 2- N’omettez jamais d’accompagner chacune de ces divulgations de votre indignation la plus vive.
Règle 3. - Répétez en toutes circonstances : il y a un problème des immigrés qu’il faut régler si on veut enrayer le racisme.
Règle 4. - Insistez bien sur l’idée que le racisme a lui-même une base objective, qu’il est l’effet de la crise et du chômage et qu’on ne peut le supprimer qu’en les supprimant.
Règle 5- Ajoutez que le racisme est le fait des couches sociales fragilisées par la modernisation économique, des attardés du progrès, des « petits Blancs  », etc.
Règle 6. - Appelez au consensus de tous les hommes politiques responsables contre les propos racistes.
Règle 7. - Demandez des nouvelles lois antiracistes qui permettent de sanctionner l’intention même d’exciter au racisme, un mode de scrutin qui empêche l’extrême droite d’avoir des sièges au Parlement et toutes mesures du même ordre.
Pour plus d'infos, cliquez sur le dessin.

Loin du Bangladesh, les ouvriers chinois galèrent toujours

Si le monde s'est ému de la situation des travailleurs du Bangladesh, qu'en est-il en Chine ?

L'usine du monde a bien pris des mesures… mais souvent purement cosmétiques. Aux marques de faire pression sur leurs fournisseurs.
Fin 2012, la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH) a mené une enquête en Chine et à Hong Kong sur les conditions de travail dans plusieurs usines de la province de Guangdong, dans le cadre de son partenariat avec le groupe Carrefour. Plus de deux ans après les suicides d’ouvriers de Foxconn, sous–traitant d’Apple, l’enquête menée dans l’habillement, les ustensiles de cuisine, les équipements sportifs et les produits électroniques montre que la situation a peu évolué.
Pour lire la suite, cliquez sur la photo.

lundi 20 mai 2013

Plainte de la Fondation du Mémorial de la traite des noirs après les propos tenus par le Député Vialatte.

Suite aux propos tenus par le Député Vialatte sur les actes de vandalisme qui se sont déroulés lors de la fête du PSG du 13 mai 2013 aux Champs Elysées, la Fondation du Mémorial de la traite des noirs a déposé une plainte auprès du Procureur de Toulon pour injures publiques, diffamation et pour incitation à la haine et à la discrimination raciale.
Mr Vialatte, dans un tweet publié sur son compte, a affirmé que « les casseurs sont surement des descendants d’esclaves, ils ont des excuses # Taubira va leur donner une compensation».
Trois jours après la 8ème commémoration de la traite des noirs et de l’esclavage qui a vu la Nation française communier autour de la mémoire de ce Crime contre l’Humanité, les déclarations de Mr Vialatte constituent une indignité inacceptable de la part d’un représentant de la Nation Française.
La Fondation du Mémorial de la Traite demande à la justice française de faire respecter les droits des millions de descendants d’esclaves citoyens français, la mémoire des millions de résidents originaires de pays mis en coupe réglée depuis 350 ans, de faire respecter la loi Taubira déclarant la traite des Noirs Crime contre l’Humanité et donc de sanctionner le Député Vialatte pour injures publiques, diffamation et pour incitation à la haine et à la discrimination raciale.

Les lois anti-juives de Vichy, 1940-1944, Lundi 20 mai de 20:40 à 21:35 sur Toute l'histoire

A partir d'octobre 1940, le régime de Vichy élabore et promulgue lois et règlements pour identifier, exclure, spolier et enfermer les Juifs.
Juillet 1940, quelques semaines après la signature de l'armistice et avant même que les autorités allemandes aient demandé quoi que ce soit, le gouvernement de Vichy promulgue ses premières lois, xénophobes, visant les Juifs sans les nommer. En octobre, un statut définit légalement ce qu'est un Juif ; chaque employé de l'administration doit déclarer l'origine de ses quatre grands-parents.
Pour lire la suite, cliquez sur l'affiche.

dimanche 19 mai 2013

Mourad Boudjellal et Marine Le Pen

Dans un interview donné à L'Equipe  après la victoire de Toulon, le président du RC Toulon aura ces mots forts, des mots qui lui tiennent visiblement à cœur, lui qui a vu le Front National prendre un temps le pouvoir dans sa ville natale 
 " Ce que je voudrais dire et c’est important pour moi, c’est que ça serait bien que Marine (Le Pen) écoute et voit ce qui se passe, qu’elle se rende compte que les enfants d’immigrés, quand on leur donne accès à la culture, quand on ne les parque pas dans des cités et qu’on leur fait confiance, et bien ils peuvent faire de grandes choses pour leur ville et leur pays. "
Vous pouvez lire cet article en cliquant sur la photo du président du RCT.

"La censure, c'est la démocratie qui tue la démocratie"

Au festival Étonnants voyageurs, à Saint-Malo, Boualem Sansal , l'écrivain algérien intervient sur la censure, une question qu'il connaît, malheureusement, de l'intérieur.
L'écrivain Boualem Sansal sait ce que la censure signifie en son propre pays, l'Algérie, lui qui n'a pas pu recevoir "son" prix du roman arabe pour Rue Darwin, au motif qu'il s'était rendu en Israël et avait même écrit un texte à ce sujet. Il sait, oui, que rien n'est plus réel pour un écrivain que le combat contre la censure. Alors, samedi après-midi, à Saint-Malo pour Étonnants Voyageurs, juste après la projection du documentaire L'affaire Kravchenko, c'est sans doute avec passion qu'il s'exprimera sur ce sujet : les écrivains contre la censure.
Vous pouvez découvrir son discours en cliquant sur la photo

Clermont-Toulon. Lyon-Marseille Le sport n'est pas la guerre

Hier, rixe entre supporteurs de Lyon et Marseille sur une aire d'autoroute: 17 blessés
Hier, repas de gala pour le super challenge de rugby  des moins de 15 ans au Palais du commerce et de la Mer à Toulon qui réunit des dirigeants et des jeunes des différents comités.
D'un coté, des personnes qui se croisent par hasard et se tapent dessus parce qu'ils "soutiennent" deux clubs différents (peut-on parler de supporters?).
De l'autre, des amoureux d'un sport qui peut produire un suspense insoutenable ,  mangent ensemble et se chambrent gentiment.
En conclusion, le sport doit rester un prétexte pour des rencontres, des échanges et surtout pour l'apprentissage du respect de l'autre

samedi 18 mai 2013

"La mort en prison du général Videla souligne le travail remarquable de la justice argentine"

Condamné pour violations des droits de l'homme, dont le vol systématique des bébés des opposants politiques détenus, l'ancien dictateur argentin Jorge Videla est mort ce vendredi à l'âge de 87 ans dans sa prison de Buenos Aires.
A cette occasion Me Sophie Thonon-Wesfreid, avocate des familles de Français disparus en Argentine, salue le travail exceptionnel de la justice de ce pays. 
Plusieurs grands criminels dans le monde ont été condamnés mais par des institutions juridiques ad hoc, comme les tribunaux de Nuremberg, d'Arusha, ou de La Haye. L'Argentine est, avec la Grèce, l'un des rares pays qui a jugé ses dirigeants auteurs de crimes contre l'humanité dans ses tribunaux. Et ce, très rapidement après. 
Pour lire la suite de cet article, cliquez sur le portrait du dictateur.

Un maire refuse de marier des homosexuels : il risque la suspension, voire la prison

Des maires ont manifesté leur volonté de ne pas célébrer des mariages entre des couples de même sexe.
Une attitude étonnante de la part d'élus qui oublient, comme le font les 105 parlementaires UMP qui ont signé la pétition en soutien d'Henri Guaino contre le juge Gentil, que la loi doit être respectée par tous.
Dans la situation actuelle, après l'accord donné par le Conseil Constitutionnel, rien, hormis un empêchement physique, ne permet à un édile de se soustraire à la loi.
 Le maire est un élu du peuple, un officier d'état-civil, il doit appliquer la loi
Ses convictions et sa "liberté de conscience" ne rentrent pas en compte dans le cadre de cet aspect de sa fonction, sauf si la loi le prévoit. Tel n'est pas le cas.
Ainsi, quand Noël Mamère avait marié un couple homosexuel à Bègles, en 2004, il l’avait fait en contradiction avec la loi. Non seulement, le mariage avait été frappé de nullité,mais le député-maire écologiste avait été suspendu un mois de ses fonctions.
Dans le cas qui nous intéresse, on se retrouve dans une situation contraire. Mais les conséquences peuvent être similaires.