mercredi 31 décembre 2014

La vague de froid tue six sans-abri en France

La France respecte-t-elle l'article 25 de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme
1. Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l'alimentation, l'habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires 
On peut en douter quand on voit la situation des sans-abri dans notre pays.
Ainsi la vague de froid qui frappe une grande partie de la France a tué au moins six sans-abri, malgré un renforcement des capacités d'accueil des plus démunis.l:  trois en région parisienne, un sur la Côte d'Azur, un dans l'Aveyron et un autre dans le Nord...

Pour plus d'infos, cliquez sur la photo.

Mort de Simone Iff, présidente du Planning familial en 1973.

C'est avec une grande tristesse que nous apprenons le décès de Simone Iff, grande militante féministe que nous admirons beaucoup.
Elle fut la première présidente du Mouvement Français du Planning Familial en 1973, artisane de l'engagement du Planning en faveur du droit à l'avortement, elle participera à la fondation du Mouvement pour la liberté de l’avortement et de la contraception (MLAC) le 10 avril 1973, et en deviendra la vice-présidente. Elle fut également ancienne présidente du collectif Viols femme information, de l'Association contre les violences sexuelles.
Pour plus d'infos,  cliquez sur la photo pour lire la suite un article de Libération intitulé "La meneuse des 343 salopes"
Il n'y a pas son nom dans la liste des 343 salopes qui ont signé le manifeste dans le Nouvel Observateur. Il aurait pu y figurer, Simone Iff a eu cinq enfants et «un certain nombre d'avortements». Mais, cette semaine de 1971, elle l'a passée «accrochée au téléphone» pour faire signer les autres. Qui a eu cette idée de manifeste ? A quel moment ? Elle dit ne plus savoir, que tout était collectif, elle dit «on», mais sans doute que, sans elle, rien n'aurait bougé. «ça bouillonnait, les idées jaillissaient, il fallait employer toutes les armes.» Deux ans plus tard, elle est «plébiscitée» à la tête du Mouvement français pour le planning familial. L'avortement est toujours illégal. Elle décide de créer un désordre absolu. .......

mardi 30 décembre 2014

Grèce : Un rapport dénonce les atteintes aux droits humains résultant de la politique d’austérité

Soyons vigilants et actifs

Les mesures d’austérité adoptées en réponse à la crise économique grecque ont eu des impacts très négatifs sur les droits humains et les libertés fondamentales dénoncent la FIDH et son organisation membre, la ligue hellénique des droits de l’homme (HLHR), dans un rapport présenté aujourd’hui à Athènes.
Pour plus d'infos, cliquez sur la photo.

vendredi 26 décembre 2014

50 ans de relations franco-chinoises: et toujours rien pour les droits de l'Homme?

Lettre ouverte de Pierre Tartakowsky, président de la LDH, adressée à M Hollande, président de la République au sujet du cinquantenaire des relations diplomatiques franco-chinoises.
Monsieur le Président de la République,
Le cinquantenaire, célébré cette année, des relations diplomatiques franco-chinoises incite à s'interroger sur les fondements et la qualité des liens noués avec la République populaire de Chine, en particulier depuis 2004 sous l'appellation d'un « partenariat stratégique global ».
Le général de Gaulle, en annonçant sa décision le 31 janvier 1964 de normaliser ces relations, disait prendre en compte « le poids de l'évidence et de la raison ». La culture devait à ses yeux prendre une large place dans le champ des relations : « Qui sait si les affinités qui existent notoirement entre les deux nations pour tout ce qui a trait aux choses de l'esprit, compte tenu du fait qu'elles se portent, dans leurs profondeurs, sympathie et considération réciproques, ne les conduira pas à une croissante coopération culturelle ? Cela est, en tout cas, sincèrement souhaité ici. »
Pour lire la suite de cette lettre, cliquez sur le logo

mercredi 24 décembre 2014

Créteil en France

Un éditorial de  Pierre Tartakowsky, président de la LDH
L’agression de Créteil vaut qu’on s’y arrête. Du fait de sa dimension crapuleuse, bien évidemment ; la combinaison du cambriolage et du viol la qualifie au rang d’un effroyable cauchemar. Du fait aussi de sa dimension antisémite, aussi pathétique qu’incontestable. Les agresseurs se sont laissé guider par l’aveuglante clarté de « vérités » aussi rassises que stupides. L’assignation à résidence – « les juifs » ont de l’argent – a de fait fonctionné comme ressort, théorie et justification du passage à l’acte. Ainsi vérifie-t-on, dans la douleur, la puissance du préjugé et d’une culture antisémite dont il est le concentré toxique. La période, de ce point de vue, est inquiétante ; la remontée de l’antisémitisme est le révélateur d’une France qui voit se durcir les haines de l’autre, quelles qu’en soient la couleur, l’origine, la religion, le genre, l’allure. Et cela forme un tout, fait système, en quelque sorte. Il est à cet égard significatif que la courbe des agressions antimusulmanes épouse celle de la montée de l’antisémitisme. La haine divise, mais elle ne se divise pas.
Il est regrettable que les manifestations d’émotion qui ont suivi l’agression n’aient pas toutes été – litote – au diapason des valeurs républicaines.

lundi 22 décembre 2014

La police tunisienne utilise encore les fichiers de Ben Ali.

Scandaleuse expulsion par la police tunisienne du militant  YOUSSEF BOUSSOUMAH
 Bruxelles, 22 Décembre, 2014
Le Réseau Euro-Méditerranéen des Droits de l’Homme (REMDH) condamne fermement les pratiques des autorités tunisiennes qui continuent à empêcher les militants démocratiques et des droits de l’Homme d’accéder en Tunisie sur la base de  fiches de renseignements ou jugements issus pendant les années de la dictature.
Le 20 décembre 2014, Youssef Boussoumah, militant historique de la cause palestinienne connu pour son soutien aux démocrates tunisiens dans leur combat contre la dictature, a été arrêté par la police des frontières et est resté environ 24h en zone de transit avant d’être expulsé vers Paris. Ceci malgré la forte mobilisation de plusieurs avocats et militants des droits humains et les démarches entreprises auprès des autorités compétentes.
‘Mon refoulement est motivé par une fiche de police me concernant, mise en place en 1987 selon ce que m'ont dit les policiers à Tunis hier. Il y a trente ans !’ affirme Youssef Boussoumah.

samedi 20 décembre 2014

Bassin miné, film soutenu par la Ligue des droits de l’Homme.

10 ans après le documentaire Au pays des gueules noires sur la percée du front national à Hénin-Beaumont, le réalisateur Edouard Mills Affif retourne sur place en 2014 pour
 Bassin miné, film soutenu par la Ligue des droits de l’Homme.
L’histoire d’une ville du Nord de la France, Hénin-Beaumont, qui s’est donnée au Front national au premier tour des élections municipales de mars 2014. La chronique d’une victoire annoncée, celle de Steeve Briois, l’infatigable bateleur qui a su prospérer sur les failles de ses adversaires. C’est aussi un long voyage aux racines de la désespérance sociale, dans une terre de gauche blessée.
Ce film documentaire décrypte la stratégie de conquête du Front national.
Une version courte (60 minutes) de Bassin miné sera diffusée le samedi 20 décembre 2014 à 22 heures, sur la chaîne Public Sénat (canal 13 de la TNT), suivie d'un débat en plateau. Rediffusions : Dimanche 21 décembre à 18 heures, Mardi 23 décembre à 18h30, Mercredi 24 décembre à 10h30
Pour plus d'info, cliquez sur l'affiche. 

vendredi 19 décembre 2014

Communiqué DAL DAX : 20 ans après : toujours plus de sans abri !

Le DAL existe depuis 20 ans et 20 ans après : toujours plus de sans abri !
Pourtant l'article 25 de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme adoptée en 1948 précise que
1. Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l'alimentation, l'habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires ; elle a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d'invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté. 
Le DAL ne devrait donc pas avoir à informer que depuis plusieurs jours des sans abri occupent une habitation avec un local laissés à l’abandon à l’entrée de Pouillon (40). Cette réquisition populaire est un appel du collectif « la Fraternité », à l’initiative des associations « A l’Exception Culturelle » et comité DAL–Dax, pour exiger l’application du Droit à l’hébergement, du Droit au Logement et revendiquer pour le Droit à l’Initiative des plus précaires et des laissés pour compte de l’Etat.

Le Droit au Logement est inscrit dans la Déclaration des Droits de l’Homme de 1791, celle de 1948, dans celle des Droits de l’Enfant de 1959.
Pour lire la suite de ce communiqué, cliquez sur le logo.

mercredi 17 décembre 2014

L’éducation, une cible

L'article 26 de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme rappelle que
1. Toute personne a droit à l'éducation. L'éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l'enseignement élémentaire et fondamental.
2. L'éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales. Elle doit favoriser la compréhension, la tolérance et l'amitié entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux, ainsi que le développement des activités des Nations Unies pour le maintien de la paix. 
Les extrémistes ont bien reçu le message de Nelson Mandela qui disait que « L’éducation est l’arme la plus puissante que vous pouvez utiliser pour changer le monde. ». La journaliste Dominique Quinio explique pourquoi l'éducation est une cible.
L’attentat perpétré à Peshawar, au Pakistan, contre un établissement recevant des enfants de militaires, a fait plus de 130 victimes. Quel symbole les assaillants talibans visaient-ils ? Le lieu accueillant des proches de ces militaires qui les combattent, ou l’école en tant que telle ? Les deux, sans doute, tant l’éducation est une cible des fondamentalistes de toutes obédiences qui se méfient de l’autonomie de pensée que confère une éducation générale laïque. Le Nigeria avec les multiples attaques lancées par Boko Haram contre des lycées, notamment quand ils sont fréquentés par des ­lycéennes, en témoigne presque quotidiennement. Pour ces extrémistes musulmans, l’éducation, pensée comme « occidentale », est à bannir.
Pour lire la suite de cet article, cliquez sur la photo de Malala.

mardi 16 décembre 2014

Déclaration générale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes en Afrique du nord et au Moyen orient

Nous, organisations féministes et de défense des droits humains de Tunisie, Algérie, Libye et Egypte,
réunies dans le cadre d’un séminaire régional sur les bonnes pratiques dans le domaine de la lutte contre la violence à l’égard des femmes, qui s’est tenu à Tunis les 9 et 10 décembre 2014, à l’initiative de l’Association tunisienne des femmes démocrates (ATFD), l’association Beity, la FIDH et le Réseau euro-méditerranéen des droits de l’Homme (REMDH), en clôture de la campagne « 16 jours contre la violence faite aux femmes » et en commémoration du 10 décembre, date anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme.
Pour lire la suite de cette déclaration, cliquez sur la photo.

lundi 15 décembre 2014

La Ligue Internationale pour les droits de l’Homme décerne la médaille Carl von Ossietzky 2014 au lanceur d’alerte Edward Snowden ainsi qu’aux journalistes Laura Poitras et Glenn Greenwald

Communiqué de presse du 14 octobre 2014
Remise des médailles à Berlin (Urania), le dimanche 14 décembre 2014 à 11 h
A la centième année de son Histoire, le jury de l‘Internationale Liga für Menschenrechte a décidé de décerner la médaille Carl von Ossietzky 2014
à l’ex-collaborateur de la NSA et lanceur d‘alerte Edward Snowden (actuellement en Russie),
à la documentariste Laura Poitras (actuellement en Allemagne) et
au journaliste et avocat Glenn Greenwald (Rio de Janeiro, Brésil).
Pour plus d'infos, cliquez sur le logo.

Les dix idées reçues les plus fréquentes sur l’immigration démystifiées

Un article qui répond aux idées recues les plus fréquentes sur l'immigration.
1 L’immigration a explosé depuis dix ans
2 La France est championne d’Europe en matière dans ce domaine
3 Ce n’est pas si difficile d’entrer illégalement en France
4 Le rythme des expulsions a été freiné depuis le quinquennat de François Hollande
5 Les immigrés sont en majorité des Maghrébins et des Africains
6 Obtenir la nationalité française n’est pas difficile
7 Les immigrés sont sous-diplômés
8 Ils viennent en France pour toucher les aides sociales
9 C’est à cause d’eux que les salaires sont tirés vers le bas
10 Ils coûtent plus cher qu’ils ne rapportent à la France
Pour lire les réponses, cliquez sur la photo du musée de l'histoire de l'immigration.

dimanche 14 décembre 2014

Pour une fin de vie apaisée, une demande qui monte de partout

Déclaration commune des associations laïques
Toutes les enquêtes d’opinion le montrent : une très large majorité de nos concitoyens est favorable à l’instauration d’une aide médicalisée à mourir lorsque les patients sont atteints d’une affection accidentelle ou pathologique grave et incurable, leur infligeant des souffrances physiques ou psychiques qui ne peuvent être apaisées ou qu’ils ne supportent pas. La multiplication des drames de la fin de vie, ceux qu’ont vécus notamment M. Vincent Humbert et sa mère ainsi que Mme Chantal Sébire, atteinte d’une grave maladie de la face provoquant des douleurs insupportables, ou que vit encore M. Vincent Lambert, victime des déchirements de sa famille, contribue à renforcer dans les profondeurs du pays l’appel en faveur d’une solution juridique permettant à chacun d’exercer sa liberté de conscience jusqu’au dernier souffle.
Pour lira la suite de cette déclaration, cliquez sur la photo.

samedi 13 décembre 2014

L'opposition bâillonnée: la liberté de réunion menacée dans la région euro-méditerranéenne

Communiqué du REMDH
Dans son dernier rapport, intitulé La liberté de réunion menacée : l’opposition bâillonnée dans la région euro-méditerranéenne, le Réseau euro-méditerranéen des droits de l’Homme (REMDH) tire la sonnette d’alarme quant au droit à la liberté de réunion pacifique toujours plus bafoué dans la région.

Ce rapport a été lancé au Parlement Européen le 8 décembre 2014 à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’Homme. Au cours de cet événement, parrainé par le Vice-président du Parlement Européen pour la démocratie et les droits de l’Homme, Mr. Alexander Graf Lambsdorff, les membres du REMDH ont présenté les principales conclusions du rapport, ainsi qu’une série de recommandations aux décideurs européens.
Pour lire la suite de ce communiqué, cliquez sur le logo.

Torture, les inquiétantes révélations sur la CIA

Communiqué LDH
Depuis 2002, nous savions que les Etats-Unis détenaient illégalement des centaines de suspects à Guantanamo, qui vivaient des conditions abjectes et étaient mal traités. Mais le rapport du Sénat américain révèle l’innommable. La permanence et l’importance de la torture, pratiquée sur les prisonniers pour en obtenir des renseignements, sont décrites et analysées, montrant au passage l’absurdité de ceux qui prétendent qu’elle pourrait être justifiée quand il s’agit de sauver des vies.
La torture est avant tout un acte de barbarie qui porte atteinte à la dignité humaine ; elle est appliquée à des suspects dont on suppose qu’ils seraient susceptibles de détenir des informations
Pour lire la suite de ce communiqué, cliquez sur le logo. 

jeudi 11 décembre 2014

S'empailler pour une crèche?

"Le climat anti-islam provoque un durcissement à l’égard des autres religions", estime le sociologue et historien Jean Baubérot. 
Canard EnchaÎné du 10 Décembre 
C’est ce que l’on peut constater dans la presse au sujet des crèches installés dans des lieux publics.
Signalé par Suzanne. 

mercredi 10 décembre 2014

Il n'y a pas que le fric

Au milieu de notre vie de consommateurs effrénés, particulièrement à l’approche des fêtes, des enfants nous invitent à un moment de recueillement et d’émotion collective…
Cliquez sur le lien ci-dessous pour une bonne surprise.

https://www.youtube.com/watch?annotation_id=channel:544c98bc-0000-2999-9179-001a113f8c5a&feature=iv&src_vid=HpcqsORIl9E&v=eee4-d7FUis

Suzanne Micheau


L'immigration, un plus pour l'économie.

Un article du Courrier International répète ce que les économistes objectifs ont reconnu depuis longtemps.
Contrairement à ce que n'arrête pas de clamer les partis extrémistes, l'immigration est un plus pour l'économie. 
Cliquez sur l'article pour l'agrandir. 
Signalé par Suzanne



Centrafrique : Libération d'Abdoulaye Miskine contre otages, les arrangements de l'impunité

Communiqué de presse de la FIDH - Fédération internationale des ligues des droits de l'Homme et de ses organisations membres en Centrafrique,  la LCDH – Ligue centrafricaine des droits de l'Homme et l'OCDH – Observatoire centrafricain des droits de l'Homme 
Bangui, Paris, New York, Nairobi, 9 décembre 2014 – Le 27 novembre 2014, le chef de guerre tchado-centrafricain Abdoulaye Miskine a été libéré par les autorités camerounaises, probablement en échanges de 26 otages qui avaient été kidnappés par les hommes de Miskine pour protester contre sa détention au Cameroun depuis septembre 2013. Si nos organisations se félicitent de la libération des otages, elles condamnent le traitement réservé à un seigneur de guerre présumé impliqué dans des crimes internationaux documentés par la FIDH depuis 2003 et demandent qu'ils répondent de ces actes devant la justice nationale ou la Cour pénale internationale.


Abdoulaye Miskine de son vrai nom Martin Koumtamadji, chef du groupe armé centrafricain du Front démocratique du peuple centrafricain (FDPC) a été libéré par les autorités camerounaises et embarqué dans l'avion du président congolais et médiateur de la crise centrafricaine Denis Sassou Nguesso puis reçu par ce dernier à Brazzaville. Abdoulaye Miskine était incarcéré au Cameroun depuis le 16 septembre 2013, étant suspecté d’avoir préparé des attaques contre des villages sur le territoire camerounais. 
Pour lire la suite de ce communiqué, cliquez sur la photo d'Abdoulaye Miskine

La lettre du collectif Migrants Outre-Mer n° 32, 9 décembre 2014

Retrouver en ligne toutes les lettres épisodiques du collectif Migrants Outre-Mer (MOM) en cliquant sur le logo.
Vous pourrez ainsi être informés sur
1)  Les droits ultramarins

2) La situation en Guyane et à Mayotte

3) Enfin les enjeux stratégiques dans l’océan Indien

Bonne lecture

mardi 9 décembre 2014

Pourquoi il faut aller voir "Timbuktu", le cri de colère contre les djihadistes

Pourquoi il faut aller voir "Timbuktu", le cri de colère contre les djihadistes


Ce mercredi sort en salles le magnifique "Timbuktu" d’Abderrahmane Sissako. Injustement boudé au dernier festival de Cannes, où il concourrait pour la Palme d’Or, ce drame onirique est un cri de rage contre l’obscurantisme. Voici quatre bonnes raisons de le découvrir !
Pour plus d'infos, cliquez sur la photo.

Les jeunes en faveur du droit de vote pour tous aux élections locales

Résultats encourageants du dernier sondage sur le droit de vote des étrangers
Communiqué du collectif Votation citoyenne
Paris, le 8 décembre 2014
Dans une enquête réalisée du 4 au 7 novembre par Harris Interactive pour La Lettre de la citoyenneté, 47 % des personnes interrogées se déclarent favorables à l’extension du droit de vote pour les élections municipales et européennes aux résidents étrangers non membres de l’Union européenne vivant en France, 44 % sont contre et 9 % ne se prononcent pas. En 1993, dans le premier sondage de La Lettre de la citoyenneté, à la même question, un tiers seulement des personnes interrogées se déclarait favorable au droit de vote des étrangers non communautaires, et à l’égalité des droits politiques entre les ressortissants de l’Union européenne et les autres étrangers. Depuis 1998, les « favorables » sont plus nombreux que les « opposés ».
Pour le collectif Votation citoyenne, ces résultats sont d’autant plus encourageants que le contexte actuel est difficile. Les immigrés servent à nouveau de boucs-émissaires aux difficultés sociales et financières, et l’immobilisme du gouvernement sur les droits des étrangers est devenu la règle. Même si le pourcentage de « favorables » a diminué par rapport aux années précédentes, l’adhésion au droit de vote des étrangers reste bien ancrée chez les catégories les plus jeunes de la population et chez les sympathisants de gauche et du centre. Les sympathisants de l’UMP et du Front national y sont, en revanche, de plus en plus « opposés ».

Des ONG pressent la communauté internationale d’accueillir 5 % des réfugiés de Syrie d’ici fin 2015

Communiqué de presse de Oxfam France / Amnesty International France / Secours catholique – Caritas France / CARE France / Médecins du Monde / Ligue des droits de l’Homme / Secours Islamique France / Première Urgence – Aide Médicale Internationale / ACTED / Action contre la Faim / Handicap International
Plus de trente organisations internationales appellent les États qui se réuniront demain à Genève à s’engager sur l’accueil, d’ici fin 2015, d’au moins 5 % des réfugiés de Syrie, soit 180 000 personnes parmi les plus vulnérables actuellement installées dans les pays voisins de la Syrie.

Les États réunis par le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés annonceront alors leurs engagements de réinstaller des réfugiés de Syrie ou de leur offrir d’autres formes d’admission humanitaire. Selon les estimations, jusqu’à 3,59 millions de personnes auront fui le conflit en Syrie vers les pays voisins d’ici la fin de cette année. À ce jour, la communauté internationale s’est engagée à en réinstaller moins de 2 %, et ce, sans calendrier arrêté.
 Les pays voisins de la Syrie font preuve d’une générosité incroyable depuis trois ans et demi, mais la crise pèse lourdement sur leurs infrastructures et leurs services publics. La Turquie et le Liban accueillent chacun plus d’un million de réfugiés enregistrés. Au Liban, un résident sur quatre est un réfugié syrien. La Jordanie accueille plus de 618 000 personnes, et l’Irak 225 000 (en plus des millions de déplacés dans le pays). Les réfugiés et les communautés d’accueil font les frais de l’amenuisement des ressources, de même que les personnes qui cherchent encore à fuir le conflit en Syrie, car les pays voisins limitent désormais les entrées et ferment même leurs frontières.

dimanche 7 décembre 2014

Agression antisémite de Créteil: Le gouvernement veut faire de la lutte contre le racisme et l'antisémitisme «une cause nationale»

La Ligue des Droits de l'Homme mène un combat quotidien contre toutes les formes de racisme et de discrimination. 
Elle refuse d’enfermer la lutte contre le racisme et l’antisémitisme dans quelque démarche communautaire que ce soit : si chaque forme de racisme est spécifique, toutes les victimes se valent et la réponse doit être universelle face à un mal universel.
Elle ne peut qu'approuver le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve qui a appelé ce dimanche à «faire de la lutte contre le racisme et l'antisémitisme une cause nationale», quelques jours après l'agression à Créteil d'un couple ciblé pour ses origines juives.
Pour plus d'infos, cliquez sur la photo. 

vendredi 5 décembre 2014

Rapport 2012-2013 de l'Observatoire départemental des Bouches-du-Rhône sur les violences policières illégitimes.

L'observatoire recueille des témoignages, accueille des plaignants. Il est une sorte de vigie. dans les commissariats et depuis peu dans les centres de rétention..
Dans ce rapport d’activité 2012-2013( cliquez ici pour le lire),  l’observatoire départemental des Bouches-du-Rhône sur les violences policières illégitimes, composé de l’Acat, de La Cimade, de la LDH et du Mrap rappelle que
« Nul maintien de l’ordre public ne peut se faire au mépris des droits de l’Homme. »
Pour plus  d'infos , cliquez sur la photo.

jeudi 4 décembre 2014

Agression antisémite à Créteil

Communiqué LDH - Paris, le 4 décembre 2014


La Ligue des droits de l'Homme exprime sa plus vive horreur suite à l'agression d'un jeune couple, à Créteil, pris pour cible au motif de sa confession juive
S'il s'avère que les faits sont confirmés, ces violences, d'une extrême gravité, commis sur la base du poncif antisémite selon lequel « les juifs » seraient riches, rappellent la tragédie subie par Ilan Halimi ayant conduit à sa mort.
Ces actes témoignent des conséquences insupportables des préjugés antisémites et racistes. Loin de constituer une opinion, ceux-ci relèvent de l'appel à la violence diffusé de plus en plus largement par des discours de haine, singulièrement sur Internet. Ils s'inscrivent dans un climat délétère de haine de l'Autre.  
La Ligue des droits de l'Homme fait part de son soutien aux victimes et demande que toute la lumière soit faite.

24e numéro (septembre-octobre 2014) de la lettre « Les droits de l’Homme en Amérique latine » de la LDH : « Mexique : l’horreur s’appelle Ayotzinapa »

Nous avons le plaisir de vous présenter le 24e numéro (septembre-octobre 2014) de la lettre « Les droits de l’Homme en Amérique latine » de la LDH : « Mexique : l’horreur s’appelle Ayotzinapa ».
Cette publication, fruit d’un travail militant vise à approfondir et faire connaître les évolutions politiques, sociales, économiques qui travaillent un continent tout à la fois immense, singulier et formidablement divers. L'objectif est d'offrir une réflexion sur l’actualité des sociétés latino-américaines au regard des enjeux des droits et libertés qui les agitent.
Cette lettre que vous pouvez lire en cliquant sur la bannière sera enrichie au fur et à mesure de vos suggestions et propositions. 

Palestine-Israel: un pas dans la bonne direction

Communiqué LDH -Paris, le 3 décembre 2014
Le vote par l’Assemblée nationale française, à une large majorité, d’une résolution demandant au gouvernement de reconnaître un Etat palestinien dans les frontières de 1967, ayant Jérusalem comme capitale partagée avec Israël, est un pas dans la bonne direction.
La situation actuelle ne peut en effet durer tant elle conduit à l’affrontement permanent et à un véritable déni de vie au préjudice du peuple palestinien.
La LDH demande au gouvernement de respecter le vœu des députés et de mettre en œuvre sans délai la recommandation qui lui est ainsi adressée.

mercredi 3 décembre 2014

Interdites d'école, sur Canal plus , Mercredi 3 Décembre, 20 h 55

Partout dans le monde, plus d'une centaine de millions de petites filles sont écartées des bancs de l'école. 
Jeannette Bougrab, qui signe et réalise ce film qui illustre la réussite par l'école, ne cesse de rappeler que l'éducation est le bien le plus précieux que l'on puisse offrir à une petite fille, à une société.

La convention de 1979 sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes consacre le droit à l'éducation. Pourtant ratifiée par une centaine de pays, cette convention est sans cesse bafouée par de nombreux signataires. Que les prétextes soient religieux, culturels ou politiques, bon nombre de sociétés font tout ce qu'elles peuvent pour priver les femmes d'enseignement. Au Yémen, au Laos, au Pakistan, au Guatemala, au Kenya... les jeunes filles privées de tout bagage scolaire deviennent souvent des victimes.
A ne pas manquer!

Soutenir La Marseillaise et Le Ravi

Cette semaine, deux journaux de notre région, le quotidien La Marseillaise et le mensuel satirique et d’investigation en PACA Le Ravi ont alerté l’opinion sur leur situation très critique et le risque qu’ils disparaissentToute la presse écrite souffre de la crise économique. La Marseillaise est particulièrement atteinte par la chute des recettes publicitaires et institutionnelles ; Le Ravi par la baisse des aides sociales aux associations (pour ce journal : baisse de - 44% pour le Conseil régional et – 90% pour le Conseil général).
La Marseillaise emploie 213 salariés, dont 75 journalistes. Pour Le Ravi, l’équipe de salariés pourrait passer de 7 personnes à 2 salariés à temps plein.
Comme le section d’Aix et du pays d’Aix, la Ligue des droits de l’Homme de La Seyne affirme sa solidarité avec les salariés de ces deux journaux et appelle les citoyens attachés à la survie de la presse écrite et à la pluralité de l’information à manifester leur soutien.


Rejoignez le Comité de soutien de La Marseillaise et cliquez pour participer à la souscription 


Aidez Le Ravi, organe d’une "Presse pas pareil" ! Cliquez sur le logo
Ils ont besoin de nous, nous avons besoin d’eux ! Leur disparition ou leur affaiblissement conduirait progressivement à un monopole sur les medias du Sud. C’est la démocratie qui en prendrait un coup.

Bulletin n° 91, novembre 2014 du Groupe Chine : « Schizophrénie politique »

Parution du bulletin n° 91, novembre 2014 du Groupe Chine : « Schizophrénie politique », que vous pouvez consulter en cliquant sur la bannière. 

mardi 2 décembre 2014

Ecrire des slogans contre la peine de mort

Un concours de slogans contre la peine de mort est proposé à  tous les jeunes francophones de 12 à 18 ans.  
Robert Badinter
Ceux qui le souhaitent peuvent adresser leurs propositions jusqu’au 31 décembre 2014 : les slogans, rédigés en français, éventuellement traduits dans une autre langue, ne doivent pas excéder 100 caractères. Les 30 meilleurs seront diffusés tout au long de l'année 2015 sur les réseaux sociaux du ministère français des Affaires étrangères et des partenaires de cette opération. « Cette action, soulignent les organisateurs, peut servir de point d'appui aux équipes éducatives pour mener une réflexion plus générale, en classe et/ou dans l'établissement, sur les problématiques liées aux droits de l'homme. ».
Pour plus de renseignements, cliquez sur le portrait de Robert Badinter, garde des Sceaux qui le 18 septembre 1981, à Paris,a fait voter par  l'Assemblée nationale  la loi d'abolition de la peine de mort.